Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 Eolfi

 

 

Brest – France - Jeudi/29/09/2016  – C'est une vraie question que beaucoup de français devraient se poser. 

Manuel Valls, Ségolène Royale ainsi que d’autres ministres, parlementaires, clusters, présidents de régions, et collectivités locales ... auront fait beaucoup pour maintenir le développement de la filière des énergies renouvelables de la mer et mettre en place les moyens d’une transition énergétique qui s’apparente à une véritable transition économique.

 

La stratégie nationale pour la mer et le littoral et l’économie maritime sont du reste au coeur du programme de la visite du Premier Ministre en Bretagne.

 

Toutefois, on peut s’interroger  de ce que pourraient être la politique et la stratégie industrielle de cette filière dans l’avenir. Le Premier ministre pourra à quelques mois des présidentielles trouver le souffle et le bon cap dans ce domaine ?

De leur côté, les régions veulent prendre la main.

 

La Région Bretagne, en particulier, a beaucoup d’ambition pour le développement des énergies renouvelables de la mer et notamment la filière de l’éolien flottant.

 

 

Cela explique que Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, mais également président de la Région Bretagne suit de très près la visite du premier ministre à Concarneau, Port La Forêt – La Forêt Fouesnant, Le Guilvinec puis à Groix. Le programme de Manuel Valls apparaît chargé à quelques semaines du prochain comité interministériel de la mer (CIMER) et de la définition de la stratégie nationale pour la mer et littoral.

 

Le Premier ministre et le ministre de la Défense seront d’ailleurs accompagnés par Jean-Jacques Urvoas Garde des Sceaux, ministre de la Justice (et ancien député du Finistère) et Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux Transports, à la Mer et à la Pêche.

 

Une visite de deux jours

 

Le vendredi matin, hasard de calendrier, Manuel Valls aura ouvert la toute nouvelle session « EMR » créée par l’IHEDN - Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale.

 

Dès l’après-midi, il visitera notamment le Chantier Piriou qui a enregistré en juin dernier, une nouvelle commande auprès de la Marine Royale Marocaine pour un Bâtiment Hydro-Océanographique Multi-Missions de 72 m (BHO2M) qui sera livré mi 2018.

Le BHO2M est un navire scientifique de dernière génération équipé de systèmes adaptés aux levés répondant aux standards de l’Organisation Hydrographique Internationale (OHI). Il est dérivé du design des Bâtiments Multi-Missions (B2M) construits actuellement à Concarneau pour la Marine nationale française et a été mis au point avec le soutien du SHOM. En effet, le Maroc a lancé une opération de grande envergure afin de faire les levés de ses côtes et a d’ailleurs formé avec le soutien du SHOM, les ingénieurs et techniciens nécessaires pour ces missions.

 

La Région Bretagne, quant à elle, mise sur l’éolien flottant offshore.

 

L’un des « clous » du déplacement en sera sur l’Ile de Groix avec la présentation et signature de l’avenant au contrat de plan Etat/Région avec un mot d’accueil de Dominique Yvon, Maire de Groix et naturellement la présentation
par Alain Delsupexhe président d’Eolfi de l’éolienne flottante qui a remporté l’appel d’offre en bretagne Sud. Alain Delsupexhe est à l’initiative du montage du consortium qui a remporté l’appel d’offre de la ferme éolienne flottante de la façade Atlantique. Bien que candidat unique, et bénéficiant d’un fort soutien de la Région Bretagne, il fallait certes, entrer dans les contraintes imposées par l’appel d’offre, mais surtout celles relatives aux conditions d’un océan comme l’Atlantique.

Le projet Eolfi a donc remporté le 22 juillet dernier l’appel d’offre éolien flottant en Bretagne Sud, lancé par l’Ademe. La rencontre devrait se passer en présence de DCNS, maître d’œuvre de la construction, de l’installation en mer et de la connexion du flotteur mixte acier-béton, avec, VINCI (pour la construction du flotteur), General Electric, pour les turbines éoliennes Haliade 150 de 6MW (ex-Alstom et partenaire historique de DCNS).

 

La Bretagne et les EMR

 

Si l’image de l’éolien flottant est liée à la Méditerranée, l’hydrolien à la Normandie, l'éolien offshore posé aux Pays de la Loire, la Bretagne souhaite que la technologie de l’éolien flottant trouve sa place majeure dans la filière industrielle des EMR de la région.

 

Par exemple, parmi les nombreux projets soutenus avec succès par la Région, il y a Sabella, Open Hydro, mais aussi la toute EOLINK10MW test EDM 29 09 016nouvelle éolienne flottante Eolink qui "pointe" son nouveau type de mât.

 

C’est donc par un heureux hasard de calendrier que Marc Guyot, concepteur du projet EOLINK, présente aujourd’hui aux médias la campagne d'essai qui est en cours à IFREMER Brest.

 

Lauréat de l’ITE EMR ANR-France Energies Marines, Eolink est une éolienne flottante de très grande puissance, comme nous l’avions relaté le 9/03/2016 dernier ICI. 9/03/2016

 

Elle présente la particularité de se passer du mât habituel. Le concept breveté EOLINK remplace le mât classique par plusieurs bras (trois mâts). Cette assemblage permet de mieux distribuer les contraintes structurelles. Grâce à sa rigidité, cette architecture supprime également les problèmes de vibrations inhérents au mât unique.

 

« Tir » groupé des régions

Enfin, dernier hasard du calendrier, dans le cadre de Sea Tech Week, se tiendront deux journées sur l’éolien flottant, toujours organisées par la Région Bretagne les 12 et 13 octobre et le 14 octobre, c’est au tour de la Région Pays de la Loire de promouvoir les innovations dans ce domaine…. Sans oublier que le Pôle mer Méditerrannée, la CCI Marseille Provence et FEE organisent les 15 et 16 mars 2017 les journées scientifiques internationales FOWT 2017 à Marseille avec une clôture d’appel à “Papers” le 14 octobre.

 

Copyright photos Eolfi et Eolink.

Please share this article with others using the link below, do not cut & paste the article. Free. High quality global journalism requires investment and time. 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/