Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

Enappsys 10 04 019 EDM

 

 

 

 

UK - Jeudi 18/04/2019 – energiesdelamer.eu. EnAppSys, (consultant UK en énergie), indique que les sources d’énergie renouvelables ont généré 33% du volume total d’électricité produite par la Grande-Bretagne au cours du premier trimestre de 2019, contre près de 50% pour les technologies d’énergie propres (y compris le nucléaire). Ci-dessus, l'illustration est extraite du rapport Europe de EnAppsys.

 

 

 

Le nucléaire produit toujours le plus d’énergie pour l’Europe (214 TWh), mais le gaz naturel (117) + 91% a dépassé le charbon (110), ce qui représente un changement radical depuis 2015. Cela a une importance importante sur l’empreinte eau, car les installations à cycle combiné à TGCC consomment 1/3 moins d’eau.

Selon les chiffres d'EnAppSys, un total de 27,2 térawattheures (TWh) d'électricité renouvelable a été généré au cours du premier trimestre de 2019 en Grande-Bretagne (par opposition au Royaume-Uni, qui comprend la République d'Irlande), dont 16,6 TWh. proviennent de parcs éoliens sans préciser la part de l’éolien en mer (en ligne avec les trimestres précédents) alors que l’énergie solaire a généré 2,7 TWh (en hausse de 43% par rapport au trimestre précédent et de 46% par rapport au premier trimestre de 2018).

Ces chiffres relatifs à la production d’énergie renouvelable se comparent avantageusement au reste du mix énergétique britannique, où les centrales électriques au gaz naturel ont généré 32,2 TWh, soit 39,5% du total britannique, tandis que l’énergie nucléaire a généré 13,1 TWh, soit 16%.

Les chiffres mettent également en évidence le déclin continu du charbon dans le mix énergétique britannique, qui n’a produit que 2,9 TWh au premier trimestre, soit une baisse de 37,2% par rapport au trimestre précédent et de 65% par rapport au même trimestre de l’année précédente.

«Le marché continue de progresser vers un avenir de plus en plus vert et cette évolution sera soutenue par la nouvelle que National Grid cherche à gérer le système sans aucune émission de carbone pendant plusieurs heures d'ici 2025», a déclaré Paul Verrill, directeur d'EnAppSys. «Cette progression est motivée par la croissance significative des niveaux de production d'énergie renouvelable qui, selon les tendances actuelles, pourraient dépasser les combustibles fossiles dans un avenir pas trop lointain.

« Les parcs éoliens (terrestre + marin) ayant produit 60,8% de la production d'énergie renouvelable au cours du trimestre, ce qui a déplacé les centrales conventionnelles du marché. Le charbon a en effet cessé d'être une source de combustible majeure sur le marché et se classe désormais au-dessous du gaz, du nucléaire, de l'éolien, des importations et de la biomasse en tant que source de combustible d'importance."


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/