Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

IMG 8921 ok 

France - Jeudi 16/05/2019 - energiesdelamer.eu. Il y a tout juste 50 ans, des recherches étaient menées sur le plateau continental Nord-Gasgogne et la grande Vasière. La 2ème campagne menée dans le cadre du projet Appeal de FEM coordonné par l’Université de Bretagne occidentale va devenir une étude référentielle pour les développements futurs.

 

La deuxième campagne APPEAL pour Groix Belle-Ile a débuté le 8 mai au départ de brest et se terminera le 20 mai.

L’équipe de l’UBO dont François Le Loc’h est le coordonnateur de la campagne travaille à l'échelle du Nord Gascogne comme l'a fait le professeur Glémarec sur la zone batymétrique 50-200 m (marge interne, Grande Vasière, marge externe), il y a 50 ans.

 

Interview de Yann-Hervé de Roeck, directeur de France Energie Marine

. Pourquoi les deux façades ?

Le projet Appeal aborde une approche écosystémique complète de l’impact potentiel des fermes d’éoliennes flottantes. Dans la mesure où celles-ci se développent, tout d’abord sous la forme de fermes pilotes, sur les deux façades maritimes métropolitaines, l’une en Bretagne Sud et trois dans le Golfe du Lion, il était pertinent de prendre deux sites d’étude, Groix-Belle-Ile et Leucate.

. Les thématiques selon des façades et différenciation par rapport aux recherches menées sur la biodiversité marine en général et les études d'impacts sur les populations

Appeal a pour objectif de développer une approche écosystémique complète, comprenant les interactions entre organismes marins, mais aussi entre ces organismes et les activités humaines et tout particulièrement la pêche. Que se passera-t-il si on modifie localement l’effort de pêche, si l’implantation des machines agit comme un récif artificiel, une réserve de biodiversité ? La structure des écosystèmes étant différente sur ces deux façades, la cible des prises également, cette différence enrichit la réflexion et donne également des réponses plus appropriées.

. Le budget alloué par l'ANR

L’ANR cofinance ce projet à hauteur de 520 k€ sur un budget total de 1 420 k€, issu de l’appel à projets annuel 2017 de l’Institut pour la Transition Energétique sur les énergies marines renouvelables. Nos membres, et en particulier les régions littorales et les consortiums industriels sont donc particulièrement impliqués, comme le sont les équipes universitaires qui mènent avec nous ses travaux, le tout en collaboration avec les comités des pêches.

 

. Quels seront les apports de France Énergies Marines dans le domaine des impacts environnementaux (biologie marine et comportements humains) aux projets labellisés Pôle mer Méditerranée ECOSYSM-EOF et ORNIT-EOF ?

 

Ces projets, non seulement labélisés mais aussi pilotés par le PMM, concernent la définition d’observatoires pertinents des écosystèmes en amont de l’implantation de fermes pilotes d’éoliennes flottantes, précédant le développement de parcs commerciaux. Comment (quels instruments, quels protocoles) convient-il d’observer et de suivre les écosystèmes pélagiques et benthiques (ECOSYSM-EOF) et l’avifaune (ORNIT-EOF) ? FEM contribue à ces projets grâce à l’expertise bâtie sur de précédents projets (GHYDRO, SPECIES, GEOBIRD, BENTHOSCOPE, ABIOP) et par la possibilité d’éprouver matériels et méthodes sur le site MISTRAL dans le Golfe de Fos

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/