Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google



LONDRES - (Royaume-Uni - U.E.) - 23 /09/2010 - energiesdelamer.eu - Fournir un bilan de l'éolien offshore au Royaume-Uni, le plus actif en Europe à l'heure actuelle, est l'objectif de cet article dans le cadre du tour d'horizon de l'éolien en Europe que j'ai commencé au début de ce mois. L'opération va cependant se dérouler pour l'éolien britannique en plusieurs épisodes de façon à ce que les informations données restent lisibles au jour le jour par les lecteurs. D'autre part, certaines informations techniques ont été volontairement occultées. En effet les bilans plus détaillés, comme ceux donnés plus bas pour les Parcs de Thanet, Robbin Rigg et Gunfleet Sands, seront disponibles à la fin de ce tour d'horizon dans des documents PDF payants à partir du blog. Pour l'heure seront plus ou moins détaillés en 3 chapitres à venir : les 12 parcs actuellement en production (avec plus ou moins de détails selon la version payante ou gratuite donc sauf à titre d'exemple pour Thanet, Robbin Rigg et Gunfleet Sands), les 4 en cours de construction et certains des mega-projets compris dans les 71 propositions listées ci-dessous mais non détaillées dans la version gratuite du blog.

A ce jour, le Royaume-Uni comptabilise 71 propositions de parcs éoliens offshore parmi lesquelles :
- 12 sont actuellement entrés en production : Thanet (300 MW) ; Robin Rigg (180 MW) ; Gunfleet Sands (173 MW) ; Lynn & Inner Dowsing (194 MW) ; Burbo Bank (90 MW) ; Kentish Flats (90 MW) ; Rhyl Flats (90 MW) ; Barrow (90 MW) ; North Hoyle (60 MW) ; Scroby Sands (60 MW) ; Beatrice Demonstration (10 MW) ; Blyth (4 MW) soit 1341 MW actuellement produits. (cf. corps de l'article).
- 4 sont en cours de construction : Greater Gabbard (504 MW) ; Sheringham Shoal (317 MW) ; Ormonde (150 MW) ; Walney Phase 1 (184 MW soit une capacité de 1155 MW à venir
- 6 ont obtenu leur permis de construire : Gwynt Y Mor (576 MW) ; Lincs (270 MW) ; London Array (630 MW) ; Teesside (90 MW) ; Walney Phase 2 (184 MW) ; West Duddon (500 MW).
- 6 ont déposé un permis de construire : Race Bank (620 MW) ; Docking Shoal (500 MW) ; Dudgeon (560 MW) ; Humber Gateway (299 MW) ; Westermost Rough (240 MW) ; 2-B Energy Prototype (6 MW) .
- 37 sont au stade de projets, voire même de mega-projets, sur lesquels je reviendrai dans le troisième volet du bilan dont 3 projets expérimentaux (2 turbines à axe vertical et une turbine flottante) : Dogger Bank (9000 MW) non je ne me suis pas trompé et ce chiffre à lui seul équivaut bien à plus de la totalité de l'objectif français d'ici 2020!!! ; Irish Sea (4200 MW) ; Rampion (650 MW) ; Hornsea (4000 MW) ; Aberdeen (115 MW) ; Solway Firth (300 MW); Wigtown Bay (280 MW) ; Kintyre (378 MW) ; Islay (690 MW) ; Argyll Array (1500 MW) ; Beatrice (920 MW) ; Inch Cape (905 MW) ; Neart na Gaoithe (450 MW) ; Forth Array (415 MW) ; Walney Extension (750 MW) ; Burbo Bank Extension (234 MW) ; Kentish Flats 2 (51 MW) ; Thanet 2 (147 MW) ; Galloper Wind Farm (504 MW) ; Triton Knoll (1200 MW) ; Gunfleet Sands extension (0) ; Atlantic Array Wind Farm (1500 MW) ; Firth of Forth Phase 1 (1075 MW) ; Firth of Forth Phase 2 (1435 MW) ; Firth of Forth Phase 3 (955 MW) ; Moray Firth Eastern Development Area (1400 MW) ; Moray Firth Western Development Area (0) ; East Anglia One (1200 MW) ; East Anglia Two (1200 MW) ; East Anglia Three (1200 MW) ; East Anglia Four (1200 MW) ; East Anglia Five (1200 MW) ; East Anglia Six (1200 MW) ; Eneco Wind Park (900 MW) et les expérimentaux NOVA (Novel Offshore Vertical Axis) Project Demonstrator ( 5 MW) ; NOVA (Novel Offshore Vertical Axis) Project ( 000 MW) et Hywind Demonstration (UK/USA/Norway).
- 2 sont mis en attente : Bell Rock (700 MW) et Tunes Plateau (250MW).
- 1 est une structure expérimentale : le site démonstrateur du NAREC.
- 3 ont été annulés : Scarweather Sand (108MW) ; Shell Flats (80MW) ; Cromer (108MW).

A tout seigneur tout honneur, je commence donc par le plus récemment achevé et le plus puissant d'entre eux, dont c'est aujourd'hui même le jour de l'inauguration officielle, j'ai nommé :


- THANET. Propriété de la compagnie suédoise Vattenfall, ce parc est inauguré officiellement aujourd'hui 23 septembre 2010 dans sa version complète en présence du PDG de Vattenfall, Øystein Loseth, et du secrétaire d'État britannique à l'énergie et aux changements climatiques, Chris Huhne. C'est le plus grand parc éolien offshore au monde actuellement achevé qui produit déjà de l'électricité depuis sa mise en service partielle en mai 2010. Situé en Mer du Nord entre 12 et 17,7 km au large des côtes du Kent par 51.430° de latitude et 1.633° de longitude, le parc développe désormais 300 MW grâce à 100 turbines VESTAS V90 de 3 MW, ce qui correspond aux besoins annuels en électricité de 167 745 foyers et permet d'épargner les rejets dans l'atmosphère de 338 012 tonnes de CO2 et de 7884 tonnes de SO2. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles construites par SIF Group et Smulders, sont situées à des profondeurs comprises entre 20 et 25 mètres et couvrent une superficie de 35 km2. Les turbines culminent à 115 mètres avec un socle minimal de 22 mètres au dessus du niveau de la mer. La distance entre les éoliennes est d'environ 500 mètres le long des lignes et de 800 mètres entre les rangées. Le permis de construire du parc a été accordé le 18 décembre 2006. Les premiers travaux d'excavation et de construction menés par Rotech Subsea ont commencé en octobre 2007. La première fondation a été installée le 19 mars 2009. Les mâts en acier, fabriqués par Carl-C, ont été transportés par le navire Stanilas Yudin, propriété de la compagnie MPI offshore. La première des 100 turbines a été transportée par le navire Resolution, propriété de la compagnie MPI offshore et installée le 10 décembre 2009 par A2sea. La dernière fondation a été terminée le 23 janvier 2010. Le câble de liaison au réseau terrestre (132 kV) fabriqué par Siemens Transmission and Distribution a été installé le 28 avril 2010 avec un point de connexion au réseau terrestre à Richborough. Avec 73 éoliennes, le parc a été raccordé au réseau en service le 18 mai 2010. Le 28 juin 2010 la centième et dernière éolienne était installée. Ont aussi collaboré à ce gigantesque chantier le danois Fred Olsen Wincarrier, l'installateur de mâts Rad Tech, les câbliers Seaway Heavy Lifting et Subocean Group, le spécialiste des fibres optiques RFL communications, les transporteurs maritimes Delta Marine et Eksamaris shipping & Forwarding. La durée de vie de Thanet est estimée à 40 ans. Son coût a été de 895 millions d'euros. Le port de maintenance désigné est Ramsgate. Les spécifications techniques et les dernières mises à jour concernant le parc éolien de Thanet se trouvent sur sa propre page web ICI.

 



- ROBIN RIGG. Propriété de E.ON ce parc est entré en production depuis le 15 avril 2010. Situé en Mer d'Irlande dans la région de Solway Firth entre 11 et 12,5 km des côtes par 54.756° de latitude et - 3.710° de longitude, le parc développe 180 MW grâce à 60 turbines VESTAS V90 de 3 MW. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles construites par Smulders et MT Hojgaard, sont situées à des profondeurs comprises entre 0 et 12 mètres et couvrent une superficie de 18 km2. Chaque turbine culmine à 125 mètres. Le permis de construire du parc a été accordé le 7 décembre 2006. La première fondation a été transportée par le navire Resolution appartenant à MPI offshore et installée en mai 2008 de même que la première sous-station offshore due à Bladt Industries et Areva T&D (Alstom Grid). Les câbles ont été posés par le câblier UR 1010 de Subocean Group. Le premier mât et la première turbine Vestas ont été transportés par les navires Sea Energy et Sea Worker de la compagnie A2 Sea et posés en novembre 2008. Dans le courant de l'année 2009, la construction de ce parc a connu de nombreux retards dus à de très mauvaises conditions météorologiques à tel point que le 30 janvier 2009, à la suite du naufrage d'une barge, les personnels travaillant sur site ont dû être secourus. Tous s'en sont tirés sans dommage. De pareils incidents dus à une mauvaise météo s'étaient produits pendant l'hiver 2007 au moment des premiers travaux d'excavation. Le 26 mars 2010 l'ensemble des 60 turbines était installé et le parc entrait en production. Le 15 avril 2010 le parc, certifié par Det Norske Veritas, était officiellement raccordé par son propriétaire E. ON au réseau électrique national britannique permettant de répondre aux besoins annuels en électricité de 100 647 foyers, d'épargner les rejets dans l'atmosphère de 203 407 tonnes de CO2 et de 4730 tonnes de SO2. Le point de jonction à terre du câble de 132 kV se trouve à Seaton (Cumbria). La durée de vie de Robbin Rigg est estimée à 20 ans. Son coût a été de 467 millions d'euros. Le port de maintenance désigné est Workington. Les spécifications techniques et dernières mises à jour concernant Robin Rigg se trouvent sur sa propre page web ICI.



- GUNFLEET SANDS. Propriété de DONG Energy, ce parc est entré en production avec 2 turbines le 20 août 2009, puis avec 9 turbines en octobre 2009. Depuis mars 2010, les 48 turbines complétant ce parc sont entrées en production et il a été officiellement inauguré le 15 juin 2010. Situé en Mer du Nord dans la Région de Thames entre 7 et 7,4 km des côtes par 51.730° de latitude et 1.229 ° de longitude, le parc développe 173 MW grâce à 48 turbines Siemens SWT3.6.-107 de 3, 6 MW. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles construites par Smulders, sont situées à des profondeurs comprises entre 0,5 et 13 mètres et couvrent une superficie de 16 km2. Les turbines culminent à 128,5 mètres. Le permis de construire du parc a été déposé en mars 2004 et accordé le 18 juin 2006 sur conclusions d'une étude de faisabilité menée en 2002. La première fondation a été transportée par le navire Excalibur appartenant à Seacore Ltd en octobre 2008 et par le navire Svanen de la compagnie hollandaise Ballast Nedam Offshore jusqu'en 2009 et installée par MT Hojgaard. La première sous-station offshore fabriquée par Bladt Industries a été installée le 29 novembre 2008 par le navire Rambiz de la compagnie Scaldis Salvage & Marine Constractors. Les câbles, fabriqués par Prysmian, ont été posés par CT offshore le 30 avril 2009. Le premier des mâts fabriqués par Carl-C a été installé en 2009 et la première turbine Siemens a été transportée et installée par le navire Sea Worker de la compagnie A2 Sea et posée en avril 2009. Le 23 janvier 2010 l'ensemble des 48 turbines était installé et le parc entrait en production. Le 15 juin 2010 le parc, certifié par Det Norske Veritas, était officiellement raccordé par son propriétaire DONG Energy au réseau électrique national britannique permettant de répondre aux besoins annuels en électricité de 96 621 foyers, d'épargner les rejets de 195 271 tonnes de CO2 et de 4541 tonnes de SO2. Le point de jonction à terre du câble de 132 kV se trouve à Cooks Green. La durée de vie de Gunfleet Sands est estimée à 25 ans. Son coût a été de 351 millions d'euros. Le port de maintenance désigné est Brightlingsea. Les spécifications techniques et dernières mises à jour concernant le parc de Gunfleet Sands se trouvent sur sa propre page web ICI.



- LYNN & INNER DOWSING. Propriétés de Centrica Energy, il s'agit de deux parcs éoliens adjacents Lynn d'une part et Inner Dowsing d'autre part, réunis en un seul parc par le propriétaire qui a cédé 50 % de ses parts à TCW Group en 2009. Ce double parc est entré fonction en mars 2009 avec toutes ses turbines. Situé en Mer du Nord dans la Région de Greater Walsh entre 5 et 6,2 km des côtes du Lincolnshire à l'est de Skegness par 53.191° de latitude et 0.446 ° de longitude, ce parc développe 194,4 MW grâce à deux fois 27 turbines Siemens SWT3.6.-107 de 3, 6 MW. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles construites par Sif Group et MT Hojgaard, sont situées à des profondeurs comprises entre 6 et 8 mètres et couvrent une superficie de 10 km2. Les turbines culminent à 133,5 mètres. Le permis de construire du parc a été accordé en 2003. Les premiers travaux de préparation à terre ont commencé le 18 octobre 2006 et la construction offshore a commencé en 2007. La première fondation a été posée le 5 décembre 2007. La première turbine a été installée le 15 mars 2008. Les câbles ont été posés à partir de juin 2007 jusqu'en 2008. La première turbine Siemens a été transportée et installée en avril 2009. En mars 2010 ce double parc, certifié par Det Norske Veritas, était officiellement raccordé par ses propriétaires Centrica et TCW Group au réseau électrique national britannique permettant de répondre aux besoins annuels en électricité de 130.000 foyers. La durée de vie de ce double parc est estimée à 25 ans. Son coût a été de 600 millions d'euros. Le port de maintenance désigné est Skegness. Les spécifications techniques et dernières mises à jour concernant ce double parc éolien de Lynn & Inner Dowsing se trouvent sur sa propre page web ICI.


- BURBO BANK ou Burbo Flats. Propriété de DONG Energy, ce parc est entré fonction en juillet 2007. Situé en Mer d'Irlande dans la Baie de Liverpool à l'estuaire de la Mersey, entre 6,4 et 8 km des côtes par 53.548° de latitude et -3.187° de longitude, ce parc développe 90 MW grâce à 25 turbines Siemens SWT3.6.-107 de 3,6 MW. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles, sont situées à des profondeurs comprises entre 0 et 6 mètres et couvrent une superficie de 10 km2. Les turbines culminent à 137 mètres. La première fondation a été posée en juin 2006. La première turbine a été installée le 15 mars 2008. Les câbles et turbines ont été posés à partir de juin 2007. En juillet 20007 ce parc était officiellement raccordé par son propriétaire DONG au réseau électrique national britannique permettant de répondre aux besoins annuels en électricité de 50 323 foyers. La durée de vie de Burbo Bank est estimée à 20 ans. Son coût a été de 181 millions d'euros. Le point de connexion du câble se trouve à Wallasey Le port de maintenance désigné est le port de Liverpool. Ce parc a subi depuis sa mise en service deux opérations d'entretien en mai et juin 2010 et a été célèbre pour avoir été mis à l'arrêt pendant 4 semaines, du 16 octobre 2009 au 15 novembre 2009, à cause du câblage. Le 10 août 2010, Siemens chargeait un navire de surveiller la corrosion des turbines. Les spécifications techniques et dernières mises à jour concernant Burbo Bank se trouvent sur sa propre page web ICI.


- RHYLS FLAT. Propriété de RWE Npower Renewables ce parc est entré en fonction le 15 juillet 2009. Situé en Mer d'Irlande à 8 km au Nord est de Llandundno (Pays de Galles) par 53.378° de latitude et -3.646° de longitude, ce parc développe 90 MW grâce à 25 turbines Siemens SWT3.6.-107 de 3,6 MW. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles, sont situées à des profondeurs comprises entre 4 et 11 mètres et couvrent une superficie de 10 km2. Le permis de construire a été accordé en 2002. La première fondation a été posée en avril 2008. La première turbine a été installée le 15 mars 2008. En décembre 2009, le parc certifié était officiellement raccordé par son propriétaire RWE au réseau électrique national britannique permettant de répondre aux besoins annuels en électricité de 50 323 foyers. La durée de vie de Rhyls Flat est estimée à 20 ans. Son coût a été de 198 millions d'euros. Le point de connexion du câble se trouve a Towyn. Le port de maintenance désigné est le port de Mostynl. Le 10 août 2010 Siemens chargeait un navire de surveiller la corrosion des turbines.


- BARROW. Propriété d'un consortium formé par Centrica Energy et DONG energy, ce parc est entré fonction en mars 2006. Situé en Mer d'Irlande à 7 km au sud Ouest des Walney Islands au large de Barrow in Furness par 53.991° de latitude et -3.295° de longitude, ce parc développe 90 MW grâce à 30 turbines Vestas V90 de 3 MW. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles, sont situées à des profondeurs comprises entre 12 et 16 mètres et couvrent une superficie de 10 km2. Le permis de construire a été accordé en 2003. La première fondation a été posée en avril 2005. La première turbine a été installée en juin 2005. Au début de l'été 2006 le parc était officiellement raccordé au réseau électrique national britannique permettant de répondre aux besoins annuels en électricité de 50 323 foyers. La durée de vie de Barrow est estimée à 20 ans. Son coût a été de 164,6 millions d'euros. Le point de connexion du câble de 145 kV se trouve a Heysham. Le port de maintenance désigné est le port de Barrow. Des opérations de maintenance ont été faites sur les câbles notamment en mai et juin 2010. Les spécifications techniques et dernières mises à jour concernant de Barrow se trouvent sur son propre site web ICI.


- NORTH HOYLE . Propriété de RWE, ce parc est entré fonction en novembre 2003 et, du haut de ses 7 années de bons et loyaux services, fait déjà partie si ce n'est des vétérans du moins des expérimentés parmi les parcs éoliens offshore en fonction ! Situé en Mer d'Irlande entre 7,2 et 9,2 km des côtes par 53.417° de latitude et -3.448° de longitude, ce parc développe 60 MW grâce à 30 turbines Vestas V80 V.2.O de 2 MW. Ses turbines culminent à 107 mètres. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles, sont situées à des profondeurs comprises entre 5 et 12 mètres et couvrent une superficie de 10 km2. Le permis de construire a été accordé en 2001 et la première fondation a été posée le 3 avril 2003. La première turbine a été installée en août 2003. En novembre 2003, le parc était officiellement raccordé au réseau électrique national britannique permettant de répondre aux besoins annuels en électricité de 33 549 foyers. En mars 2004 on installait les dernières turbines du parc, déjà entré en production. Son coût fut de 94,4 millions d'euros et le parc devrait s'arrêter de fonctionner en 2028. Le point de connexion du câble se trouve à Rhyl. Le port de maintenance désigné est le port de Mostyn. North Hoyle peut se vanter d'être aujourd'hui le parc éolien offshore le plus photographié et le plus filmé au monde !

- SCROBY SANDS. Propriété de E. ON, ce parc est entré en fonction en juillet 2004 et fait donc aussi partie des parcs adultes puisqu'il a atteint plus du quart de sa durée de vie estimée ! Situé en Mer du Nord entre 2,3 et 3,5 km des côtes par 52.645° de latitude et 1.787° de longitude, ce parc développe 60 MW grâce à 30 turbines Vestas V80 V.2.O de 2 MW. Ses turbines culminent à 108 mètres. Les éoliennes, posées sur des fondations monopiles, sont situées à des profondeurs comprises entre 0 et 8 mètres et couvrent une superficie de 4 km2. Le permis de construire a été accordé en avril 2002 et la première fondation a été posée en novembre 2003. La première turbine a été installée le 25 mars 2004. Les câbles ont été posés en 2004. Le 25 juillet 2004, une partie des turbines du parc était mise en service avant que la totalité ne soit officiellement raccordée au réseau électrique national britannique, le 14 décembre 2004, permettant ainsi de répondre aux besoins annuels en électricité de 33 549 foyers. Le coût de ce parc fut de 88,4 millions d'euros et le parc devrait s'arrêter de fonctionner en 2029. Le point de connexion du câble se trouve à Great Yarmouth. Depuis sa mise en service ce parc a subi deux opérations d'entretien : l'une en janvier 2008 et l'autre en mars 2008, notamment sur les câbles. Ce parc est inclus dans un programme pédagogique sur les énergies renouvelables qui a reçu un nombre impressionnant de visiteurs depuis sa création.

- BEATRICE DEMONSTRATION. Comme son nom l'indique, ce parc est un parc démonstrateur ce qui ne l'empêche pas de produire 10 MW, de répondre aux besoins annuels en électricité de 5591 foyers et d'épargner les rejets dans l'atmosphère de 11300 tonnes de CO2 et de 263 tonnes de SO2. Co-propriété de Scottish and Southern Energy (SSE) et de Talisman Energy, ce parc expérimental est entré fonction en juillet 2007 pour produire de l'électricité pendant 5 ans. Situé en Mer du Nord à 25 km des côtes de l'Ecosse par 58.098° de latitude et -3.078° de longitude, ce parc développe 10 MW grâce à 2 éoliennes REpower 5M de 5 MW, parmi les plus grosses en fonction actuellement. Mais la spécificité de ce parc tient aussi dans sa capacité à exploiter ses turbines sur des emplacements dits en "eau profonde" (45 m de fond en l'occurrence). Des fondations de type "Jacket " supportent donc actuellement les célèbres 5M de REpower dont le diamètre de rotor est de 126 m et qui culminent à quelques 170 mètres ! La première fondation a été installée au printemps 2006 et la première turbine en août 2006. En février 2007 cette première turbine commençait à délivrer de l'électricité sur le réseau. Le 8 juillet 2007 la seconde turbine a été installée. Le coût de cette expérimentation a été de 41,4 millions d'euros. Le point de connexion du câble se trouve à Nigg.Cromarty Firth. Ce parc possède sa propre fiche sur le site de Talisman ICI.

- BLYTH. C'est la plus ancienne structure offshore éolienne en fonctionnement au Royaume-Uni puisqu'elle est entrée en service en décembre 2000 précisément. Propriété de E.ON depuis juillet 2007 (qui l'a racheté à Shell Wind Energy) ce premier parc, parvenu à la moitié de sa vie, est situé en Mer du Nord à 1 km du rivage par 55.136° de latitude et -1. 490° de longitude et développe 4 MW grâce à 2 éoliennes Vestas V66 de 2 MW, les toutes premières du marché. Posé sur des fonds de 5 m, ce parc, qui a couté 4, 6 millions d'euros, pourvoit en électricité depuis 10 ans aux besoins annuels de 2237 foyers. La première fondation a été installée le 23 août 2000 et la première turbine le 17 septembre 2000. Le câble a été installé en novembre 2000 et, en décembre 2000, le mini-parc entrait en fonction. Soit moins de 6 moins entre la première fondation et la connexion au réseau. En 2008 le câblage de ce parc a fait l'objet d'une première opération d'entretien.
Ce parc possède sa propre fiche sur le site de E.ON ICI

Cela fait un total installé pour l'éolien offshore britannique de 1341 MW
La suite de l'éolien anglais dans le chapitre 2 à venir sous peu donc.... !

Article : Francis ROUSSEAU

Docs. Sites liés. Photo ©Gunfleet Sand, © E.on ©Ballast Neddam, ©Scaldis, ©Seacore


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/