Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 


EDM 24 03 020 Saipem Solaire 

 

France – Mardi 09/06/2020 – energiesdelamer.eu. DNV GL a constitué un consortium international avec 14 sociétés leaders des secteurs de la fabrication offshore, solaire et de structures flottantes dont font partie trois groupes français, Ciel & Terre International, Compagnie Nationale du Rhône, et EDF.

 

 

 

Le projet industriel conjoint (JIP) collaboratif permettra de développer la première pratique recommandée (RP) de l'industrie pour les projets d'énergie solaire flottante. La RP prévue fournira une norme communément reconnue basée sur une liste d'exigences techniques pour développer des projets solaires flottants sûrs, fiables et durables.

L'énergie solaire flottante est une technologie d'énergie renouvelable prometteuse. La technologie offre un grand potentiel pour la production d'énergie verte, en particulier dans les zones où il y a une pénurie de terrains disponibles pour les grandes centrales photovoltaïques.

 

Les premiers projets ont débuté en 2006, la capacité installée d'énergie solaire flottante n'était que de 10 MW en 2015, mais depuis lors, elle atteint 3 GW « peak » à la fin de 2019.  On estime que la capacité potentielle mondiale totale de déploiement d'énergie solaire flottante sur les eaux intérieures artificielles pourraient à elles seules atteindre 4 TW. Malgré cet énorme potentiel, il n'existe pas encore d'approches normalisées harmonisées pour le développement de projets d'énergie solaire flottante et aucune norme de l'industrie pour garantir la qualité. Il est donc difficile pour les investisseurs, les régulateurs et les autres parties prenantes d'avoir confiance dans les projets planifiés et de faire respecter les exigences pertinentes, ce qui pourrait potentiellement freiner la croissance de la technologie.

 

En s'appuyant sur les normes existantes des secteurs connexes, le consortium prévoit d'élaborer un projet de document d'orientation d'ici la fin de 2020. Celui-ci sera mis à disposition pour une large consultation de l'industrie avant la publication de la pratique recommandée vérifiée, actuellement prévue pour le T1 2021. «Les résultats du JIP seront un grand catalyseur du solaire flottant courant dominant, en fournissant un ensemble de directives qui accéléreront le développement de projets solaires flottants réussis et sûrs. J'encourage tous les acteurs de la chaîne de valeur de l'industrie à utiliser la pratique recommandée lors de sa publication », a ajouté Andrés Franco, PDG d'Isigenere. D'autres entreprises possédant une expertise pertinente, un intérêt et un engagement à stimuler la croissance du solaire flottant sont invitées à postuler pour rejoindre le consortium.  

 

Prajeev Rasiah, est la vice-président exécutif des activités énergétiques de DNV GL dans le Nord. Europe, Moyen-Orient et Afrique est en charge du consortium. La chef de projet est Michele Tagliapietra.

 

 

Les membres actuels du consortium Floating Solar JIP sont:

BayWa r.e. (Ger) actuellement le plus grand développeur photovoltaïque flottant d'Europe, Blue C Engineering (Ger), Carpi Tech/Makor Energy (Swi/Isr), Ciel & Terre International (Fra), Compagnie Nationale du Rhône (Fra), Noria Energy (US), EDF  - Électricité de France (Fra), EDP- Energias de Portugal S.A.(Por), Equinor (Nor), Isigenere (Spa), Mainstream Renewable Power (UK), Scatec Solar (Nor), Seaflex (Swe), Statkraft (Nor).

 

Photo ©Saipem_Solaire publiée le 24/03/2020

 

Points de repère

 

Une cinquantaine d'articles et reportages a été publiée sur energiesdelamer.eu. Une sélection parmi les derniers articles :

26/05/2020 - BayWa r.e. prêt pour le solaire flottant en France ... Entretien avec Benoit Roux (BR), directeur de l’activité projets ...

24/03/2020 - Saipem et Equinor coopèrent dorénavant dans le solaire flottant en mer ...

18/02/2020 - Zon-op-Zee (Solar-at-Sea), Le premier pilote solaire offshore flottant au monde a résisté à Ciara au large des Pays-Bas. ...

 

 

 

08/08/2020 - C’est à Piolenc, commune de 5.000 habitants dans le Vaucluse, que la première centrale solaire flottante en France baptisée « O’MEGA1 », ...portée par Akuo Energy basée sur la technologie Ciel&Terre.

https://energiesdelamer.eu/publications/48-etm/5780-akuo-porte-le-projet-du-solaire-flottant-en-france


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/