Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

EDM 27 08 018 Prefecture Haliade

 

 

 

 

 

Cherbourg – France - Depuis le mardi 21 août et jusqu’au 22 septembre, l’enquête publique se déroule à Cherbourg-en-Cotentin, pour l'exploitation et l'implantation de la plus grande éolienne du monde. Haliade-X, dispose d'un générateur à entraînement direct de 12 MW.

 


L’objectif de General Electric est de construire, sur le terre-plein des Flamands de l’infrastructure portuaire de PNA (Ports Normands Associés), le démonstrateur de l’éolienne Haliade-X de 12MW pour tester pendant 5 ans, (2019 à 2024), la capacité de production électrique de son prototype hors norme. 

Auparavant et depuis le 1er juin dernier, la première nacelle d'éolienne offshore GE Renewable Energy (Haliade 150.6) est testée au Royaume-Uni dans le cadre d'un accord de recherche et développement, au centre d'essai de trains de transmission de 15 MW d'Offshore Renewable Energy Catapult à Blyth, dans le Northumberland.

Cette nacelle Haliade 150-6MW, qui contient le générateur d'aimants permanents à entraînement direct de l'éolienne offshore, fait l'objet de programmes d'essai et de démonstration avancés reproduisant fidèlement les conditions opérationnelles réelles pour améliorer les performances et la fiabilité. Après le programme d'essai d'environ 12 mois sur l'Haliade 150-6MW, la nacelle Haliade-X 12 MW nouvelle génération de GE sera également livrée à Blyth pour accélérer les tests et la validation en intérieur, tandis qu'un prototype complet sera installé sur un site en 2019 qui pourrait être celui de Cherbourg au bout du terre-plein des Flamands

 

EDM ge infographic haliade x 9

 

L’éolienne Haliade-X 12MW à Cherbourg

 

L’éolienne atteindra une hauteur de 245 mètres et sera équipée de trois pales de 107 mètres chacune. Haliade-X pourra fournir 16.000 foyers en électricité.  

 

 

 

 

 

La nacelle sera assemblée à Saint-Nazaire, dans l’usine de General Electric (ex Alstom) et les pales seront fabriquées dans la future usine LM Wind à Cherbourg, filiale de General Electric. L’usine sera installée sur le terre-plein des Mielles, à proximité de l’usine de d’assemblage de Naval Energies qui était destinée à l’hydrolienne OpenHydro.

 

En mai dernier, une demande d’autorisation environnementale a été déposée. Puis, le projet a été exposé par les représentants du groupe GE Renewable Energy, Valorem Marine Solutions et Port Normands aux Conseils Municipal et Communautaire, les 27 et 28 juin 2018.

 

Comme pour le site terrestre du Carnet où avait été testée la première Haliade de 6MW, les conditions de vent sont bonnes. Mais en plus, l’infrastructure portuaire est adaptée avec les réseaux d’électricité de RTE et il présente l’avantage d’être à proximité des habitations pour livrer l'électricité produite. 

 

 

Les contacts sont :

Steven Curet, directeur des relations publiques ou Emmanuel Charlopain est le directeur du projet chez General Electric

Philippe Deiss est le directeur de PNA

Administrations

Des informations sur les procédures sont disponibles auprès de la préfecture de la Manche.

Les lieux d’informations et de déposition pour les observations sont la mairie de Cherbourg et son annexe sur la commune de Tourlaville.

 

 

Points de repère

 

Le tribunal administratif de Caen a désigné Catherine de la Garanderie, attachée territoriale à la retraite, pour remplir les fonctions de commissaire-enquêteur et se tenir à la disposition du public.

L’enquête publique correspond à l’Article L122-1 de la Loi N°2018-727 du 10/08/2018 – art. 62

Le PLU Cherbourg-Contentin https://www.cherbourg.fr/infos-services/vie-quotidienne/urbanisme/plu-et-autorisation-d-urbanisme/plu/reglement-2051.html

 

09/08/2018 - Le 18 juillet dernier, LM Wind a annoncé l'acquisition des installations de test, WMC à Wieringerwerf, aux Pays-Bas.

 

30/06/2018 - General Electric envisage de tester le prototype de son éolienne Haliade-X 12 MW à Cherbourg en 2019.

 

28/06/2018 – Duncan Berry, le PDG de LM Wind (filiale de GE) avait annoncé le 12 juin dernier à Cherbourg, le recrutement d'une centaine de personnes » d’ici la fin de l’année 2018

 

05/03/2018 - GE se place sur le marché des grandes éoliennes et devrait ainsi entrer dans la compétition industrielle pour permettre aux opérateurs des appels d’offres allemands, néerlendais, danois … de confirmer leur proposition d’ici 2022 qui doivront produire à moins de €60 le MW.

 

21/03/2017 - La Commission européenne a autorisé sans condition, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, l'acquisition du groupe danois LM Wind par General Electric

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/