Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 EDM 20 11 019 eolien offshore ailes marines ne tremble pas 2939122 435x330p

 

 

France – Espagne – Mercredi - 20/11/2019 – Bonne semaine pour Nexans qui après avoir vu son contrat avec Chantiers de l'Atlantique* renouvelé pour 5 ans, se voit attribué par RTE France un contrat de €115 millions pour la fourniture et la pose de 67 km (en mer) et 93 km (à terre) de câbles d’exportation d’énergie pour le parc éolien en mer d’une capacité de 496 MW développé par Ailes Marines à Saint-Brieuc.

 

Développé par le consortium Ailes Marines composé des sociétés Iberdrola, RES et la Caisse des Dépôts, est l’un des plus grands projets éoliens offshore commerciaux en France.

« Son succès revêt une importance majeure car il doit aider à répondre aux ambitions des Accords de Paris en matière de changements climatiques » et entre dans le cadre de la sécurisation d’une production énergie renouvelable pour la Région Bretagne.

Le parc éolien en mer situé dans la Manche à environ 16 km au large de la côte en baie de Saint-Brieuc devrait produire suffisamment d’énergie pour subvenir aux besoins quotidiens d’électricité de plus de 835 000 foyers.

RTE assurera la conception, la construction et la maintenance des deux liaisons (sous-marine et terrestre) de 225 kV qui vont connecter le parc éolien offshore au réseau électrique.

 

Pour la partie sous-marine, Nexans fournira deux longueurs de 33,5 km de câble tripolaire de 225 kV, doté d’une solution innovante d’armure hybride.

 

Le câble intègre également un élément de fibre optique destiné au suivi à distance de l’état de la liaison et à la transmission d’informations entre le parc offshore et la base à terre.

 CS Nexans Skagerrak Vaeroy Rost w500 EDM 20 11 019

 

Les câbles seront posés par le propre navire câblier du Groupe Nexans, le CS Skagerrak, tandis que son système spécialisé Capjet servira à les enfouir dans le fond marin afin de les protéger. Le contrat attribué comprend aussi des services IMR (inspection, maintenance, réparation) pour la partie offshore de la liaison. Le CS Nexans Skagerrak est l’un des navires câbliers les plus puissants, équipé d’une plate-forme d’enroulement d’une capacité de 7000 tonnes, d'un système de positionnement dynamique et de plusieurs grues. 

 

La liaison à terre se composera de 93 km de câble unipolaire de 225 kV, similaire à celui fourni à RTE par Nexans au titre de l’actuel contrat-cadre portant sur des câbles terrestres.

« Ce projet sera la première liaison offshore développée par Nexans pour RTE. À ce titre, RTE souhaite que ce soit un succès et que ce projet marque le début d'une relation fructueuse», souligne Jean-Michel Prost, Directeur des activités marines pour RTE.

 

Laurent Guillaumin, Directeur du développement de l’éolien offshore en Europe pour Nexans, commente : « Nous sommes heureux de collaborer avec RTE pour connecter au réseau l’un des plus importants projets français d’éolien offshore. La clé de ce succès réside dans notre longue expérience dans ce secteur, combinée à notre capacité de proposer des solutions de câblage innovantes. »

Le site Nexans de Halden en Norvège fabriquera les câbles sous-marins, tandis que les câbles terrestres proviendront de l’usine Nexans Benelux de Charleroi en Belgique. Les éléments de fibre optique seront fournis par l’autre usine norvégienne du Groupe à Rognan. La pose des câbles sous-marins est prévue pour démarrer au printemps 2022.

 

 

Tous les articles sur RTE dans le Business Directory d'energiesdelamer.eu ainsi que l'interview de Jean-Michel Prost (pages 30 et 31) dans MerVeille Energy N#1, premier numéro annuel entièrement dédié aux énergies renouvelables de la mer.

 

Points de repère

* Par ailleurs, le 18 novembre le contrat de partenariat entre Nexans et les Chantiers de l’Atlantique qui permet l’évolution des technologies de câbles et solutions logistiques pour la construction navale a été renouvelé pour 5 ans. Le Groupe Nexans qui travaille dpeuis 45 ans avec Chantiers de l'Atlantique, va fournir l’ensemble de sa gamme de câbles SHIPLINK®. Ce sont des câbles d’énergie, de commande et d’instrumentation basse et moyenne tension, résistants au feu, destinés à chaque navire construit par le leader mondial des chantiers navals à Saint-Nazaire.

 

Parc éolien en mer de Saint-Brieuc et RTE

Lauréate en avril 2012 de l'appel d'offre lancé par l'Ademe, le parc en mer "Ailes Marines" de 496 MW devrait être mis en service en 2023. Pour le passage du câble, une première démarche de concertation, organisée avec les acteurs locaux (élus, professionnels de la pêche, chambres d’agriculture, associations, etc.) et les services de l’État, alliée à des études techniques et environnementales sur le domaine terrestre et maritime, a permis de valider une aire d’étude pour le raccordement du parc éolien, le 25 mars 2013.

 

RTE a ensuite apporté son expertise au débat public organisé entre mars et juillet 2013 sur le projet éolien en mer de la baie de Saint-Brieuc.

L’enjeu est de concilier à la fois les contraintes techniques, les enjeux environnementaux et  socio-économiques pour arrêter le fuseau de passage (d’une largeur allant de l’ordre du kilomètre en mer à une centaine de mètres à terre), permettant de raccorder le parc éolien off-shore, au réseau terrestre à 225 000 volts existant en concertation avec les acteurs. Cela a permis d’aboutir, lors de la réunion plénière du 13 décembre 2013, à un accord sur un fuseau «de moindre impact» par l’est, avec un atterrage sur le territoire de la commune d’Erquy, puis un raccordement au poste électrique de La Doberie (commune d’Hénansal).

Le fuseau retenu, d’une cinquantaine de kilomètres au total, emprunte l’itinéraire suivant :

  • cheminement sous-marin avec une protection privilégiée des câbles par ensouillage (le câble est posé dans un sillon creusé sur le fond marin, et ensuite recouvert de sable),
  • atterrage sur  un espace de parkings directement accessible depuis la plage de Caroual et proche de la route départementale (Erquy), avec la jonction des câbles sous-marins avec les câbles souterrains dans deux coffres maçonnés sous terre. Ces travaux et les aménagements nécessaires seront mis en œuvre en étroite collaboration avec la mairie d’Erquy,
  • cheminement souterrain depuis les parkings en empruntant ensuite la RD qui conduit à un passage par l’ouest de la commune d’Erquy, puis le tracé privilégie les voiries existantes, leur accotement, voire le plein champ, sur une distance de 16 km, jusqu’au poste de La Doberie (d'une superficie d'environ 4 hectares). Ce poste fera l’objet d’une extension sur environ 3 ha pour accueillir les nouvelles installations électriques.

19/09/2019 - Navantia et Ailes Marines : Quelles compétences et entreprises pour les fondations Jackets - 4 ...Partie 4/4. Les chiffres clés de Navantia pour la construction des fondations des éoliennes Siemens-Gamesa qui seront implantées dans le parc éolien d'Ailes Marines

23/10/2019 - Le Conseil d’Etat a confirmé la validité de l’étude d’impact du projet de parc éolien en en mer d’Ailes Marines à Saint-Brieuc. Après sept ans de procédures, le Conseil d’État donne un avis favorable sur la convention de concession d’utilisation du domaine maritime, conclue le 18 avril 2017 en faveur de la société Ailes Marines détenue par le consoortium Iberdrola, RES et la Caisse des Dépôts.

 

18/04/2019 – RTE s’est engagé à effectuer des mesures des champs magnétiques sur le tracé du câble sous-marin avant et après les travaux de pose du câble électrique, pour raccorder le futur parc éolien en baie de Saint-Brieuc d'Iberdrola à la terre.

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/