Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

 D. Michon Filets Avril19 4 result 

 

France – Mercredi 04/12/2019 – energiesdelamer.eu. Alors que la COP 25 s’est ouverte depuis lundi à Madrid, sous présidence chilienne, il est bon de rappeler que l’adaptation au changement climatique est également au menu des débats. C’est dans cette optique que le Cerema vient de présenter les premiers résultats positifs d’une campagne d’essais d’un dispositif « S-Able » déposé par la société Able pour lutter contre l’érosion du littoral dans le cadre du programme européen Interreg 2 Seas Mrs Zeeën – ENDURE.

 

 

Comme le rappelle Dominique Michon, le concepteur du dispositif et créateur d’Able, le travail avec le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) a commencé en 2010 autour de la mise en œuvre de filets posés sur le fond de la mer, « en milieu sous-tidal, » afin de « retenir le sable » en constituant un déflecteur de l’énergie de la houle. Plusieurs brevets ont été déposés pour protéger ce dispositif qui consiste donc en un filet tendu (en forme de tente canadienne sous l’eau) sur une longueur prédéfinie.

 

"Plusieurs utilisations sont visées, qu’il s’agisse de préserver l’érosion des dunes des plages, recanaliser un estuaire, comme c’est le cas dans l’expérimentation dans le cadre d’Endure, voire à terme. Protéger les travaux lors de l’implantations d’éoliennes offshore ou encore les câbles destinés à l’aterrage des lignes d’évacuation des parcs offshore. Dans tous les cas, la mise en place du dispositif S-Able implique une connaissance approfondie des côtes, d’où la collaboration avec le Cerema" déclare Dominique Michon.

 

Le test concerne la mise en place, en mars dernier d’un filet S-Able pour lutter contre l’érosion des dunes par les méandres de l’Authie, sur la côte d’Opale. Ces derniers menacent en effet régulièrement la rive droite de l’estuaire où se trouvent les dunes sur le site nommé Bois des Sapins à Groffliers. Ces dunes constituent une défense côtière pour l’hinterland qui se situe à certains endroits en dessous du niveau de la mer.

 

Un prototype d’une centaine de mètre de S-Able a ainsi été déployé afin de dévier les méandres, avec succès après trois mois de tests, sur le site.

 

EDM 29 11 019.P Sergent D Michon result

 

Comme l'a rappellé Philippe Sergent du Cerema en présentant les résultats le 27 novembre dernier, les filets agissent comme un système poreux, réduisant les vitesses sur le fond marin, ce qui provoque un dépôt, et laisse l’écoulement passer au-dessus des filets. Dominique Michon indique d’ailleurs, qu’à terme, le dispositif est enfoui au fur et à mesure sous le sable, créant une "dune artificielle". Le dispositif atténue la houle entre 15% et 30% environ, réduisant son énergie et par là même l’érosion sur la côte. Plusieurs méthodes de pose peuvent être employées pour éviter au maximum les impacts environnementaux. Le temps d'installation du dispositif ENDURE à la Baie d'Authie a été inférieur à une journée. 

 

Après six mois de tests, les filets sont parvenus à éloigner le lit de l’Authie du bois des Sapins. L’observation doit être poursuivi au moins pendant 6 mois (deux autres campagnes d’observations bathymétriques/topographiques) afin de vérifier les effets sur le long terme. Il faut en effet noter que les filets sont en grande partie enfouis sous le dépôt de sable 

 

 

 

 

 

S-Able

Le système développé S-Able est composé de filets dont la fonction est de réduire les courants et de favoriser ainsi les dépôts. Le système à faible porosité (une porosité estimée entre 10 et 20 %) assure une dissipation turbulente de l’énergie cinétique des courants à travers plusieurs filets assemblés sous la forme d’un V inversé. Les sédiments sont piégés près du fond à travers les couches successives. Les filets sont maintenus par des chaînes et des ancrages. Le déploiement des filets sous l’effet des marées montantes et descendantes est forcé par des bouées flottantes dans un mouvement de pilonnement. 

Les dimensions sont assurées :

- Sur la longueur, par des chaînes dimensionnées pour une charge de 12 tonnes et fixées par des ancrages adaptés ;

- Sur la largeur, par des barres qui maintiennent la largeur de pied. Les filets intérieurs sont espacés de 75 centimètres ;

- Sur la hauteur, par des bouées.

 

 

Points de repère

 

03/12/2019 - Présentation faite par Philippe Sergent Directeur scientifique, de Direction Eau, Mer et Fleuve du CEREMA

Site d'ABLE : www.s-able.fr 

Photo prise d'un drone par Dominique Michon.

 

05/06/2018 - Le canal à houle unique en France de l’ESITC de Caen, permet de compléter les simulations numériques qui auront été réalisées et de modéliser des états de mer à une échelle 1/10 à 1/40. C'est dans ce cadre qu'une présentation du projet Baie d'Authie avait été faite en 2018. Les premiers essais dits "en mer ouverte" s'étaient déroulés dans le bassin d'essais du laboratoire commun entre le CEREMA, EDF R&D et l'école des Ponts ParisTech de Saint-Venant en 2013.

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/