Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google



Nantes, France (U.E) - Mardi 2/12/2014 - Energies de la mer.  

Manuel Valls, Premier Ministre, a annoncé en avant-première les résultats de l'AMI fermes pilotes hydroliennes à l'occasion de l'inauguration de l'usine Alstom, groupe présidé par Patrick Kron (article à paraître le 3/12/2014). Le deuxième discours de Manuel Valls qui sera prononcé lors des 10è Assises de l'économie de la mer en fin de matinée apportera plus d'informations de la part du Gouvernement sur la politique et la stratégie en matière de maritimisation.... la prochaine étape sera l'annonce relative au Fromveur d'ici la fin de l'année.

Les résultats de l'AMI Fermes pilotes hydroliennes ont été confirmés sur la base de l’analyse de l’ADEME. 

Alstom - GDF Suez et DCNS - EDF Energies Nouvelles sont retenus comme nous vous l'avions annoncé le 11/11/2014 (ICI).

Le communiqué de presse d'EDF EN - DCNS précise que "c'est une étape décisive vers la création d’une filière industrielle française de l’hydrolien".

Jean-Bernard Levy président d'EDF qui effectuait sa "première sortie" n'a pu que se réjouir que la filiale EDF Energies Nouvelles soit retenue dans le cadre de l’appel à manifestations d’intérêt (AMI) pour des fermes pilotes d’hydroliennes. 

Le projet Open Hydro (DCNS) - EDF EN porte le nom de NORMANDIE HYDRO et prévoit l’installation dans le Raz Blanchard d’une ferme pré-commerciale de sept hydroliennes pour une puissance totale de 14 MW. Ce projet permet d’alimenter en électricité environ 13 000 habitants. Les turbines, réalisées sur la base de la technologie développée par OpenHydro auront une puissance unitaire de 2 MW et seront intégralement raccordées au réseau en 2018. Les 7 turbines pré-commerciales seront construites à Cherbourg.

Commentant cette annonce, Thierry Kalanquin, Président d’OpenHydro et Directeur de la Division Energies et Infrastructures Marines de DCNS, a déclaré : « La sélection par
l’ADEME de ce projet donne une impulsion au développement d’une filière industrielle
française de l’hydrolien dont Cherbourg sera le moteur.

Pour Antoine Cahuzac, directeur général d’EDF Energies Nouvelles : « La sélection du projet NORMANDIE HYDRO récompense le travail de qualité des équipes d’EDF Energies Nouvelles et de DCNS sur cette technologie innovante. Les énergies marines sont des filières d’avenir prometteuses, EDF Energies Nouvelles, et plus largement le groupe EDF, ont l’ambition de contribuer à leur compétitivité industrielle.

Le soutien accordé par le Programme des Investissements d’Avenir au projet NORMANDIE HYDRO vient récompenser une coopération initiée dès 2009 entre DCNS et EDF Energies Nouvelles pour développer des projets dans l’hydrolien. Les deux groupes travaillent depuis plusieurs années sur le choix des sites et les études de conception, en étroite concertation avec les autorités et l’ensemble des acteurs du territoire (pêcheurs, associations, acteurs économiques, collectivités locales, services de l’Etat) dans le but de valoriser les ressources naturelles et les activités humaines".

Le calendrier :
2015 : poursuite de la concertation, finalisation du développement du projet et obtention des autorisations administratives nécessaires
2018 : mise en production

Pour suivre en direct les discours des Assises ICI. Le discours de Manuel Valls est prévu à 12h10.

Points de repère

AMI annoncé le 30/09/ 2013 à Cherbourg par le Président de la république (ICI)

Doté d’une enveloppe de €120 millions d'euros, cet AMI prévoit l'implantation de fermes hydroliennes expérimentales dans des zones à fort potentiel, le raz Blanchard, le plus fort courant marin d’Europe situé à la pointe du Cotentin (Manche) et le Fromveur dans le Finistère. En ce qui concerne le Fromveur de nouvelles informations devraient être apportées d'ici la fin décembre. Les autres projets tels d'HydroQuest et Sabella devraient également faire partie des prochaines annonces.

La Basse-Normandie
L'ONEM précise qu'après les accords signés entre les industriels et Ports Normands Associés (PNA) prévoyant leur implantation sur les terres pleins en cours de réalisation à Cherbourg, cette nouvelle étape conduira les industriels à développer leur ferme pilote en 2016 pour atteindre progressivement le stade commercial à horizon 2020. « Il nous appartient maintenant de construire avec les lauréats cette nouvelle filière industrielle basée sur le développement économique, technologique et sur l’innovation en Basse-Normandie » ont également déclaré les trois présidents.
Pour accompagner les industriels dans ces projets de développement, la Région Basse-Normandie présidée par Laurent Beauvais, le Conseil général de la Manche présidé par Jean-François Legrand et Ports Normands Associés (PNA), avec le soutien de l’Europe, ont déjà engagé un investissement de €100 millions pour le développement des infrastructures portuaires - La Communauté urbaine de Cherbourg présidée par Benoit Arrivé, soutient également le développement des infrastructures.



Pour en savoir plus sur le Port de Cherbourg ICI - marine-renewables-directory.com



You have no rights to post comments


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/