Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google


MOUNTAIN VIEW - (Etats-Unis) - 12/05/2008 - 3B Conseils - Comme des millions d'internautes à travers le globe, vous faites peut-être déjà partie de ceux qui utilisent l'application gratuite Google Earth, qui permet de visualiser n'importe quel point du globe, jusque dans le moindre détail à partir d'images satellite. Selon des informations mises en ligne par CNET (ICI), il semblerait que Google ait décidé d'aller plus loin et de plonger dans les océans. La firme aurait en effet l'ambition de créer une cartographie en trois dimensions des océans du monde et de la mettre à la disposition des internautes. En Décembre 2007, la compagnie aurait réuni, au Googleplex de Mountain View, (Californie), un groupe consultatif d'experts en océanographie, de même que plusieurs chercheurs issus de différentes grandes institutions à travers le monde, pour discuter de cette question. Du côté des hauts responsables de Google on déclare pour l'instant " n'avoir rien à dire sur le sujet ", ce qui explique pourquoi nous donnons cette information au conditionnel. La future application - qui pour le moment s'appellerait Google océan, bien que ce nom puisse changer - devrait être similaire à d'autres applications de cartographie 3D en ligne. On pourra y explorer la topographie sous-marine, ou bathymétrie, avec la possibilité de focaliser sa recherche sur des points précis, de zoomer, de faire des panoramiques, tout comme avec Google earth... Les océanographes, estiment de leur coté qu'un tel outil pourrait être extrêmement utile. " Avec Google Earth, pour l'instant il n'existe pas véritablement de possibilité d'explorer les profondeurs des océans, leurs vallées et leurs montagnes " a déclaré Tim Haverland, développeur d'applications géo-spatiales au service des pêches de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). Google Ocean mettra à disposition en ligne un calque standard cartographiant sommairement le plancher océanique, calque sur lequel pourront venir se greffer des données supplémentaires plus précises, voir même extrêmement détaillées. Google envisagerait même, pour certaines zones, de mettre à disposition des images en haute résolution capables de montrer des détails infimes du relief. Certains observateurs (américains en majorité) estiment que ce type d'informations pourrait se révéler extrêmement utiles pour les développeurs des énergies renouvelables de la mer, en fournissant par exemple des données sur des sites potentiels d'implantation. Pour d'autres, comme Stephen P. Miller, de la Scripps Institution of Oceanography, Google Ocean, pourrait " aider à prendre la mesure de tout ce qui reste encore à explorer et a découvrir à ce jour au fond des océans ". Et effectivement c'est bien là le point le plus intéressant de cette initiative.
Article : Francis Rousseau
Documents de références : CNET / Renawables offshore. Photos 1: Uncerwater tiles© GeoMapAppVG/Lamont-Doherty Earth Observatory of Columbia University. 2
Bathtymetrie ©David Sandwell and Walter Smith/Scripps Institute of Oceanography)-

You have no rights to post comments


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/