Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Charte des uiversites europeennes LUDI EDM 20 05 019

 

 

 

France – La Rochelle – Lundi 20/05/2019 - energiesdelamer.eu. 16 universités européennes, dont 12 françaises sont engagées sur les enjeux du Littoral Urbain Durable et Intelligent (LUDI) et ont lancé une charte à l’initiative de l’Université de La Rochelle en présence de Luis Guillermo Solis, Président de la République du Costa Rica 2014 au 2018, de Jean-François Fountaine, Gérard Blanchard et Jean Jouzel.

 

 

La Charte a été lancée à l’occasion de la 2 ème édition des Rencontres LUDI organisées par l’Université de la Rochelle présidée par Jean-Marc Ogier et sa Fondation présidée par Jean-Michel Baer*, que le lancement de la Charte européenne des universités, manifestation au cours de laquelle l'ancien Président de la République du Costa Rica a été fait Doctor Honoris Causa.

 

 

Cette Charte est déjà signée par 12 universités françaises ainsi que l'université de Zadar et de l'université technique de génie civil de Bucarest.

Avec la signature du Prof. Dr. Erol YASAR, Vice-Rector de l’université de Mersin en Turquie, le nombre de signataires est porté à 16.

 

CONSCIENTES des dangers que fait courir le dérèglement climatique au littoral tels que mis en évidence par le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) avec la montée du niveau des mers, les risques de graves perturbations météorologiques, de submersion, les menaces sur les océans et les ressources maritimes, la biodiversité,

 

ATTENTIVES au fait que nos territoires sont en première ligne face à ces dangers,

 

CONSIDERANT que la plus grande proportion de la pollution des mers (plastiques, produits chimiques, rejets industriels, eaux usées) provient des pollutions d'origine terrestre transitant par le littoral, et plus particulièrement les villes côtières,

 

IDENTIFIANT les défis que posent l'urbanisation croissante, la concentration d'activités productives et un tourisme de masse non régulé, en termes de développement durable des villes littorales,

 

CONVAINCUES que la formation, la formation continue, l'innovation – y compris l'innovation sociale – et la recherche sont indispensables à l'examen et la compréhension des phénomènes et à l'identification des solutions possibles, qu'elles contribuent à l'élévation générale des connaissances et à la prise de conscience des enjeux sociétaux, et qu'elles sont porteuses de réponses positives,

 

SALUANT la place prise par la problématique du développement durable dans les objectifs des nouveaux programmes européens (Horizon Europe, Erasmus, Feder, Fonds social européen, Life) ainsi que dans les politiques nationales et régionales de formation et de recherche ;

 

Nous engageons à :

 

CONTRIBUER activement à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable tels que définis par les Nations Unies en participant à la compréhension des processus, à la qualification et diffusion des connaissances, et aux prises de décisions et solutions innovantes,

 

SENSIBILISER tous nos étudiants à la pollution des mers et du littoral, aux questions de préservation de l’environnement et de la biodiversité, et de développement durable,

 

ASSURER une formation d'excellence en sciences, technologie, droit, sciences humaines et sociales et accentuer nos efforts de recherche sur les défis et enjeux du littoral urbain durable et intelligent : risques d'érosion et de submersion, biodiversité, transition énergétique, transition numérique, activités économiques soutenables, gouvernance,

 

DEVELOPPER nos coopérations dans le domaine de la formation comme dans celui de la recherche et de l'innovation par des programmes communs sur les problématiques du Littoral Urbain Durable Intelligent,

 

FAVORISER la fertilisation croisée des connaissances, la mobilité des enseignants-chercheurs et des étudiants,

 

ORGANISER ensemble des événements de portée européenne et internationale, en liaison notamment avec les chercheurs du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC),

 

AFFIRMER notre rôle d'acteur du développement territorial durable, en établissant des coopérations étroites avec les institutions territoriales représentatives, les entreprises, les associations d'intérêt général, les organisations professionnelles et syndicales pour développer et mettre en œuvre des solutions durables (législations, innovation, formation, recherche)

 

FAIRE en sorte que l'université du futur - smart campus - corresponde aux impératifs du développement durable, soit pleinement intégrée au territoire et ouverte sur l'Europe et le monde.

 

PAR CONSEQUENT, Nous demandons à ce que :

 

Les Institutions internationales, européennes, nationales et territoriales accordent, dans le cadre de l’objectif de développement durable, une priorité marquée et concrète aux défis et enjeux du littoral, soutiennent la formation et la recherche et favorisent la coopération entre les universités européennes et avec le reste du monde.

 

La Charte est ouverte aux universités qui souhaitent s’y associer.

 

Points de repère

 

* Thales Communications and Security/Chef de service - Responsable des programmes France


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/