Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Paquet Winter

CRE

 

France – Mercredi 21/02/2018 – energiesdelamer.eu. La Commission de Régulation de l'Energie mentionne que « l'ambition européenne doit être en phase avec les réalités techniques du fonctionnement des réseaux ».... 

 

 

La CRE apporte son soutien à RTE

 

Ce matin, « la commission Industrie (ITRE) du Parlement européen a adopté aujourd’hui sa position de première lecture sur les projets de directive et de règlement relatifs au « marché intérieur de l’électricité » qui révise l’intégralité de la législation européenne en la matière, ainsi que sur le projet de règlement qui modifie la gouvernance et les missions de l’Agence de Coopération des Régulateurs de l’Energie (ACER).

La CRE est favorable à la grande majorité des améliorations proposées par le Parlement européen, notamment les dispositions sur le stockage électrique, la valorisation des effacements ou les appels d’offres technologiquement spécifiques.

Cependant, l’ambition du texte adopté tend, sur certains sujets, à méconnaitre les réalités techniques du fonctionnement réel des réseaux.

Pour Jean-François Carenco,  président de la CRE, « il est nécessaire que le cadre institutionnel reste suffisamment souple pour tenir compte des retours d’expérience dans la mise en œuvre de la règlementation actuelle, respecter les particularités nationales, s’adapter aux évolutions du marché et tirer parti des innovations technologiques. »

 

La CRE émet des réserves sur une uniformisation de certaines règles dont l’impact sur le système français peut être très problématique. Par exemple, les mesures harmonisées sur l’équilibrage pourraient avoir un coût prohibitif pour le gestionnaire de réseau de transport (RTE) et de ce fait peser sur la facture du consommateur français sans bénéfice avéré. Une normalisation européenne des tarifs de réseaux ou du calcul d’adéquation des ressources demanderaient également des efforts prohibitifs pour un résultat peu convaincant.

 

 

Agence de Coopération des Régulateurs de l'Energie (ACER)

 

En revanche, sur la réforme du fonctionnement de l’ACER, le Président de la CRE a tenu à saluer un vote qui améliore la proposition initiale de la Commission. « La CRE participe activement aux activités de l’ACER, en y consacrant l’équivalent de 20 emplois. A ce titre, il est important de préserver un équilibre entre les pouvoirs du Conseil des Régulateurs et ceux du directeur de l’Agence. Le rétablissement des règles de votes à la majorité des deux tiers au sein du Conseil des Régulateurs et la possibilité pour les régulateurs d’amender les propositions du directeur en sont des éléments déterminants. »

 

 

Points de repère

21/02/2018 –  press release WindEurope - The European Parliament’s Committee on Industry, Research & Energy (ITRE) today voted to modernise Europe’s electricity markets. The ITRE Committee gave its green light to the recast Electricity Directive & Regulation, two of the main files in the Clean Energy Package ICI.

 

15/02/2018 – François Brottes président de RTE avait évoqué à l'occasion d'une rencontre avec l'ADJE, des conséquences du « Paquet Winter » en cours de discussion au niveau européen pour les réseaux et les marchés ICI.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/