Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

seeneoh2

 

 

France – Bordeaux – Mardi 06/03/2018 - energiesdelamer.eu - Le site d’essais SEENEOH* a été inauguré le 1er mars dernier. Au 1er janvier 2017, près de 170 technologies d’hydroliennes dans le monde sur les bases d’une analyse de brevets réalisée par SEENEOH avaient été recensées.

 

Seeneoh 01 03 018

Après une série de tests techniques et d’études comprenant l’état initial environnemental, le site est entré en fonctionnement depuis janvier 2018 avec l’hydrolienne fluviale HYDROQUEST, qui durant 12 mois sera installée sur la plateforme BILBAO.

La technologie à flux transverse est composée de 4 turbines, pour une puissance totale de 80 kW, un poids de 8 tonnes et un volume de 16m3.

En avril, DESIGN PRO Ltd, testera sa double turbine à flux transverse et son flotteur sur l’emplacement QUEBEC. La puissance unitaire de l’hydrolienne sera de 25 kW. les tests dureront 12 mois également.

Le site a débuté sa construction début 2016 par la partie terrestre du raccordement électrique sur la berge du quai Richelieu au pied du Pont de Pierre : habillage et pose du poste de conversion, câblage électrique, fibre optique, équipement de conversion et de protection électrique et système informatique de supervision.

 

Son permis de construire précaire a été accordé par la ville de Bordeaux pour une durée de 7 ans après avis favorable des architectes des bâtiments de France (zone en périmètre UNESCO). La durée d’exploitation du site d’essais correspond également à l’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT) de 7 hectares délivrée par le Grand Port Maritime de Bordeaux après avis favorable de la Commission Nautique Locale (CNL).

 

Les travaux nautiques ont débuté dès septembre 2016 avec la pose du câble sous-marin, de ses coquilles de lestage en fonte, des ancrages (14 blocs béton de 18 tonnes chacun), et des deux coffres flottants QUEBEC et BRISTOL.

La plate-forme BILBAO a été assemblée durant le mois de janvier 2017 au slipway du Grand Port de Bordeaux et a été convoyée sur site le 15 février de la même année.

Celle-ci est conçue pour s’adapter à diverses technologies d’hydroliennes. Elle est équipée d’un système innovant de treuils dits « actifs » qui s’actionnent automatiquement pour la maintenir en position dynamique dans les meilleures conditions de courant. Elle mesure 27mètres de long et pèse 58 tonnes.

 

 

Les financements

La Région a apporté un soutien technique, politique et financier de 700 000 € à l’émergence du site d’essai pour hydroliennes SEENEOH, porté par une SAS filiale de la SEML Routes des Lasers.

 

Le coût total du site d’essai est de €2,4 millions. Le projet a également été soutenu par Bordeaux Métropole  (355,7 k€), l’ANR (126k€ de subventions et 506 k€ d’avances remboursables) et la Caisse des Dépôts (400 k€ d’avances remboursables).

 

En octobre dernier, La Région avait voté une subvention à l’entreprise HydroQuest  première entreprise à tester son hydrolienne sur SEENEOH. Celle-ci a fait appel à 5 entreprises locales pour la construction et l’assemblage du prototype inauguré.

 

Carte d’identité de SEENEOH

 

Maîtrise d’ouvrage : SEENEOH / SEML Route des Lasers

Assistance à maîtrise d’ouvrage générale et autorisations administratives, et exploitation scientifique :

Energie de la Lune présidé par Marc Lafosse (18,6 k€),

Maîtrise d’œuvre des travaux terrestres : VALREA (groupe VALOREM) (18,7 k€)

Exploitation-Maintenance : VALEMO (Groupe VALOREM)

Maîtrise d’œuvre des travaux nautiques : CERENIS société d’études bordelaises (39 k€)

Travaux nautiques : GTM TP GC Sud-Ouest (pose des ancrages, plateformes et câble sous-marin) filiale de Vinci Construction (136,5 k€),

Chantier naval : EVIAA MARINE (construction coffres flottants et plateforme) (79,7 k€),

Instrumentation et raccordement Neotek spécialisé dans les instruments et les technologies de mesures (73 k€) et Enedis (5 k€).

 

 

Points de repère

 

15/06/2017 – Après le fluvial, le marin, voilà que l’hydrolienne HydroQuest se met à l'estuarien. La nouvelle machine bi-directionnelle qui sera sur une barge sera testée pour une durée d’un an à Bordeaux chez Seeneoh.

 

13/06/2016 – Pour la présentation de SEENEOH à Bordeaux, les techniciens d'ERDF avaient revêtu pour "la première" leur nouvelle veste ENEDIS pour la présentation du bâtiment discrètement placé entre le quai et la Garonne du site d’essais SEENEOH® 

 

[1] Etude de marché SEENEOH 2014 – 2017 : synthèse publique disponible en ligne sur www.seeneoh.com

 

10/10/2017 - Marlène Kiersnowski Directrice Développement Hydrolien chez Énergie de la Lune pour SEENEOH - Site Expérimental Estuarien National pour l’Essai et l’Optimisation d’Hydroliennes

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/