Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Alderney Renewable Energy : un parc hydrolien au large des îles anglo-normandes


Alderney /Aurigny (Iles anglo-normandes) - 20/02/2012 - mer-veille.com / MRE

Francis Rousseau revient en détail sur l'une des nombreuses retombées du sommet franco-britannique qui s'est tenu à Paris vendredi dernier et qui fut dominé par les projets communs dans le domaine nucléaire. Cependant il a quand même touché le monde des énergies marines !

Ainsi le développeur anglo-normand Alderney Renewable Energy (ARE), qui attendait beaucoup de cette rencontre, annonçait dès le 17 février avoir signé avec la France (Eric Besson Ministre de l'industrie et Edward Davey Ministre de l'énergie) pour créer un site en Manche et exploiter l'énergie des courants avec l'hydrolien dans le raz Blanchard pour deux grands projets énergétiques marins.

Le premier vise à créer l'un des sites les plus importants d'énergie hydrolienne en Europe dans les eaux d'Alderney (Aurigny en français) - avec la création d'un parc hydrolien en partenariat avec le français DCNS, dont Frédéric Le Lidec est le directeur de l'incubateur. Le second vise la mise en place via Capital Transmission (TCL) et l'opérateur français du réseau RTE (Réseau de Transport d'Électricité) d'un câble d'interconnexion entre la France, Aurigny et la Grande-Bretagne (aussi annoncé dès samedi dans le blog les énergies de la mer).
Marine-renewable-energy.com, présente le retour d'information de l'autre côté de la Manche ....
Les Sources : DCNS - service de presse Virginie Lemière, ARE - www.are.gb.com, BBC News.

Des nouvelles de la Synthèse mensuelle qui est dorénavant sur abonnement
Vous êtes un de nos fidèles 2300 lecteurs du blog de veille energies de la mer.blospot.com. Nous avons développé un partenariat avec mer-veille.com et marine-renewable-energy.com (MRE Ltd) pour être encore plus performant et élargir notre veille sur le développement des énergies renouvelables de la mer dans le monde. Vous receviez gratuitement la Synthèse des articles parus le mois précédent.
Un mail personnel vous sera adressé d'ici demain, pour vous informer des nouveaux développements et les nouveaux services offerts. BB

A lire : Dominique Bidou présentera son dernier livre, (le 3ème) « Le développement durable, l’intelligence du XXIe siècle » lundi 27 février à 18h30 au Bon pêcheur rue Pierre Lescot.
Un livre qui se veut "résolument offensif, positionnant le DD comme la recherche de nouvelles organisations humaines pour aller au-delà de « croissez et multipliez » et qui n'oublie pas le développement des énergies nouvelles ...
Créée par Dominique Martin Ferrari fondatrice de Gaia-network.com, cette première rencontre sera enregistrée et podcastée.


La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.

Georges Claude entre à la Maison Rouge "Du néon à l'ETM"




Claude Lévêque, Revez ! 2008, néon, 100 cm de long (COURTESY Claude Lévêque et la galerie la Maison Rouge - Fondation privée créée par Antoine de Galbert - Paris


Paris (France - UE) 19/02/2012 energiesdelamer.blogspot.com
Par Brigitte Bornemann


*who's afraid of red yellow and blue?

Depuis le 17 février 2012 et jusqu'au 20 mai 2012, la galerie d'art contemporain "La maison rouge" accueille la première grande exposition internationale consacrée au néon dans l’art des années 1940 à nos jours. L'exposition sera présentée du 28 juin au 23 septembre 2012 au ** Macro Museu d'Arte Contemporana Roma.

Une centaine d’œuvres historiques ou inédites sont présentées depuis les pionniers Gyula Kosice et Lucio Fontana au début des années 1940 à 50, à François Morellet, Bruce Nauman, Stephen Antonakos, Joseph Kosuth ou Mario Merz dans les années 60, à des artistes tels que Jason Rhoades, Claude Lévêque, Alain Séchas, Sylvie Fleury, *** Miri Segal, Sous les pavés, la plage, 2011, néon, 10x130 cm, table, 47x60x97 (photo ci-contre) …

Pourquoi le blog et les portails de veille des énergies de la mer se font les relais de l'exposition ? et un dimanche ce qui n'est pas coutume ! C'est très simple : Georges Claude met au point le premier tube au néon en 1912, mais il est aussi le concepteur de l'énergie thermique des mers (E.T.M. ICI) le site du Club des argonautes. DCNS développe cette technologie à la Martinique (voir les articles nombreux articles parus sur le blog energiesdelamer.blogspot.com et les portails mer-veille.com et marine-renewable-energy.com)


C’est en 1912, il y a cent ans exactement, que le physicien et chimiste français Georges Claude fait une présentation publique de son invention à l’Exposition Universelle de Paris. Quelques années plus tard, il dépose un brevet aux États-Unis et en 1923, il vend à la compagnie Packard ses deux premières enseignes lumineuses reproduisant le nom de la marque. La technologie des tubes fluorescents s'est développée selon le schéma de Becquerel, à partir de tubes à décharge sous basse pression. On connait la suite de l’histoire… Georges Claude a créé Air Liquide, on connait la suite de l’histoire…

À droite de la table périodique des éléments de Mendeleïev, on trouve la famille des gaz dits « nobles » ou « rares », un groupe d’éléments chimiques aux propriétés communes : inodores et incolores dans des conditions dites « standards », ces gaz monoatomiques une fois sous pression produisent une lumière colorée lorsqu’ils sont traversés par un champ électrique. Le néon (Ne), dont le nom provient du mot grec « neos » (nouveau) produit une lumière rouge. L’argon (Ar) donne une lumière bleue tandis que les vapeurs de sodium produisent un rayonnement de couleur jaune.

Les partenaires de l'exposition sont actif Signal et iGuzzin
Le commissaire de l’exposition est David Rosenberg la maison rouge
10 boulevard de la Bastille 75012 Paris 33 (0)1 40 01 08 81

Points de repères
* L'exposition emprunte son titre à l'oeuvre de Maurizio Nannucci (1970) promoteur de l'art intermédiatique
** Macro collabore depuis trois ans avec **** ENEL qui a souhaité se rapprocher de l'art pour sa capacité d'exprimer et de transmettre les valeurs d'innovation, d'attention à l'environnement.
*** L'origine du slogan "sous les pavés, la plage" est de l'homme politique et essayiste Bertrand Cousin, ancien maire-adjoint de Brest, vice-président du Conseil régional de Bretagne, député des Côtes d'Armor puis du Finistère - Bretagne - France.
****Le n°1 de l'électricité italien ENEL avait annoncé en 2008 vouloir construire le 1er parc éolien offshore en Méditerranée au large des côtes siciliennes.

En avant-première
. à consulter l'interview de Matthieu Poirier, co-commissaire avec Serge Lemoine de l'exposition qui se tiendra sur le thème de la lumière, de l’espace et de la vision dans l’art depuis 1913, et qui aura lieu au printemps-été 2013 aux Galeries nationales du Grand Palais,
. à noter la conférence de Jeanette Zwingenberger qui se tiendra le 7 mars de 21h à 23h à la Maison de l'Amérique Latine, boul. Saint Germain Paris. Elle avait été la commissaire de l'exposition donnée à la maison rouge de février à mai 2011 "Tous cannibales" ou l'art de consommer l'autre)
. à visiter l'observatoire de l'art contemporain (ICI) pour mieux comprendre les tendances et les croisements de l'art. Contact Nina Rodrigues-Ely.

Sources : Maison rouge - fondation antoine de galbert, documentation Club des Argonautes, Connaissance des Arts (1 déc. 2011)

Hydrolien franco-britannique : Accords pour exploiter le courant du raz Blanchard

Alderney - BBC News

Paris - Londres (UE) 18 février 2012
par Brigitte Bornemann energiesdelamer.blogspot.com

Retour sur le sommet franco britannique qui s'est tenu le 17 février.
Depuis hier après-midi, les médias se font essentiellement l'écho des importants accords pour la défense et le nucléaire civil. Peu de visibilité sur ce qui concerne le développement d'une coopération "mer, énergie, environnement".

. La défense : les accords font suite à ceux signés le 2 novembre 2010 à Lancaster House pour le programme commun de démonstrateur entre BAE Systems et Dassault Aviation destinés à préparer les futurs "drones" pour 2030
. Le nucléaire civil : le protocole d'accord qui va étendre la coopération signée en mars 2011 est le franchissement d'une nouvelle étape aux projets d'Areva et d'EDF de construire des réacteurs pressurisés européens (EPR, European Pressurized Reactor) au Royaume-Uni.
Mais toutes ces nouvelles économiques pour nos deux pays ne doivent pas nous détourner de la veille faite par le blog et les portails sur les énergies de la mer et que nous avons publiée hier dans le flash news du blog de veille (ICI).

Deux accords signés lors du sommet franco-britannique entre Eric Besson Ministre de l'industrie et Edward Davey Ministre de l'énergie pour créer un site en Manche et exploiter l'énergie des courants avec l'hydrolien dans le raz Blanchard .

DCNS (qui possède 11,42% de la société irlandaise OpenHydro FR veille du 19 janv. 2012) et Alderney Renewable Energy (ARE) ont signé un protocole d'accord en vue de développer des fermes hydroliennes dans la Manche.

L'ARE basée à Alderney et son partenaire Transmission Capital (TCL) ont signé un accord avec RTE pour développer une interconnection entre la France, Alderney et la Grande Bretagne.

Pour en savoir plus, prenez votre abonnement aujourd'hui sur le portail anglais marine-renewable-energy.com et/ou sur le portail français mer-veille.com

Points de repères :
Frédéric Le Lidec est le directeur de l'incubateur énergies marines renouvelables chez DCNS.
Paul Clark est le président d'Alderney Renewable Energy.

. Pour l'hydrolien. Le raz Blanchard - The Race of Alderney situé entre la pointe ouest du cap de la Hague et la pointe Quenard sur Aurigny, à l'entrée du passage de la Déroute est l'un des courants de marée les plus puissants d'Europe. Sa vitesse peut atteindre jusqu'à 12 nœuds (22,22km/h) lors des grandes marées d'équinoxe. (49°43′04″N 2°04′06.73″O / 49.71778, -2.0685361).
. Pour le nucléaire civil, rappelons aussi que le réacteur à eau pressurisée de type AP1000 (d'une puissance de 1.154 MW selon son constructeur) mis au point par le groupe Toshiba (06/09/2012) et sa filiale américaine Westinghouse est ou était sur les rangs à mettre en regard à l'accord donné par les autorités fédérales américaines le 9 février pour la première fois depuis 1978 pour la construction de nouveaux réacteurs nucléaires aux Etats-Unis. AFP. 09 fév. 2012.

Les Sources :
Les Echos, Usine Nouvelle, Reuters, Le Monde, AFP
DCNS - service de presse Virginie Lemière, ARE - www.are.gb.com, BBC News.


La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.

(CMigrator copy 21)




WASHINGTON - (États-Unis) / LONDRES - (Royaume-Uni) - 17/02/2012 - mer-veille.com / MRE
Par Francis Rousseau

Grande effervescence autour de l'énergie des vagues des deux côtés de l'Atlantique. Au Royaume-Uni, le taux d'occupation des emplacements du Wave Hub (la prise géante au fond de la mer) est devenu enfin significatif avec l'arrivée de la bouée OE d'Ocean Energy. Aux États-Unis, l'intérêt augmente pour les énergies des courants et des vagues (cf. article du 13/02/2012 de Marine Renewable Energy) avec l'implantation de plusieurs projets annoncée comme imminente.
Le pays semble les redécouvrir à la faveur d'un rapport extrêmement technique de l'EPRI (Electric Power Research Institute), selon lequel le développement des énergies océaniques pourrait fournir plus de la moitié des besoins en électricité du pays. Sur la base de ce même rapport, notre confrère Tidal Today du 7/02/2012 faisait état du fait que l'énergie des courants marins n'était plus seulement un simple concept aux États-Unis mais "commençait à devenir une réalité".

Ce point fait par Francis Rousseau est important et si vous voulez en savoir plus il faut vous abonner au Daily News de Mer-veille.com (ICI).
Toujours sur la colonne de droite du blog, vous pouvez également lire des brèves importantes sur l'acquisition par Siemens de la totalité de Marine Current Turbines (voir marine-renewable-energy.com), l'acquisition par Nexans de AmerCable Holdings inc., l'envoi d'une lettre aux chefs d'Etats Europe à propos de la directive qui sera présentée le 23 février prochain par la Commission européenne. BB

La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.

MAKANI POWER : un dispositif très audacieux d'éolienne aéroportée


Manaki Power sur www.youtube.com/watch?v=sKcp3h0VlK0 - durée : 1,19'


ALAMEDA - (Etats-Unis) -16/02/2012 - mer-veille.com / MRE
Par Francis Rousseau
Parmi toutes les solutions de prospectives liées à l'éolien en mer ou à terre, l'éolien volant, c'est-à-dire qui fait appel à des voiles ou à un dispositif positionné en haute altitude pour produire de l'énergie électrique, est une perspective encore éloignée, mais que nous avons déjà traitée ici (cf. article du 21/10/2011). Aujourd'hui une jeune compagnie californienne, Makani Power, constituée par une équipe très étoffée de scientifiques, de spécialistes des énergies, d'ingénieurs de l'aéronautique et de … surfers professionnels se lance à son tour sur ce créneau.

C'est une étonnante proposition d'éolienne aéroportée : l'AWT (Airborne Wind Turbine). Le concept très audacieux d'ailes volantes porteuses de turbines pouvant fonctionner aussi bien à terre qu'en mer et capables d'aller cueillir le vent en haute altitude, bouleverse tout ce qui s'est fait jusqu'alors dans le domaine.

Le prototype conçu par Makani Power (cf. la vidéo de démo sur you Tube) fait 8 mètres d'envergure. Il est en fibre de carbone, peut monter à 400 mètres d'altitude et générer 20 Kw. Le prototype a été testé en novembre 2011 dans le cadre du programme ARPA-E sponsored Wing 7 project de l'ARPA (Advanced Research Projects Agency) de l'US Department of Energy et bénéficie des soutiens de l'armée américaine et de Google. D'après les concepteurs, ce n'est qu'un début…

Pour en savoir plus, abonnez-vous à mer-veille.com

La reproduction partielle ou totale, par toute personne physique ou morale et sur tout support, des documents et informations mis en ligne sur ce blog-médias sans autorisation préalable de energiesdelamer.blogspot.com ou du portail géré par Marine Renewable Energy Ltd et mention de leur origine, leur date et leur(s) auteur(s) est strictement interdite et sera susceptible de faire l’objet de poursuites.

Brève : Nass&Wind et DCNS préparent l'assemblage d'une éolienne flottante. (ICI)

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/