Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

  Eneco 25 10 2019 EDM 25 11 019

 

Pays-Bas – Japon. Lundi 25/11/2019 – energiesdelamer.eu. Flash - Le néerlandais Eneco a annoncé ce lundi 25 novembre avoir accepté une offre d'achat de € 4,1 milliards d'un consortium japonais mené par Mitsubishi Corporation, qui en devient actionnaire majoritaire à 80%.


Eneco a déclaré que le groupe Mitsubishi avait «fait la meilleure offre pour les actionnaires et toutes les autres parties prenantes d’Eneco, y compris les employés». Plus de 60 sociétés ont fait des propositions à ENECO, selon une source proche du dossier.

Le consortium de Mitsubishi envisage d’investir € 1 milliard dans les activités d’Eneco aux Pays-Bas, en Allemagne et en Belgique au cours des trois prochaines années, a déclaré aux journalistes le directeur financier d’Eneco, Guido Dubbeld.

Il a ajouté que l'investissement serait réalisé "principalement aux Pays-Bas, essentiellement dans l'éolien, et dans une moindre mesure dans l'énergie solaire".

A la suite de cette opération Mitsubishi détient 80% d’Eneco et son partenaire Chubu une participation de 20%.

Les deux groupes financeront entièrement la transaction avec des ressources de trésorerie existantes, a précisé Eneco.

Eneco appartient actuellement à 44 municipalités néerlandaises : la ville de Rotterdam est le principal actionnaire avec 31,69% des actions, suivie par La Haye, avec 16,55%, et Dordrecht, avec 9,05%.

"Eneco correspond parfaitement à nos activités énergétiques actuelles et nous offre une plate-forme de développement sur le marché européen", a déclaré Takehiko Kakiuchi, directeur général de Mitsubishi, dans un communiqué.

La victoire de Mitsubishi est un coup dur pour Shell, qui souhaite devenir un important producteur d’énergie d’ici 2030. Il y a juste vingt jours Shell a annoncé acquérir 100% d’Eolfi. Maarten Wetselaar, directeur de la division Integrated Gas  & New Energies, a déclaré que Shell "continuerait à rechercher des opportunités dans la transition énergétique".

Le groupe pétrolier et gazier Shell, qui prévoyait de dépenser en moyenne de 2 à 3 milliards de dollars par an en investissements de transition énergétique à partir de 2021, s’était associé au gestionnaire de fonds de pension néerlandais PGGM dans le but de racheter Eneco. La société de capital-investissement KKR, qui a également été battue, était partenaire du néerlandais Rabobank.

"Eneco deviendra le centre européen de toutes les activités liées à l'énergie de Mitsubishi Corporation, une entreprise mondiale ambitieuse dans le domaine de la transition énergétique, et Chubu, 3e groupe énergétique japonais avec près de 10,2 millions de contrats avec des clients particuliers, et axé sur les sources d'énergie non fossiles", a indiqué le groupe néerlandais.

 

"Eneco restera une entreprise énergétique néerlandaise intégrée et indépendante : les marques d'Eneco, sa culture et son identité restent inchangés, l'emploi et les conditions d'emploi restent inchangés, et le siège d'Eneco reste à Rotterdam", a souligné le groupe.

 

Ruud Sondag démissionnera de ses fonctions de directeur général à la fin de la transaction pour devenir conseiller principal. Il sera remplacé par un PDG néerlandais, a fait savoir Eneco.

 

 

Points de repère

 

© Document Eneco transmis le 25 10 2019 

 

Eneco avait notamment pris la direction du consortium mené par Boralex pour finaliser la réponse à l’appel d’offre du parc éolien en mer de Dunkerque.

C’est donc la deuxième restructuration dans l’éolien en mer en moins d’un mois avec le 5 novembre dernier la prise de 100% d’Eolfi par Shell.

La privatisation de l'énergéticien néerlandais Eneco avait attiré de nombreux acquéreurs potentiels lorque les 53 municipalités des Pays-Bas qui sont propriétaires avaient officiellement lancé le processus de vente en décembre 2019 et confié un mandat à la banque américaine Citi pour mener à bien les enchères. 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/