Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

 ADEME 11 12 2018

 

 

France – Mardi 11/12/2018 – energiesdelamer.eu. L’ADEME prévoit une baisse du coût de l’électricité pour le consommateur français, possible grâce à un fort développement de la part des énergies renouvelables, estimée à 85% en moyenne en 2050 et à plus de 95% en 2060.

 

 

 

Le système électrique français est à ce jour majoritairement alimenté par un parc électronucléaire qui dote la France d'une électricité peu chère et décarbonée.
La perspective de la fin de vie des centrales, de leur prolongation ou de leur remplacement pose la question de la stratégie d'évolution du mix de production électrique français.

Cette étude porte sur différentes trajectoires d'évolution du mix électrique. Le parti pris dans cet exercice est de rester strictement sur une logique d'optimisation économique : il s'agit d'évaluer les trajectoires qui coûteront le moins cher pour la collectivité, en prenant en compte le contexte européen.

 

 

L’étude de l’ADEME «Trajectoires d’évolution du mix électrique 2020-2060», publiée lundi 10/12/2018 analyse les résultats d’une optimisation économique de l’évolution des différentes filières de production d’électricité, dont les énergies renouvelables (EnR). Elle a ainsi comparé le coût complet de plusieurs évolutions contrastées du système électrique français entre 2020 et 2060, tout en veillant à ce que soit respecté l’équilibre horaire entre l’offre et la demande.

Cette étude apporte un regard de long terme pour compléter les objectifs ambitieux que la France vient de mettre en consultation dans le cadre de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie rendue publique le 27 novembre, dont on retiendra particulièrement :

  • -  la place importante de l’électricité dans l’évolution du mix énergétique, en tant que vecteur de décarbonation ; 

  • -  la réduction de la part du nucléaire dans le mix électrique à 50% à l'horizon 2035 ; 

  • -  l’augmentation de la part des énergies renouvelables (EnR) dans le mix électrique pour 
atteindre entre 36,5% et 40% à l’horizon 2030. 


 

Une électricité moins chère
 pour le consommateur français grâce aux EnR :

 

Le périmètre de l’étude

 

L’étude prend en compte un horizon de très long terme afin d’apporter un nouvel éclairage. En effet, se projeter jusqu’en 2060 permet d’optimiser les choix à faire dans les 15 prochaines années et de prendre en compte, dans l’optimisation économique des moyens de production, la durée de vie des investissements.

 

Pour prendre en compte les incertitudes liées à cet horizon temporel lointain, cette étude a été réalisée avec plusieurs jeux de paramètres, appelées «trajectoires», qui se différencient les unes des autres, soit par des hypothèses soit par des contraintes différentes (niveau de la demande électrique, coût des technologies, acceptabilité plus ou moins forte des EnR...).

 

 

L’étude « Trajectoires d’évolution du mix électrique 2020 – 2060 » a été réalisée pour le compte de l’ADEME par Artelys avec l’appui d’Energies Demain pour la modélisation de la demande horaire d’électricité.

L'ADEME a assuré le pilotage de l’étude. 
Il a mobilisé les personnes suivantes :


Arnaud Mainsant, ingénieur au service Réseaux et Énergies Renouvelables, David Marchal, directeur adjoint Productions et Énergies Durables, Jean-Michel Parrou, chef de service Réseaux et Énergies 
Renouvelables.

Les travaux spécifiques à cette étude ont été réalisés par les personnes suivantes :
 Direction de projet Laurent Fournié
• Chef de projet : Maxime Chammas 
• Modélisation des systèmes énergétiques, simulation d’équilibres o re-demande horaires, optimisation de systèmes énergétiques sur trajectoire, calculs et analyses économiques : Ghita Kassara, Pierre Attard, Paul Khallouf, Jean-Hubert Hours 


 

Points de repère

 

Dossier spécial : 

.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/