Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Vineyard Wind Map EDM 13 08 019

 

 

 

 

Etats-unis - Mardi 13/08/2019 – energiesdelamer.eu. Une partie de la vente des 40% d’East Anglia ONE par Iberdrola en Ecosse via sa filiale, pourrait notamment être utilisée pour continuer à développer le premier projet éolien offshore du Massachusetts une fois l'autorisation donnée. Mais, le BOEM (gouvernement fédéral) a retardé son approbation environnementale.

 

 

Un premier report du BOEM avait été annoncé il y a juste un mois (lire l’article du 12/07/2019). L’inauguration des travaux d'ici à la fin de l’année 2019 aurait permis de bénéficier d'un crédit d'impôt de 12% de la part de l'État, un délai jugé essentiel pour la tarification de l'électricité concurrentielle de Vineyard Wind.

 

Le BOEM n'a pas fait de commentaire public sur les détails du retard ou sur un nouveau calendrier éventuel.

 

Vineyard Wind qui développe ce qui sera le premier projet d'énergie éolienne offshore à l'échelle industrielle est situé à plus de 15 miles des côtes du Massachusetts sur une zone de 160 000 acres au sud de Martha's Vineyard. 

L'emplacement a été déterminé par un processus de groupe de travail intergouvernemental pluriannuel, qui a soigneusement examiné les données scientifiques et les commentaires du public, a déclaré la société. Le projet éolien en mer consistera en un ensemble d'éoliennes capables chacune de générer une puissance de 9,5 MW. Il générera de l'énergie pour plus de 400 000 foyers et entreprises, tout en réduisant les émissions de carbone de plus de 1,6 million t/an.

La société a annoncé que des câbles sous-marins seraient installés le long d’un itinéraire soigneusement étudié du site du projet à un point d’atterrissage situé à terre, enfoui jusqu’à six pieds sous le plancher océanique. La route a été conçue après une étude géologique approfondie de la zone afin d’éviter autant que possible les zones sensibles.

 

L'absence de l'autorisation environnementale du BOEM

 

Vineyard Wind a publié un communiqué dans lequel il déclarait: «La décision du gouvernement fédéral de retarder davantage l’approbation du FEIS pour le projet Vineyard Wind 1 est une surprise et une déception. Pour être clair, le projet Vineyard Wind 1 reste viable et s’engage à aller de l’avant.

 

«Nous reconnaissons que la discussion sur les impacts cumulatifs est motivée par la croissance rapide de l'industrie au-delà de notre projet, mais nous exhortons le gouvernement fédéral à mener à bien l'examen de Vineyard Wind 1 le plus rapidement possible. Le projet est sur le point de lancer une nouvelle industrie éolienne en mer qui promet une croissance industrielle ainsi que de nouveaux emplois dans l'industrie manufacturière aux États-Unis, de la Nouvelle-Angleterre à la Louisiane en passant par le Colorado et au-delà. "

 

Vineyard Wind dit rester profondément attaché au succès de l’industrie émergente. «Nous sommes convaincus qu'une fois que les régulateurs seront pleinement satisfaits, notre projet et des dizaines d'autres généreront des milliards de $ en nouveaux investissements dans les ports, une indépendance énergétique accrue et, surtout, des emplois bien rémunérés à long terme pour des milliers d'Américains.

L’organisation industrielle offshore NOIA a également exprimé sa déception face au retard. Tim Charters, vice-président aux Affaires politiques et gouvernementales, a déclaré: «La décision d'étendre l'examen environnemental du projet Vineyard Wind est décevante pour de nombreuses personnes qui attendent avec impatience de se joindre au boom de l'industrie éolienne offshore sur la côte atlantique des États-Unis.

Nous comprenons que l’autorisation de projets énergétiques importants est un défi. Faire en sorte qu'un projet porte l'impact cumulatif d'autres projets, qui peuvent ou ne peuvent jamais se concrétiser, est un fardeau qui rend les autorisations beaucoup plus difficiles.

«Nous encourageons les agences fédérales à considérer ce projet selon ses mérites, avantages et impacts environnementaux individuels lors de la prise de décisions en matière de permis. Nous nous attendons à ce que DOI continue à travailler avec diligence pour achever son examen environnemental de ce projet crucial. NOIA continue de croire que Vineyard est une solution gagnante pour le peuple américain, le secteur de l’énergie offshore et l’environnement. »

 


Comme tous les ans, energiesdelamer.eu se rend aux Etats-Unis pour y suivre l’actualité américaine des énergies renouvelables de la mer.

 

Points de repère

 

12/08/2019 - Iberdrola s’entend avec GIG pour céder une partie d’East Anglia ONE

 

12/07/2019 – USA - Vineyard Wind : Le BOEM décale son autorisation environnementale «Le BOEM du ministère de l’Intérieur a informé Vineyard Wind qu’il n’est pas encore prêt à publier la déclaration finale d’impact sur l’environnement du projet Vineyard Wind 1 de 800 MW.

 

09/08/2018 – La société Vineyard Wind LLC, détenue par Copenhagen Infrastructure Partners et Avangrid Renewables, filiale d’Iberdrola, est arrivée à un accord avec les Massachusetts Electric Distribution Companies (EDCs).

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/