Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 EDM Premar 10 07 02AilesMarines opt

 

 

France - Vedredi 10/07/2020 - energiesdelamer.eu. Quoi de neuf ? Après la remise à l'heure des pendules le 15 mai dernier, la réunion de concertation de ce vendredi reprécise les concessions mutuelles des différents acteurs. Pour s'en faire une idée, le mieux est de se référer directement aux présentations qui ont été transmises par le préfet des Côtes-d’Armor et le préfet maritime de l’Atlantique qui avaient réuni à Saint-Brieuc, le vendredi 10 juillet 2020, les membres de l’instance de concertation et de suivi du projet de parc éolien en baie de Saint-Brieuc. Plus de 100 personnes ont assisté à la réunion.  

 

 

Il s’agissait de la 10ème réunion de cette instance créée en 2012. Elle réunit l’ensemble des parties prenantes du territoire, essentiellement costarmoricain (collectivités, associations environnementales, organismes professionnels, experts scientifiques, services de l’État ...) et les porteurs du projet.

 

A cette occasion, les porteurs du projet ont présenté devant les parties prenantes un point d’avancement, un calendrier à jour et dressé des perspectives pour les mois à venir.

 

En préambule, les deux préfets ont rappelé que les autorisations pour le projet de parc éolien avaient été délivrées par l’État en avril 2017, dans le prolongement de l’appel d’offres lancé en 2011 et remporté en avril 2012 par Ailes Marines. Ils ont également rappelé qu’un débat public s’était tenu en 2013 ainsi qu’une enquête publique en 2016. Ce projet de parc éolien a par ailleurs été confirmé par le Président de la République lors d’un déplacement dans les Côtes-d’Armor en juin 2018.

 

La mission de l’État est de faire converger le développement des énergies marines renouvelables en mer, élément important de la transition énergétique, et le développement du secteur des pêches maritimes, tout en s’assurant du respect des prescriptions environnementales contenues dans les arrêtés d’autorisation.

 

Le préfet maritime a rappelé qu’il sera particulièrement vigilant au maintien d’une cohabitation apaisée entre les différents usagers de la mer ainsi qu’au respect des règles de sécurité maritime.

 

Les deux préfets ont enfin insisté sur la nécessaire concertation entre les porteurs du projet et tous les acteurs du territoire costarmoricain, en particulier les structures professionnelles de la pêche maritime, éléments essentiels de l’économie maritime des Côtes-d’Armor.

 

Des échanges fructueux et francs ont eu lieu à l’issue des présentations détaillées réalisées par les porteurs de projet.

 

Points de repère

 

19/05/2020 – RTE et les représentants des pêcheurs professionnels ont convenu d’une réunion de travail dès demain, mercredi 20 mai, pour examiner les conditions de poursuite des études en mer le long du tracé de raccordement en mer qui sont réalisées par GEOxyz, débutées le 15 mai et interrompues depuis le 18 mai. 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/