Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

France / Europe – Mercredi 18/03/2020 – energiesdelamer.eu. Confronté dorénavant à un confinement les représentants de l’économie en mer se mobilisent et s’organisent. Covid 19 : Mobilisation économique et financière pour le secteur maritime – Associations professionnelles - Chantiers navals et EMR

 

Des nouvelles de nos partenaires et soutien : 

Le Cluster Maritime Français, a mobilisé l’ensemble de l’équipe en télétravail (pour limiter l’utilisation des transports en commun), et bien que les bureaux de Monceau seront fermés, les réunions prévues se tiendront par audio / vidéo conférences – systèmes et consignes à venir.

Le cluster se propose de relayer auprès de ses contacts institutionnels et/ou gouvernementaux les difficultés que votre entreprise serait amenée à rencontrer afin de trouver des solutions adaptées.
 
D’ores et déjà, le Cluster propose :

  • de relayer les mesures d’aide et d’accompagnement mises en place par le Gouvernement, à commencer par celles-ci :

- Mesures exceptionnelles de soutien aux entreprises en cliquant sur BPIFrance :
Mesures exceptionnelles pour payer vos impôts : en cliquant ici
- Comment mettre en place le dispositif d’activité partielle ? en cliquant ici 

 

 

Frédéric Moncany , le président du Cluster conclut par une métaphore maritime : « Dans la tempête, on réduit la vitesse, on ferme tous les hublots et contre-hublots, on se met à la cape….et on attend que ça se passe, tout en continuant à travailler à l’intérieur ! »

 

France / Europe – Mercredi 18/03/2020 – energiesdelamer.eu. Confronté dorénavant à un confinement les représentants de l’économie en mer se mobilisent et s’organisent. Covid 19 : Mobilisation économique et financière pour le secteur maritime – Associations professionnelles - Chantiers navals et EMR

Le Cluster Maritime Français, a mobilisé l’ensemble de l’équipe en télétravail (pour limiter l’utilisation des transports en commun), et bien que les bureaux de Monceau seront fermés, les réunions prévues se tiendront par audio / vidéo conférences – systèmes et consignes à venir.

Le cluster se propose de relayer auprès de ses contacts institutionnels et/ou gouvernementaux les difficultés que votre entreprise serait amenée à rencontrer afin de trouver des solutions adaptées – N’hésitez pas à nous solliciter !
 
D’ores et déjà, nous vous proposons :

  • de relayer les mesures d’aide et d’accompagnement mises en place par le Gouvernement, à commencer par celles-ci :

- Mesures exceptionnelles de soutien aux entreprises en cliquant sur BPIFrance :
- Mesures exceptionnelles pour payer vos impôts : en cliquant ici
- Comment mettre en place le dispositif d’activité partielle ? en cliquant ici 
 

  • de partager avec vous les suggestions/ aides / propositions venant de nos membres :

 

Frédéric Moncany , le président du Cluster conclut par une métaphore maritime : « Dans la tempête, on réduit la vitesse, on ferme tous les hublots et contre-hublots, on se met à la cape….et on attend que ça se passe, tout en continuant à travailler à l’intérieur ! »


WindEurope

Au regard de l'expérience chinoise, montre une productivité plus faible résultant du coronavirus, ce qui a incité Giles Dickenson de WindEurope à demander aux gouvernements européens de faire preuve de plus de flexibilité dans les enchères en cours.

Alors que l'industrie éolienne européenne est le leader mondial du marché des éoliennes, réalisant des projets dans plus de 80 pays à travers le monde.

Nous devrons adopter une approche stratégique pour garantir que les perturbations soient minimisées », commente le PDG de WindEurope, Giles Dickson, au sujet de la stratégie industrielle de la Commission européenne présentée plus tôt cette semaine.

MEDEF - Geoffroy Roux de Bézieux a salué dans un tweet l’enveloppe de 300 milliards d’euros de garanties pour les prêts aux entreprises touchées par la crise du coronavirus, annoncées hier par le président de la République. « Le Medef avait demandé un plan massif pour qu’aucune entreprise ne tombe en faillite et qu’aucun salarié ne perde son emploi. Avec le plan a 300 Md et le chômage partiel étendu, les réponses sont à la hauteur » a-t-il déclaré sur Twitter. Bruno le Maire a par ailleurs précisé le fonctionnement d’un fonds de solidarité pour les microentrepreneurs, les petites entreprises et les indépendants qui ont moins d’un million d’euros de chiffre d’affaire.

 

Ministère de l’Economie

Le fonds de solidarité, a précisé le ministre de l’Economie, concernera « tous ceux qui ont perdu entre mars 2019 et mars 2020 70 % de leur chiffre d’affaire, et leur garantira un filet de sécurité (…) 1.500 euros, c'est le tarif de base qui sera garanti sous forme forfaitaire à toute entreprise qui rentrerait dans ce champ », précise le ministre.

Les plus petites entreprises, qui font face à des difficultés, n'auront par ailleurs rien à débourser, ni impôts, ni cotisations sociales. Et les factures d’eau, de gaz et d’électricité, de loyer, seront également suspendues. €45 milliards ont été immédiatement mobilisés à cet effet.

Malgré toutes les mesures mises en place pour freiner la crise économique induite par le covid-19, la France va toutefois plonger dans la récession, a affirmé Bruno Le Maire qui envisage un recul du PIB de 1 %.

 

Chantiers navals

Aujourd’hui, les chantiers tels que Piriou (France-Viet-Nam-Turquie) qui n’a pas de projet actuellement pour les EMR ou CNM, qui construit les hydroliennes pour HydroQuest, attendent les instructions du gouvernement et étaient ouverts hier.

En Europe, est-ce que le coronavirus pèsera sur la possible décision de la Commission européenne qui réfléchit à bloquer le rachat des Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire par l'italien Fincantieri, au nom de la concurrence ?

En attendant, la mise en place de mesures particulières contre le Covid 19 sera précisée prochainement aux Chantiers de l’Atlantique.

En Italie, Fincantieri a suspendu ses opérations dans ses installations pendant deux semaines du 16 au 29 mars.

L’annonce de la société est intervenue après que les autorités italiennes aient signalé 368 nouveaux décès dans le pays, portant le nombre de morts à 1 809. L'Italie compte 24 747 cas confirmés de Covid-19.

L'entreprise a mené une série d'actions pour prévenir et combattre la propagation du Covid-19 dans ses chantiers navals.

Dans un communiqué, Fincantieri a déclaré: «Conformément à cela, Fincantieri considère une fois de plus ses principales priorités - la protection de son personnel et de ses sous-traitants, ainsi que la satisfaction des besoins actuels de notre pays.

"Pour cette raison, et comme demandé par les syndicats italiens dans le communiqué de presse du 12 mars des secrétariats FIM, FIOM et UILM, l'entreprise a décidé de suspendre les activités de production sur les sites italiens de Fincantieri."

 

 

En Espagne, à Santander, les chantiers Navals Degima et ASTANDER avaient restreint dès la semaine dernière l’entrée des visiteurs. Degima est le chantier où respectivement le prototype dénommé BlueSATH de Saitec Offshore à l’échelle 1 :6 de l’éolienne de 10MW,  a été fabriqué avant d’être assemblé à Astander et le projet de flotteur X1 Wind PivotBuoy sera fabriqué.

 

 Ports de Marseille et de La Rochelle


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/