Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 Emmanuel Rollin 2018 EDM 19 02 019

 

 

 

France – Mardi 19/02/2019 – energiesdelamer.eu. Partie 1. Comme prévu, le nom du fournisseur des fondations qui seront produites sur le Port de Brest sera bientôt connu, précise Emmanuel Rollin d’Ailes Marines qui fait un point général sur les avancées et les contraintes du projet de Saint-Brieuc pour energiesdelamer.eu.

 

 

Il faut être sérieusement tenace en France pour développer des parcs éoliens en mer. C’est ce qui doivent penser tous les responsables de projets de parc éolien en mer français en cours, les financeurs, les entreprises ... car à moins d'un mois de la remise des projets de Dunkerque et à quelques semaines d’une validation de PPE, les ressources et les développements des territoires ne semblent toujours pas bien pris en compte selon les acteurs de la filière des énergies renouvelables de la mer.

 

Depuis l’annonce des résultats de l’appel d’offres en Baie de Saint-Brieuc, Emmanuel Rollin qui mène le projet d’Ailes Marines, navigue entre les collectivités territoriales, les débats publics, les pêcheurs, les organisations professionnelles pour identifier et retenir les entreprises sous-traitantes, les établissements de formation... .... energiesdelamer.eu fait le point sur le calendrier du projet.

 

Emmanuel Rollin - Le projet poursuit son développement selon le calendrier annoncé. Les travaux de construction et d’installation démarreront en 2021 pour une mise en service complète en 2023. Il s’agit d’un parc de 62 éoliennes pour une puissance de 496 MW et dont la production équivaudra à la consommation de 835 000 habitants.

EDM - A deux ans du début des travaux avez-vous lancé les appels d’offres pour choisir vos fournisseurs ?

Emmanuel Rollin - Oui bien sûr les appels d’offres concernant les lots pour les fondations, la sous-station électrique, le réseau de câblage inter-éoliennes et l’installation ont été lancés par Ailes Marines.

 

Concernant les fondations qui seront produites sur le port de Brest, 3 fournisseurs sont actuellement en lice. 250 emplois au minimum devraient être mobilisés sur 2 ans. Nous devrions annoncer l’entreprise retenue à l’issue du premier semestre de cette année.

Concernant les autres lots, nous devrions également annoncer au cours de l’année les entreprises retenues pour chacun d’eux.

 

EDM – C’est Siemens Gamesa qui fournira les 62 turbines de 8 MW qui équiperont le parc de Saint-Brieuc à la place de celles d’ADWEN. Où seront-elles assemblées ?

Emmanuel Rollin : Le modèle D8 à entraînement direct développé par Siemens Gamesa Renewable Energy a été retenu (à la suite du rachat par Siemens Gamesa d’Adwen). Le projet industriel de Siemens Gamesa au Havre se concrétise. La construction des 2 usines pour la fabrication des nacelles et des pâles devrait démarrer au cours du 2ème semestre 2020 pour une mise en service au cours de la deuxième moitié de l’année 2021. Ces 2 usines mobiliseront 750 emplois directs et indirects ainsi que de nombreux emplois induits sur l’ensemble du bassin havrais.

 

EDM - Vous avez choisi Atkins au début de l’année pour le design des fondations pouvez-vous vous expliquer sur ce choix ?

Emmanuel Rollin - En janvier 2019, la société Atkins, membre du groupe SNC-Lavalin, a été choisie pour fournir le design d’étude avant-projet et la conception détaillée des sous-structures des fondations des éoliennes du parc éolien en mer de Saint-Brieuc. Pour cela, Atkins s’appuie sur les études géotechniques que nous avons réalisées courant 2017-2018 ainsi que sur les études météo-océaniques.

 

EDM - Poursuivez-vous votre travail d’études sur le parc ?

Emmanuel Rollin - Des études environnementales sur la ressource halieutique viennent d’être lancées et d’autres portant sur les oiseaux et mammifères marins par exemple vont l’être prochainement.

Ailes Marines a obtenu les autorisations en avril 2017. Celles-ci intégraient 135 mesures et suivis environnementaux. La Préfecture des Côtes d’Armor a mis en place une gouvernance claire à travers un comité de gestion et de suivi présidé par le préfet des Côtes d’Armor pour suivre la bonne marche des travaux engagées par Ailes Marines. Ce comité de gestion peut recourir le cas échéant à l’expertise d’un conseil scientifique indépendant pour évaluer leur pertinence.

 

 

La suite demain mercredi 20/02/2019 - La base portuaire de maintenance

 

 

Points de repère

 

20/06/2018 - Photo publiée par la Presse d'Armor le 28/06/2019 après l'annonce du Président de la République Emmanuel Macron sur l'accord de tarif trouvé avec les industriels pour les parcs éoliens en mer français.

 

21/04/2017 – Feu vert donné. La préfecture des Côtes d'Armor a délivré les trois autorisations à Ailes Marines SAS

 

07/12/2016 – Le parc éolien de Blyth Offshore Demonstrator passe à la phase construction. Atkins est le conseiller technique d'EDF Renewables pour le site.

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/