Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Loig Chesnay Girard EDM 19 09 019 Guy Jourden CGT EDM 19 09 019

 


France - Espagne - Jeudi 19/09/2019 - Partie 3/4 - energiesdelamer.eu. Au regard des investissements faits pour le Polder, Loïg Chesnay-Girard président de la Région Bretagne a bien rappelé que les négociations pour amener des emplois à Brest, n'étaient pas terminées.

Guy Jourden de la CGT qui assistait à l'inauguration de l'arrivée de Navantia sur le polder du port de Brest apporte des premiers commentaires 

ITV donnée par Guy Jourden à energiesdelamer.eu

« Un véritable transfert de technologie et de savoir-faire doit comprendre les pièces de transition qui peuvent servir pour d'autres parcs » déclare Guy Jourden, également ancien membre du CESER Bretagne.

 

« Pour les 34 jackets construits à Brest cela représente 250 emplois directs et induits sur 2 ans. Il y aura également des emplois indirects (hébergement, restauration, transports...) sans compter les formations si elles se tiennent à Brest. Visiblement, Loïg Chesnais-Girard le Président de Région Bretagne et ses services pensent que le curseur de l'emploi et de l'activité à Brest peut encore être déplacé ».

  

En effet, les négociations ne sont pas terminées et il convient que le maximum d'activités se fasse  à Brest, notamment celles qui demandent le plus de technicité a réaffirmé Loïg Chesnais-Girard.

 

« Il s'agit d'un transfert de technologie qui doit profiter aux salariés locaux », mentionne Guy Jourden. « Mais c’est seulement le début de l’activité sur le polder et c'est très important. Les industriels français ne se sont pas positionnés c'est dommage. Maintenant il faut que le maximum de salariés soient formés ici on parle beaucoup des soudeurs mais il faut penser aussi emplois féminins"

 

Il convient également de signaler que l'assemblage ce n'est pas une activité négligeable et que cela va provoquer une activité de transport et de logistique très importante dans le port de Brest » et Guy Jourden ajoute « un véritable transfert de technologie et de savoir-faire doit comprendre les pièces de transition qui peuvent servir pour d'autres parcs ».

« La région Bretagne, Brest Métropole, le département du Finistère ont investi €220 millions dans le Polder. C'est un investissement pour l'avenir des EMR qui va monter en puissance dans les prochaines années. Il faut également des retombées en emplois qualifiés qui permettent aussi de faire de Brest une base de développement pour les éoliennes flottantes.

La construction d'une partie seulement des fondations jacket des éoliennes du parc de Saint-Brieuc d’Ailes Marines est insuffisante car c'est une technologie qui ne sera pas présente sur tous les champs éoliens posés ou flottant. Il faut aussi un véritable transfert de technologie et de savoir-faire qui puissent bénéficier aux entreprises qui se positionneront sur ce secteur

Il faut donc que l'ensemble de la construction et du montage des 34 éoliennes se fasse sur Brest les 28 autres étant faites en Espagne.

Le trajet aller-retour Brest Espagne est une perte de temps et cela n'est pas en rapport avec l'effort financier et de temps fait par l'ensemble des acteurs régionaux pour le développement d'une filière des EMR en Bretagne. 

Le président de la Région Bretagne a indiqué que tout n'était pas encore décidé. Navantia qui bénéficie de l'infrastructure du Polder doit mettre les 2 chantiers de construction et d'assemblage à égalité.

La construction de la sous-station du parc doit également être en débat, sinon dans 3 ans ce sera une remise en cause des emplois.

Dans d'autres domaines les États demandent aux entreprises françaises un transfert de technologie. Pour les jackets et les pièces de transition à forte valeur ajoutée cela devrait être de même". 

 

 

 

Remerciements à Guy Jourden qui a bien voulu mettre à la disposition d'energiesdelamer.eu l'enregistrement de la présentation de Antonio Sánchez Pérez lors de la présentation des besoins en compétences et savoir-faire pour construire et asembler les 34 éoliennes en mer du Parc de Saint-Brieuc.

 

 

Points de repère

 

19/09/2019 - Navantia et Ailes Marines : Quelles compétences et entreprises pour les fondations jacket - 4

19/09/2019 - Navantia doit aussi faire un transfert de technologie commente la CGT - 3

18/09/2019 - 

17/09/2019 - Brest Polder's Port : Ailes Marines chooses Navantia - 1

08/10/2012 -  : scan sur les ambitions de la Région Bretagne et intervention de Guy Jourden

 

Web TV energiesdelamer.eu du 21 décembre 2018 - 

21/12/2018 -  réalisation des équipes de Bouygues et Vinci. Le chef du projet Polder à la Région est Yannick Fagon.

 

ITV de Loïg Chesnay Girard, président du Conseil régional de Bretagne et Michel Coudray - Vice président de Brest Métrolope, ancien Directeur général de la CCI de Brest

 

Loïg Chesnay Girard

 

https://www.youtube.com/watch?time_continue=5&v=ZdKA-9pmP2g

 

Michel Coudray

 

https://www.youtube.com/watch?v=hHFgG4FMhcg&t=27s

 

 


 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/