Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

Pacte Narbonne 

 

 

France – Vendredi 16/11/2018 - energiesdelamer.eu - La Région Occitanie vous invite AVANT 18H à signer le Pacte de Narbonne pour soutenir les ambitions régionales sur l'éolien en mer flottant et envoyer un message clair au Gouvernement avant la publication imminente de la Programmation Pluriannuelle de l'Energie. https://www.agence-adocc.com/pacte-narbonne/

 

 

 

Avec un objectif de 1,5 Gigawatts (GW) en 2030, l’éolien flottant pourra produire dans le Golfe du Lion autant d’électricité qu’une centrale nucléaire. Il est porteur d’énergie renouvelable, d’activité et d’attractivité pour nos territoires, du Gard jusqu’aux Pyrénées-Orientales en passant par l’Aude et la base logistique portuaire de Port-La-Nouvelle ou encore la Haute-Garonne et sa puissance industrielle.

 

C’est la suite du rassemblement de l’éolien flottant qui s’est tenu hier à Narbonne à l’initiative de la présidente de la Région Occitanie. C’est devenue la journée de lancement «Pacte de Narbonne»...

 

En Occitanie, les deux fermes pilotes de quatre éoliennes flottantes en mer doivent entrer en service en 2021, au large de Gruissan-Port-la-Nouvelle avec le projet EFGL et de Leucate-Port-Barcarès avec celui d’Eolmed.

 

Le projet « les éoliennes flottantes Golfe du Lion » EFGL porté par Engie/EDPR/CDC sur la zone de Leucate en Méditerranée, sera équipé de 4 turbines Haliade 150 de 6 MW de General Electric (ex Alstom) et des flotteurs Eiffage/PPI.  EFGL, tiendra compte de l’ensemble des prescriptions et recommandations accompagnant cet avis favorable émis par le parc naturel marin présidé par Michel Moly a bien précisé Jean-Mathieu Kolb d’Engie, lors du rassemblement pour l’éolien flottant.

 

Le projet « Eolmed » porté par Quadran Energies Marines à Gruissan se compose de quatre éoliennes Senvion de 6 MW et de flotteurs d’Ideol construits par Bouygues Travaux Publics. Jean-Marc Bouchet, PDG de l’entreprise et de la holding Lucia à laquelle elle appartient, a rappelé que cette zone pourrait permettre de produire 10% de la consommation annuelle d’électricité de la région.

 

Naval Energies 15 11 018

Pour Naval Energies, le port de Port La Nouvelle peut devenir un hub portuaire de l'éolien en mer flottant... mais « si la PPE n’annonce pas des informations précises, tous (autant) que nous sommes, nous ne pouvons pas continuer à investir » martèle Laurent Schneider-Maunoury, comme il l’avait fait pour l’hydrolien... Et Séverine Baudic, Directrice générale, Systèmes flottants de SBM Offshore a surenchéri sur le même thème...

La PPE, c’est le Président de la République qui prend la décision a rappelé Carole Delga. « Il faut 750 MW pour le 1er appel à projet à l’éolien flottant en 2019, et un deuxième appel à projets sur le quinquennat, avec un calendrier »....

 

 

 

Les deux autres lauréats de l'appel d'offre fermes pilotes éoliennes flottantes sont :

. en Région Sud

- le projet « Provence grand large » de 24 MW porté par EDF Energies Nouvelles (EDF EN), via une filiale dédiée «Parc éolien offshore de Provence grand large» et par Réseau de transport d’électricité (RTE), maître d’ouvrage de la ligne de raccordement depuis un connecteur sous-marin jusqu’au poste de livraison électrique.

En Bretagne, dans le Morbihan, le projet "les éoliennes flottantes de Groix" porté par Eolfi/CGN à Groix en Bretagne, se compose de quatre éoliennes Haliade 150 de 6 MW de General Electric et de flotteurs de conception de Naval Energies société présidée par Laurent Schneider-Maunoury, fabriquées en collaboration avec Vinci.

 

 

Des décisions qui relèvent de la responsabilité de l’Etat

 

Lors de la conférence de presse qui a réuni Jean-Marc Bouchet, Didier (de gauche à droite) Carole Delga a déclaré, « il faut que l’Etat nous donne les moyens de développer l’éolien flottant et que la France prenne toute sa part aux objectifs de la COP21 » avec l’Accord de Paris sur le climat. Pour cela, il est nécessaire que la PPE prévoie une répartition équilibrée entre les régions bénéficiaires et une progressivité des volumes des futurs appels d’offres commerciaux pour atteindre 3 à 5 GW en 2030. L’an prochain, un volume initial de 750 Mégawatts (MG), répartis de façon homogène entre les Régions Occitanie, Sud / PACA et Bretagne, constituerait un compromis raisonnable entre budget et volumes nécessaires à une baisse des coûts, mentionne le Pacte de Narbonne.

 

Pour sa part, Olivier Perot a déclaré « Il faut des volumes significatifs et des effets volumes, pour l’ensemble de la filière éolienne en mer. On se félicite de l’élan, mais il faut que l’Etat le confirme » a insisté le président de FEE. En juillet 2018, France Energie Eolienne - FEE, avait estimé qu’avec la mise en œuvre des innovations et des premiers parcs commerciaux, les couts complets de production (LCoE) en 2030 pourraient s’établir entre 62 et 102€/MWh ; Jean-Louis Bal, le président du Syndicat des énergies renouvelables pense que le tarif de 60€ est parfaitement envisageable bien avant cette date pour l’éolien flottant. « L’aspect compétitivité ... que la présidente Carole Delga souhaite, est aussi une nécessité ». Mais, les 750 MW répartis entre trois régions, Occitanie, Région Sud et Bretagne doivent être accompagnés d’une stratégie industrielle pour le posé et le flottant ... et le projet de PPE, ne sera que le début d’une longue période de consultations... car il va également falloir réviser la Loi.

 

 

 

 

 

 

31/10/2018 – 55GW au niveau mondial, c'est l'estimation publiée dans le rapport publié par Offshore Renewable Energy Catapult. Pour le Royaume-Uni, l'éolien offshore flottant pourrait générer jusqu'à 17 000 emplois d'ici 2050.

http://www.energiesdelamer.eu/publications/105-eolien/4604-l-eolien-flottant-ore-catapult-potentiel-mondial

 

09/10/2018 - Une semaine après l’appel du Syndicat des énergies renouvelables (SER) en faveur de l’éolien flottant (voir energiesdelamer.eu du 02/10/2018), coup sur coup, deux nouveaux soutiens sont apparus à l’aune des arbitrages de la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Un texte toujours attendu pour l’heure fin octobre.

Engie, par la voix de son directeur général adjoint, Didier Holleaux, s’est inquiété des scénarios en cours de discussion qui ne laisserait pas suffisamment de place au gaz naturel et aux gaz renouvelables (c’était prévisible !), mais aussi à la filière naissante de l’éolien flottant.

http://www.energiesdelamer.eu/publications/105-eolien/4526-ppe-mobilisation-autour-de-l-eolien-flottant

 

 

19/09/2018 -  "Je considère que l'éolien flottant, c'est l'éolien de la troisième génération" ... déclare Laurent Schneider-Manoury, président de Naval Energies

 

http://www.energiesdelamer.eu/publications/105-eolien/4449-naval-energies-mise-sur-l-eolien-flottant-en-bretagne-et-dans-l-atlantique-nord

 

 

24/07/2018 - Les Régions SUD-Provence-Alpes-Côte d'Azur et Occitanie / Pyrénées-Méditerranée affirment leur volonté commune de développer la filière dans le golfe du Lion. 

 

http://www.energiesdelamer.eu/publications/82-dossiers-speciaux/4269-argumentaire


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/