Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Elections anticipées UK "autour du Brexit"

Événement
Corbin_Johson_22_11_019_EDM
Date: 12 décembre 2019

Lieu: UK

 

 

 

L'enjeu est le Brexit, donc la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, les conditions dans lesquelles la sortie devra s'effectuer, l'Ecosse, les "deux" Irlandes ... 

Les acteurs sont notamment les deux chefs de partis Boris (Alexander) Johnson et Jeremy Corbin.

 

Corbyn UK 22 11 019

 

Le chef de file des travaillistes a clarifié sa position. En cas de second référendum sur le Brexit, Jeremy Corbyn a annoncé vendredi 22 novembre 2019 qu’il ne prendrait pas partie.

 

Une neutralité qui, a-t-il dit, lui permettrait de mettre en œuvre le résultat, quel qu’il soit, d’une telle consultation. Le leader du Labour était interrogé par un panel d’électeurs réunis par la BBC pour une émission spéciale en vue des élections législatives anticipées du 12 décembre prochain. Le Brexit divise le Parti travailliste, et Jeremy Corbyn, en prenant une position ferme sur cette question centrale qui écrase depuis des années la vie politique britannique, risquerait de s’aliéner une partie ou l’autre de l’électorat Labour. 

 

Il propose de négocier un nouvel accord de sortie de l’Union européenne, un accord qui sera soumis aux Britanniques via un référendum dans les six mois. Cette votation offrira aussi la possibilité de rester dans l’UE. Le chapitre « économie » du programme propose de nationaliser une partie de l’entreprise British Telecom (BT) pour fournir le haut débit gratuit pour tous. Les travaillistes proposent aussi de nationaliser le rail, la poste et l’eau. En contrepartie, les impôts augmenteraient pour les Britanniques les plus aisés, indique

 

Les libéraux, seul parti 100 % opposé au Brexit proposent par la voix de Boris JohnsonBRITAIN ELECTION 1124 11 un programme anti austérité. 

 

"Nous investirons plusieurs millions de plus chaque semaine dans les sciences, dans les écoles, dans l’apprentissage, dans les infrastructures mais nous contrôlerons tout de même notre dette" Boris Johnson

Boris Johnson semble avir tiré les leçons de la campagne menée par Theresa May de 2017. La cheffe de l’exécutif, longtemps donnée largement en tête dans les sondages, avait vu sa popularité chuter après avoir présenté son programme de gouvernement et sa fameuse taxe censée financer la dépendance vieillesse - rebaptisée «taxe sur la démence» - par ses détracteurs.

 

 

Pour éviter les polémiques, l’ex-ministre des Affaires étrangères et ancien maire de Londres a fait le choix de promettre peu de choses aux Britanniques, hormis le gel de l’impôt sur le revenu, des cotisations sociales et de la TVA.

 

2019 UK ElectionMap.svg EDM

 

 

 

 

Toutes les Dates


  • 12 décembre 2019

Propulsé par iCagenda

: Partenaire média

Agenda version PDF

Choisir une date de début :

Choisir une date de fin :

Business directory

Retrouver directement les articles parus sur :

Manifestations en cours

Aucun événement aujourd’hui

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/