Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 EDM 22 04 020 Rapport pêcheurs UK opt

 

 

 

UK - 22/04/2020 - energiesdelamer.eu - Dale Rodmell, Assistant Chief Executive at the National Federation of Fishermen's Organisations, co-auteur du rapport, a publié une tribune sur le besoin de planification pour la coexistence entre la pêche commerciale et les parcs éoliens offshore, et analyse les études faites sur les cables sous-marins.

 

 

 

Dale Rodmell EDM 22 04 020Le rapport CO-EXISTING IN MARINE SPACE co-rédigé par Mark Gray, Paige-Leanne Stromberg and Dale Rodmell - Marine Research Report a été mis à jour. Dale Rodmell a publié simultanément le 4 février 2020 une tribune sur le blog de Marine Developments et celui de Fishing Matters.

 

 

 

 

 

"L'un des principaux objectifs du système de planification maritime, tel que reconnu dans la déclaration de politique marine du Royaume-Uni, est de gérer la concurrence et de permettre, dans la mesure du possible, la coexistence entre un nombre croissant d'activités.

Les politiques de coexistence font donc partie intégrante de tous les plans marins, qui influencent les autres politiques et leur mise en œuvre. La pêche et les parcs éoliens offshore sont deux industries avec des exigences élevées pour l'espace marin, et où l'action pratique pour permettre la coexistence est primordiale.

Compatibilité

Notre compréhension de la capacité de la pêche commerciale à fonctionner de manière productive à proximité des parcs éoliens offshore est toujours en cours. En raison des besoins d'espace, certains types de pêche commerciale tels que la pêche à la senne et le chalutage à deux ne peuvent pas physiquement fonctionner parmi les parcs éoliens dans le cadre des configurations de turbines typiques actuelles.

Il existe des exemples de pêcheries statiques telles que les pêcheries de crabes et de homards opérant dans les installations de parcs éoliens, mais il n'y a pas encore de preuve concluante de niveaux importants d'activité de pêche aux engins remorqués.


Un rapport examinant les changements dans les pratiques de pêche résultant des parcs éoliens offshore a identifié plusieurs problèmes potentiels susceptibles d'entraver la coexistence, notamment: - Dangers potentiels sur le fond marin des infrastructures des parcs éoliens - Travaux d'entretien de parc éolien –  Communications problématiques.

À mesure que la technologie se développe et que des turbines à fondation posée sont installées avec des capacités de production plus importantes, les exigences d'espacement entre les turbines augmenteront, ce qui améliorera potentiellement les perspectives de coexistence avec les pêcheries commerciales.

Pour les technologies d’éoliennes flottantes développées pour être déployées dans des eaux plus profondes nécessitent des systèmes d'amarrage sûrs, les perspectives de coexistence peuvent devenir plus difficiles.

 

 

Réorientation des considérations de planification

Les politiques des plans marins sur la coexistence nécessitent une évolution dans l'approche de l'examen des propositions de planification: une compréhension des activités potentiellement compatibles et dans quelles circonstances, et quels éléments de la proposition peuvent entraver ou améliorer les perspectives de coexistence. Une proposition de parc éolien, pour une zone dans laquelle une pêche commerciale extracôtière extensive a lieu, doit se concentrer sur le potentiel de coexistence réussie plutôt que de supposer que l'activité de pêche pourrait être délocalisée.

 

 

Promouvoir la coexistence  

 

Depuis 2002, les deux industries entretiennent un dialogue régulier par le biais du groupe de liaison de pêche avec l'éolien offshore et le groupe des énergies renouvelables humides (FLOWW*). Le groupe est également fréquenté par le MMO, Marine Scotland et le MCA, le Crown Estate assurant le secrétariat.  

 

Le travail s'est concentré sur l'établissement d'approches de bonnes pratiques dans la gestion des communications et la relation entre les parcs éoliens offshore individuels et les propriétaires de câbles d'exportation et l'industrie de la pêche, et sur des mesures pratiques pour promouvoir la coexistence.   De plus en plus, cela est mis en pratique via la préparation de plans de liaison et de coexistence des pêches dans le cadre des exigences de consentement de planification dans les eaux anglaises et des stratégies de gestion et d'atténuation des pêches en Écosse.  D'autres politiques du plan marin soutiennent les perspectives de coexistence réussie entre la pêche commerciale et les parcs éoliens offshore.   Parmi celles-ci figurent les préférences politiques pour l'enfouissement des câbles.   Les évaluations des risques d'enfouissement des câbles, les enquêtes post-installation et les dispositifs de surveillance des câbles aident à gérer les risques liés aux fonds marins.  L'accent est mis de plus en plus sur la communication des dangers du fond marin tels que les câbles exposés et les objets perdus à l'industrie de la pêche par le biais du Kingfisher Information Service (KIS-ORCA), tandis que FLOWW* a concentré ses efforts récents sur l'élaboration de directives pour la planification et la gestion des câbles et des interactions avec les pêcheries.   Tous ces efforts aideront à permettre la coexistence et à garantir que les interactions entre les industries dans un espace marin de plus en plus occupé sont gérées en toute sécurité. Cet article a été traduit par la rédaction et a été initialement publié sur le blog des développements de MMO Marine

 

 

FLOWW* - Depuis le 28 mars 2011, le groupe est présidé par Colin Warwick The Crown Estate. De plus, The Crown Estate a repris les services de secrétariat du groupe de DECC. Le groupe comprend des organisations s'intéressant aux énergies renouvelables offshore et à l'industrie de la pêche. Il est composé d'organismes de l'industrie de la pêche et de représentants de promoteurs, du gouvernement et de The Crown Estate. FLOWW se réunit deux / trois fois par an.

 

Changes to fishing practices around the UK as a result of the development of offshore windfarms – Phase 1 (Revised) by Mark Gray, Paige-Leanne Stromberg and Dale Rodmell - Marine Research Report

A télécharger sur le site du Crown Estate et mis en ligne sur energiesdelamer.eu dans la rubrique Archives Dossiers-Rapports
 
 
 

 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/