Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

C. Guerin Nexans Boursorama Video EDM 08 11 019 result 

 

France – Jeudi 07/11/2019 – energiesdelamer.eu. Nexans numéro 2 mondial du câble, dirigé par Christophe Guérin, qui couvre 38 secteurs d’activités, a annoncé le 7 nov. son chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2019.

Pour la BU « Bâtiment et Territoires », la zone Europe reste très dynamique (+7,4% au T3 2019 contre T3 2018), tirée notamment par la France et le carnet de commande pour les EMR est conforté par la commande destinée à Seagreen annoncée par SSE le 4 novembre dernier. Ce succès commercial est intervenu en post clôture des comptes du 3è trimestre. En septembre 2019, Christophe Guérin avait déclaré, "Nexans n'a plus le droit à l'erreur" !

Christopher Guérin, Directeur Général a commenté les résultats en estimant que « la mutation profonde de Nexans est portée par une nouvelle organisation plus fluide, plus agile et plus simple, où toutes les activités sont concentrées désormais à développer des Services et Solutions, pour conquérir de nouveaux marchés, tout en créant davantage de valeur que de volume.

A ce titre, nous avons renforcé nos offres pour capter des positions significatives dans le secteur des énergies renouvelables, le choix de Nexans en fournisseur préférentiel par SSE pour le projet Seagreen, confirme la pertinence de notre démarche.

Malgré un environnement géopolitique incertain, nous sommes engagés à délivrer une performance solide et soutenue, et confirmons nos perspectives 2019. »

 

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE PAR METIER

 

T3 2018

T3 2019

 

Croissance organique T3 2019 vs
T3 2018

Croissance organique

9M 2019 vs
9M 2018

(en millions d’euros)

A cours des métaux constants

A cours des métaux constants

 

Bâtiment et Territoires

441

452

 

+1,3%

+5,4%

Haute tension et Projets

177

197

 

+12,9%

+0,3%

Télécommunication et Données

120

124

 

+2,2%

+5,9%

Industrie et Solutions

288

297

 

+3,4%

+2,6%

Autres

81

98

 

+19,2%

+19,5%

Total Groupe

1 108

1 168

 

+5,1%

+5,0%

 

Analyse du chiffre d’affaires au 30 septembre 2019 et contexte général

 

Au troisième trimestre 2019, le Groupe continue de déployer son plan « New Nexans » qui se concentre sur trois axes : la réduction des coûts, la transformation à travers le programme SHIFT et la croissance sélective, dans l’objectif d’améliorer la Rentabilité des Capitaux Employés (Return on Capital Employed).

Le chiffre d’affaires sur la période s’établit à 1 168 millions d’euros (à cours des métaux constants4) avec une croissance organique à +5,1% sur le troisième trimestre par rapport au troisième trimestre 2018, portée par le segment de Haute tension & Projets (+12,9% au T3 2019) qui a bénéficié d’une accélération des installations en haute tension sous-marine.

Le chiffre d’affaires cumulé des neuf premiers mois de l’année est de 3 479 millions d’euros à cours des métaux constants, correspondant à une croissance organique de +5,0%.

A cours des métaux courants, le chiffre d’affaires s’élève à 1 674 millions d’euros sur le troisième trimestre contre 1 613 millions d’euros sur la même période en 2018.

Sur la fin de la période, nous avons commencé à identifier des signes de tassement de la demande dans certaines activités. Sans impacter le troisième trimestre, un ralentissement se fait ressentir en Europe sur les marchés Télécommunication & Données, notamment pour les câbles de fibre optique, ainsi qu’Industrie & Solutions, notamment les activités d’automatismes industriels (câbles pour robots et machine-outil), compensée par une activité forte dans le domaine ferroviaire. A contrario les segments Haute tension & Projets et Bâtiment & Territoires bénéficient d’une hausse de la demande et d’une amélioration du carnet de commandes tant au niveau de la valeur que de la visibilité long terme.

L’annonce du 4 novembre sur la désignation par Scottish & Southern Energy (SSE) de Nexans en tant que fournisseur préférentiel de câbles d’exportation d’énergie pour le projet de parc éolien offshore Seagreen soutient le choix stratégique du Groupe dans l’éolien et plus largement dans la transition énergétique.

L’évolution des ventes au troisième trimestre 2019 se décline par segment comme suit.


 

Bâtiment & Territoires

Le chiffre d’affaires de l’activité Bâtiment & Territoires s’établit à 452 millions d’euros à cours des métaux constants, soit une croissance organique à +1,3% par rapport au troisième trimestre 2018 et +5,4% sur les neuf mois cumulés...

En Asie-Pacifique, la baisse des ventes en Corée s’accompagne d’efforts continus sur les marges et la rentabilité, alors qu’en Australie les ventes sont soutenues par la demande des distributeurs.

Aux Etats-Unis et au Canada, les ventes sont impactées par le ralentissement du marché et ressortent en baisse de -13,6% par rapport au T3 2018.

La zone Europe reste quant à elle très dynamique (+7,4% au T3 2019 contre T3 2018), tirée notamment par la France.

Au Moyen-Orient, la mise en œuvre du plan suit son cours, avec des résultats très positifs en Turquie, et une situation plus difficile au Liban notamment en lien avec la crise politique et monétaire actuelle.

 

Haute tension & Projets

Fort d’une bonne exécution des projets, tant au niveau des installations en haute tension sous-marine que de production avec des usines chargées sur le trimestre, le segment Haute tension & Projets affiche un chiffre d’affaires en nette hausse de +12,9% par rapport à 2018, à 197 millions d’euros à cours des métaux constants.

Sur les neuf mois de l’année, le chiffres d’affaires s’établit à 521 millions d’euros à cours des métaux constants, soit une croissance organique stable à +0,3% par rapport à la même période en 2018.

Dans le segment de la haute tension sous-marine, la bonne exécution des projets opérationnels et des séquences d’installation plus élevées qu’en 2018 ont tiré les ventes (+16,3% au T3 2019 contre T3 2018). Les projets NordLink, ligne à haute tension sous-marine entre l’Allemagne et la Norvège, et East Anglia, ferme éolienne au Royaume-Uni, sont en phase terminale d’installation.

Dans le segment de la haute tension terrestre, le chiffre d’affaires est stable à
39 millions d’euros, soit une croissance organique de +0,6% au T3 2019 par rapport au T3 2018. La fermeture du site d’Hanovre se déroule conformément au plan bien que nous ayons subi des décalages de production qui sont en cours de résolution. En Chine, la fermeture de l’atelier de haute tension de Yanggu annoncée le 4 mars s’est achevée dans le courant du troisième trimestre. 

 

 

Télécommunications & Données

Le chiffre d’affaires s’établit à 124 millions d’euros, avec une croissance organique de +2,2% sur le troisième trimestre 2019 comparativement à 2018 (+5,9% sur les 9 mois) marquée par des évolutions contrastées au sein de chaque division....

 

 

Industrie & Solutions

L’activité Industrie & Solutions présente un chiffre d’affaires de 297 millions d’euros à cours des métaux constants, soit une croissance organique de +3,4% au troisième trimestre de 2019 et de +2,6% sur les neuf mois cumulés...

Soutenue par les marchés de l’éolien et des centrales, la croissance organique des autres câbles industriels reste sur la tendance constatée mi-année, à +1,7% sur le trimestre et +2,2% sur les 9 mois cumulés. Les ventes de câbles aéronautiques et pour chantiers navals sont stables. La contraction du marché d’automatismes industriels (câbles pour robots et machine-outil) en Europe est compensée en partie par les prises de commandes en Asie. Dans le cadre de « New Nexans », l’accent a été mis à la fois sur la réduction des coûts fixes, notamment en Asie-Pacifique et en Europe, et sur la profitabilité, en optimisant les prix et proposant une offre de services.

 

Ventes des autres activités

Les ventes des autres activités, essentiellement fils de cuivre, affichent une croissance organique de +19,2% au troisième trimestre 2019 (+19,5% sur neuf mois cumulés).

 

Plan « New Nexans » 2019-2021

Le Plan « New Nexans » lancé en novembre 2018 continue d’être déployé à travers toutes nos zones géographiques et reste en ligne avec le programme initialement établi. 

 

L’effet défavorable lié à la pression sur les prix et l’inflation sur les coûts, est compensé par l’accélération des initiatives de réduction de coûts. Les efforts de réduction de coûts sur le trimestre se déclinent ainsi : 

  • Le plan de simplification de l’organisation lancé le 24 janvier 2019 s’est traduit par une nouvelle organisation annoncée en septembre, marquée par une réduction des couches hiérarchiques et régionales, ainsi qu’une rationalisation des fonctions support. Le plan se déroule conformément à nos attentes.

 

  • L’implémentation des mesures de réduction des coûts indirects s’est poursuivie avec des séquencements différents par segments. Par exemple, en Amérique du Sud et en Asie, des avancées notables sont constatées sur les activités Bâtiment & Territoires. A l’inverse, sur la partie Industrie en Europe, certains retards ont été identifiés et sont en cours de résolution. L’impact global de toutes ces initiatives demeure en ligne avec le plan d’économies fixé.

 

  • Le déploiement du plan de transformation SHIFT s’est poursuivi sur le troisième trimestre 2019 avec des progrès marqués sur 9 des 12 modules prioritaires, tant en termes d’impacts que des délais impartis. L’impact est particulièrement marqué en Amérique du Nord et du Sud, ces modules faisant partie de la première vague déployée entre fin 2018 et début 2019. En Asie Pacifique et au Moyen-Orient/Afrique, les impacts commencent à être visibles, ces modules ayant été mis en œuvre dans un second temps.

 

  • Les initiatives de croissance se concentrent sur les activités Telecom et Haute tension sous-marine. L’accord signé avec SSE démontre la capacité du Groupe à être un acteur clé de la transition énergétique tout en délivrant des projets à forte valeur ajoutée.

 

Grâce à l’ensemble de ces mesures liées à la mise en œuvre de notre plan « New Nexans », nous sommes confiants sur notre capacité à atteindre les objectifs sur l’année et confirmons les perspectives d’EBITDA 2019 entre 360 et 390 millions d’euros (hors impacts IFRS 16).

 

 

Points de repère


 

Nexans Aurora EDM 08 11 019

Le navire câblier Nexans Aurora

 

Le 15 octobre 2019, le Groupe a organisé la « cérémonie des grands blocs », représentant une étape décisive dans la construction de son navire câblier révolutionnaire, le Nexans Aurora, dont la coque est en cours de fabrication aux chantiers navals CRIST en Pologne et qui sera achevée par ceux d’Ulstein Verft en Norvège, avec une livraison prévue pour 2021.

 

 

 

 

 

Succès commerciaux post-clôture

08/11/2019 - Le 4 novembre dernier, Nexans a été désigné fournisseur préférentiel de câbles d’exportation d’énergie pour le projet de parc éolien offshore Seagreen

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/