Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

Cerema Rapport Senat 09 07 019

 

 

France - Mardi 10/07/2019 - energiesdelamer.eu. À partir des observations mentionnées dans le Rapport de Nicole Bonnefoy, sénatrice de la Charente rédigé dans le cadre de la mission d’information sur la gestion des risques climatiques et l’évolution de nos régimes d’indemnisation présidée par Michel Vaspart (LR – Côtes-d’Armor) présenté le 09 juillet au Sénat, la mission d’information a identifié une cinquantaine de recommandations concrètes, déclinées en dix axes et guidées par le souci d’améliorer la prévention et l’indemnisation des risques climatiques.

 

Page 184 - L’érosion du littoral français est une problématique d’une importance particulière en termes d’aléas naturels. En effet, avec un linéaire du trait de côte de 6 215 km, et une concentration importante de la population sur le littoral (12 %[1]), la France est particulièrement exposée à ce phénomène, en outre-mer mais également dans l’hexagone.

Selon l’indicateur national de recul du trait de côte produit par le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (Cerema), environ 20 % du trait de côte français présente un recul et 7,8 millions d'habitants sont exposés au phénomène. Cette évolution est inégalement répartie sur le territoire national. Dans cinq départements – Seine-Maritime, Charente-Maritime, Gironde, Hérault et Bouches-du-Rhône – au moins 50 % des côtes connaissent un recul marqué.

 

 

[1] Observatoire du littoral de l’Insee, 2009.

 

Points de repère

 

Le 6 septembre 2017, l’ouragan Irma avait dévasté les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy. Causant la mort d’une quinzaine de personnes, le cyclone y avait endommagé à divers degrés 95 % du bâti, occasionnant 25 600 sinistres pour un coût total estimé à 1,9 milliard d’euros. 

 

La tempête Xynthia, survenue dans la nuit du 27 février 2010 a frappé l'ouest de la France, faisant 47 morts. Qui porte la responsabilité de cette catastrophe naturelle ? L’ancien maire de La Faute-sur-Mer (Vendée), René Marratier est alors mis en cause lors d’un procès pour mauvaise gestion des permis de construire.

Infographie extraite du Rapport de Nicole Bonnefoy


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/