Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

11 Grutage hydrolienne sur Palembang

 

 

Ouessant – France (U.E) – Lundi 29/06/2015 - energiesdelamer.eu - La prochaine intervention pour finaliser le raccordement de l’hydrolienne sera programmée sur une période de mortes eaux de juillet avec un navire plus adapté, manœuvrant et à positionnement dynamique.

 

Jean-François Daviaud, Président de la SAS Sabella a adressé un communiqué de presse à 22h pour expliquer le déroulement des opérations d’installation de l’hydrolienne Sabella D10 dans le Passage du Fromveur. Pour compléter les informations parues la rédaction a tenu à reproduire des éléments chronologiques et techniques. (photo Sabella). A voir également la simulation 3D réalisée par les lycéens du Lycée Vauban de Brest.

 

 

. Dimanche 21 juin 13h30 : L’hydrolienne  équipée de l’ensemble de ses capteurs qui avait été assemblée sur le quai du 5ème bassin Est du port de Brest est hissée de l’aire de dépose par les deux grues du MV Palembang de l’armement COMBI-LIFT. Le navire battant pavillon Antigua dont le port d’attache est Saint John’s est  arrivé quelques jours plus tôt dans la cité du Ponant pour embarquer les équipements et effectuer les modifications nécessaires à la mission. L’opération a duré trois quart d’heures

Déposée sur le pont renforcé du navire poseur et après une permutation des deux grues pour effectuer une rotation de 90°, Sabella D10 est en position orientée face au château du navire.

. Lundi 22 et mardi 23 juin : L’équipage du MV Palembang s’affaire à l’arrimage et au calage de l’hydrolienne sur le pont. La coque du navire est découpée au droit de ses francs bords pour pouvoir y souder deux tables d’accrochage intermédiaire en débord. L’avitaillement est fait. Les deux remorqueurs de haute mer « Gascogne » et « Croisic » de la compagnie BOLUDA, venant du Havre et de Saint Nazaire pour l’opération.

Confirmation par deux agences météo qui livrent à SABELLA depuis plusieurs semaines leurs prévisions confirment des conditions de mer et de vent optimales pour les travaux.

. Mercredi 24 Juin 06h00 : Les trois navires appareillent et quittent le port de Brest avec les premières lueurs du jour. À bord, dernier meeting de revue de procédures entre l’équipage COMBI-LIFT et les ingénieurs SABELLA accompagnés de leurs experts. SABELLA a mobilisé autour d’elle, pour l’accompagner dans cette opération délicate, quatre experts : un «senior offshore manager»  de SAIPEM (son actionnaire) en conseil sur les levages et immersions de colis lourds, une spécialiste de SAIPEM en robotique sous-marine ; l’«offshore manager» de BOURBON qui a réalisé en mai dernier la pose du câble sous-marin depuis Ouessant et enfin un «marine warranty surveyor», expert maritime représentant les assureurs de SABELLA. La journée est consacrée au calibrage des systèmes de positionnement, au déploiement du système  d’ancrage et à des mesures de stabilité du navire sur le site et dans les courants de cette période de mortes eaux (coef. 40). Conformément aux procédures, le navire est positionné cap au jusant. À marée descendante (jusant) la stabilité du navire est confirmée. Alors qu’au flot (marée montante son maintien en position est plus délicat, malgré la présence des deux remorqueurs qui l’assistent. SABELLA adapte sa procédure, et décide de privilégier l’immersion de son hydrolienne, et non le raccordementsous-marin. Il est décidé par ailleurs de mobiliser sur zone un troisième remorqueur, le « St Denis » de Brest, pour améliorer la stabilité au flot du MV Palembang.

. Jeudi 25 juin 07h00 : Le MV Palembang s’est mouillé à l’Est du site, face au port du Stiff pour se protéger des courants lors de l’opération de débordement de Sabella D10. Les jupes des pieds de Sabella D10 sont découpées, l’arrimage de l’hydrolienne est relâché, le gréement de levage est mis en place, les capteurs (gyro-compas et centrales inertielles) embarqués sont activés. L’opération commence.

Par bâbord, les deux grues débordent Sabella D10 au-dessus de l’eau tandis que le MV Palembang remplit ses ballasts opposés. Le colis de plus de 400 tonnes en suspension se balance due à une petite houle, jusqu’à toucher la surface. La descente se fait plus lente pour permettre à la structure de se purger de l’air qu’elle renferme. Les opérateurs du pont accompagnent avec précaution la descente de la bretelle de câble dans une goulotte de franchissement du franc bord. Le colis devient plus stable. Les grues repositionnent le colis en pendant et en débord sous la coque sur les tables d’accrochage. Sabella D10 est à -20 m sous la surface. Libérées de leur fardeau, les grues peuvent effectuer un changement d’élingues pour être en capacité d’emmener l’hydrolienne par 55 m de profondeur.

. Jeudi 25 juin 13h30 : Le MV Palembang avec son colis en suspend s’est repositionné et ancré dans le Fromveur avec ses trois remorqueurs pour tenter une immersion finale. Deux heures après l’étale, le courant de jusant est trop fort et l’hydrolienne descendue ne peut être stabilisée sur sa position escomptée. Sabella D10 est remontée sous la coque sur ses tables d’accrochage. L’opération est ajournée jusqu’à l’étale suivante.

. Jeudi 25 juin 18h30 : En fin de jusant, la machine est redescendue près du fond, accompagnée par le ROV (Remote Operating Vehicle : robot sous-marin avec caméras et bras télé-manipulateurs). Ce dernier vérifie que les pieds tels que présentés ne sont pas à la verticale d’un relief ou d’un câble. La centrale inertielle et le gyro-compas montrent en permanence la position, l’assiette et le cap de la machine. Les paramètres passes au vert : la machine est posée.

Dernières vérifications : cap au 239 (pour un cap escompté face au courant au 240). Roulis et tangages à 0 degré : Sabella D10 est parfaitement horizontale au fond. Avant la remontée du flot, les manilles hydrauliques qui retiennent les élingues sur les pieds de Sabella D10 sont activées. Le gréement de levage est remonté à bord. La bretelle de câble est délicatement déposée au fond avec son connecteur à proximité de celui du câble venant de terre.

. Vendredi 26 juin : Le raccordement final du câble reste à effectuer. Plusieurs tentatives de stabilisation parfaite du MV Palembang, pour opérer le délicat relevage des deux extrémités du câble et effectuer le raccordement en pontée des demi-connecteurs comprenant fibres optiques et câbles de puissance, n’apparaissent pas assez sures malgré le travail des remorqueurs. Le MV Palembang est jugé finalement mal adapté à cette tache spécifique. Il est finalement décidé d’effectuer la connexion ultérieurement à partir d’un moyen nautique permettant de mener à bien la fin de l’opération dans des conditions de sécurité optimale pour les équipements.

. Vendredi 26 juin 17h00 : Le MV Palembang quitte le Passage du Fromveur et transborde en  mer les équipes et équipements de pose, avant de gagner St Nazaire pour un prendre un nouveau chargement.

 

Sources : Sabella

 

 

Points de repère



Simulation en 3D de Sabella (ICI) Le 30/04/2015 : Les élèves de l'atelier 3D dirigé par Marc Le Gall du lycée Vauban à Brest ont présenté au Chef de l'Etat François Hollande et aux 4 ministres qui l'accompagnaient leurs travaux autour de la modélisation 3D (avec Blender) de l'hydrolienne Sabella. Cette cérémonie s'est déroulée dans le cadre de l'inauguration du Campus des Métiers et des Qualifications des Industries de la mer dont le Lycée est porteur. Le proviseur est Bernard Le Gal et le proviseur adjoint Lycée est Gérard Gaiga.

Boluda Maritime Corporation a ses origines en 1837, avec la création de Naviera Fos, compagnie maritime opérant dans les ports de la Méditerranée.

En 1920, Vicente Boluda Mari a fondé une compagnie de remorqueurs basée au port de Valence. Dans les années 80, Vicente Boluda Fos a repris l'entreprise et développée à l’international.  Elle est aujourd'hui, l'une des sociétés leader dans les services de transport maritime mondial avec une présence tout au long de la côte espagnole, le Portugal, la France, l'Italie, la côte Ouest de l'Afrique, de l'océan Indien et en Amérique latine.

Les lests des fondations ont été fondus chez FMGC, partenaire du projet Sabella.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/