Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

Connected service

 

Allemagne – Danemark – Lundi 10/10/2016 – Encore un regroupement? Ce n’était pas évident. La société d'énergie allemande EnBW Energie Baden-Württemberg AG qui a mis en oeuvre EnBW Baltic 2 s'offre une société danoise pour la maintenance et les services pour les éoliennes.  

EnBW dont le directoire est présidé par Franck Mastiaux a officiellement achevé l'acquisition du fournisseur de services d'éoliennes et de maintenance basée au Danemark, Connected Wind Services A/S (CWS) voir article du 3/08/201 ICI.  service illu2

L'acquisition avait été soumise à l'approbation de l'Office fédéral des cartels. L’objectif d’EnBW grâce à l’acquisition de CWS, est d’être en mesure d'atteindre de nouveaux clients dans les pays nordiques et l'Allemagne, et se positionner comme un fournisseur de services complets pour la planification, la construction, l'exploitation, l'entretien et le service. CWS conservera son siège au Danemark et dispose de filiales nationales en Allemagne et en Suède. La société est un fournisseur de services indépendant pour l'entretien des turbines. CWS conservera sa marque et sera en réseau avec les activités d'EnBW pour la poursuite de l'expansion de l'énergie éolienne.

Points de repère

La société EnBW Energie Baden-Württemberg AG est la troisième entreprise allemande du secteur de l'énergie. Son siège social se trouve à Karlsruhe.

En 2013, la Banque européenne d’investissement (BEI) avait accordé un prêt d’un montant de 500 millions d’EUR à l’appui d’EnBW Baltic 2, le plus grand parc éolien marin jamais construit dans les eaux territoriales allemandes de la Baltique. Le projet mis en œuvre par EnBW Erneuerbare Energien GmbH. Le contrat de financement y relatif a été signé ce jour à Karlsruhe. 

Les 80 éoliennes sont érigées sur une superficie de 27 km2, à 32 km au nord de l'île de Rügen. À cet endroit, la mer peut atteindre 44 m de profondeur, ce qui rend nécessaire le recours à des structures de fondations particulières, dites « jackets ». D’une puissance de 288 MW, EnBW Baltic 2 produira chaque année 1,2 milliard de kWh. 

L’exploitant du projet est EnBW Baltic 2 GmbH, une société de projet créée à cette fin. Pour EnBW, EnBW Baltic 2 est déjà le deuxième parc éolien marin construit dans les eaux allemandes de la mer Baltique. Le producteur d’énergie exploite aussi le parc éolien marin EnBW Baltic 1, implanté plus au sud. Toutefois, de par son envergure et son rendement, EnBW Baltic 2 laisse son prédécesseur loin derrière ; il comporte quatre fois plus de turbines et produit six fois plus d’électricité. Les turbines sont entrées en exploitation en 2014.

A l'époque, Wilhelm Molterer, vice-président de la BEI, responsable notamment des opérations de prêt en Allemagne, s’était exprimé en ces termes : « Pour pouvoir mener à bien ses objectifs ambitieux, l’Allemagne a besoin de projets exigeants. À cet égard, EnBW Baltic 2 établit la norme. Il aura valeur d’exemple pour les futurs projets de cette ampleur. " Le financement qui vient d'être accordé permettra de mettre en œuvre rapidement ce projet d'envergure et contribuera de manière décisive au succès du tournant énergétique. »

Thomas Kusterer, directeur financier d’EnBW Energie Baden-Württemberg AG, avait souligné que : « L’engagement de la BEI à l’appui d’un projet comme EnBW Baltic 2 concourt de façon essentielle à la mise en œuvre du tournant énergétique. La participation de la BEI a constitué un élément déterminant du montage et du financement de ces projets.  


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/