Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

S Le Diraison

France – Lundi 25/07/2016 – Quotidienne energiesdelamer.eu. Stéphane Le Diraison supporté par XBlue, Bureau Veritas et energiesdelamer.eu comme partenaire média, vient de valider sa qualification pour le Vendée Globe après avoir effectué la traversée de l'Atlantique en solitaire !

Parti le 14 juillet de Saint Pierre et Miquelon, l'Imoca 92 vient de franchir la ligne devant Saint Malo après une transatlantique de 2500 milles aux “conditions humides” !

Cette qualification valide définitivement l'inscription du skipper au Vendée Globe 2016, en rejoingant aini les 27 autres skippers et vous donne rendez-vous le 6 novembre prochain aux Sables d'Olonne !

Ses premiers mots à son arrivée à Saint Malo:

« Déjà il fait beau ! Je profite du soleil, ça change vraiment du froid glacial et l’humidité que j’ai rencontré près de Terre Neuve.

Je suis ravi, c’est le bonheur, et en plus ça se finit tranquillement, il n’y a pas de vent mais pourtant je suis à 7-8 noeuds !

Cette transat était vraiment une grande expérience, c’était l’occasion rêvée pour effectuer une révision du bateau en configuration course au large. Ca m’a permis de casser ce qui est devait casser.

J’ai entre autre eu un gros bugg sur le moteur du vérin de quille qui a brûlé, c’était très impressionnant avec de la fumée comme un incendie. Ca m’a valu une frayeur en route mais il y avait un réglage à faire et il valait mieux le découvrir maintenant !

Sinon sur tout le reste c’est assez délire, ça a vraiment validé l’ensemble des travaux que l’on a fait ces derniers mois et je suis hyper satisfait de mon bateau. Il y a eu quelques réglages à faire comme des problème d’énergie hydro mais c’était des soucis mineurs, ça m’a vraiment conforté dans la fiabilité de mon bateau.

Je suis content, ma seule frustration est d’avoir eu des vielles voiles dans un état catastrophique, j’ai dû les tenir jusqu’au bout et je n’ai pas pu attaquer car elles sont vraiment en fin de vie ! J’ai hâte de recevoir mes nouvelles voiles très prochainement et de gagner encore en performance !

A titre perso c’est très positif, j’ai pris la mesure de ma monture ; quand je suis lancé à pleine balle dans le sud c’est vraiment puissant, tu ne fais pas le malin.

Je suis heureux d’être arrivé et de repartir avec ma qualification en poche, je vais savourer cette journée et je remets le cap vers Lorient dès demain pour la suite de la préparation ! »

Soutenu par la ville de Boulogne-Billancourt (l’IMOCA portera le numéro 92 en l’honneur du département des Hauts-de-Seine !), sa ville d’adoption, et des partenaires privés historiques (Bureau Veritas, iXBlue) auquels se sont ajoutés la Sade, une compagnie de traitement des eaux ; la branche immobilier de BNP Paribas ; et enfin le cabinet d’avocats Lafarge et associés

XBlue, Bureau Veritas et energiesdelamer.eu sont partenaires de Stéphane Le Diraision depuis le Vendée Globe.
Stéphane Le Diraison est le parrain du nouveau navire hydrographique de haute technologie baptisé "Félix",. Fabriqué aux chantiers de La Ciotat, c'est le premier navire français de ce type, doté des toutes dernières technologies particulièrement utiles pour les énergies de la mer.. 

** Stéphane Le Diraison est diplômé de l’ENSAM, Il mène en parallèle de sa vie de sportif accompli une vie professionnelle. Doté de plus de 15 ans d’expérience, il nourrit sa soif de la mer au quotidien à travers un poste d’ingénieur dans les énergies marines renouvelables chez Bureau Veritas. Skipper intégré au monde professionnel, cet ingénieur-compétiteur a décidé de s’investir pleinement dans son projet jusqu’à l’arrivée du Vendée Globe en 2017.

 Stépahe Le Diraison a racheté l’ancien bateau Hugo Boss d’Alex Thomson.

Ce voilier de 2007 a déjà de belles histoires derrière lui avec des records de vitesse, des podiums, et même des séances photos mettant en scène l’ancien skipper en costume-cravate !

Ces clichés devaient être prédestinés ; rien de tel qu’un navigateur-ingénieur pour prolonger l’histoire !


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/