Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

Donegal EDM 2607017

 

 

Irlande, Irlande du Nord - Mercredi 26/07/2017 - energiesdelamer.eu. La Queen’s University de Belfast va recevoir plus de €9.3 millions (soit $10.9m) du programme Interregional-VA (Interreg VA) de l'Union européenne pour renforcer la recherche en bio-énergie et en énergie marine (hydrolienne et marémotrice). 34 doctorants et 6 post-doctorants vont être recrutés.

 

Ce sont en effet 34 doctorants et 6 post-doctorants qui vont être recrutés par le centre Bryden Centre for Advanced Marine and Bio-Energy Research pour ce programme inter-régions dont la durée prévue sur 39 mois.  Un centre de compétence virtuel sera créé pour organiser les études transfrontalières. La Scotland’s University of Highlands and Islands, Letterkenny Institute of Technology, Ulster University, the Agri-Food & Biosciences Institute, Donegal County Council, et Dumfries et Galloway Council sont partenaires de ce projet.

 

BBC EDMLa recherche comprendra notamment l'utilisation du site de Strangford Lough, où se trouve l’hydrolienne SeaGen de 10 MW (Atlantis Resources Ltd) en cours de déclassement, les sites en Écosse occidentale, et celui de Donegal en Irlande du nord, où DP Energy et son partenaire Bluepower ont fait les demandes pour l'installation du projet Fair Head de 100 MW ICI.

L'organe spécial des programmes de l'UE (SEUPB) gérera le programme du Bryden Center.

Le SEUPB dirigé par Gina McIntyre est responsable de la mise en œuvre des programmes européens PEACE IV (283 millions d'euros) et INTERREG VA (270 millions d'euros). Il gère et assure la promotion des programmes INTERREG VB Transnational et INTERREG VC Interregional.

C’est l'un des six organismes transfrontaliers créés dans le cadre de l’Accord entre le Gouvernement de l'Irlande et le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord instituant des organes d'exécution" signé le 8 mars 1999 (l'Accord britannique-irlandais de 8 mars 1999).

 

Objectif 3% du PIB d'ici 2020

L'organisation a identifié plusieurs objectifs, dont l'un comprend le renforcement de la recherche, du développement technologique et de l'innovation.

Interreg VA contribuera à l'objectif dans le cadre de l'UE2020 d'augmenter les dépenses consacrées à la recherche et au développement (R & D) à 3% du PIB d'ici 2020, en établissant un renforcement des compétences transfrontalières en R & D, pour les sciences de la vie et la santé et les énergies renouvelables.

Selon SEUPB, c'est l'un des principaux objectifs du programme Interreg VA de l'UE, car il a alloué un financement total de 83 millions de dollars pour renforcer et développer la capacité de recherche et d'innovation des entreprises des deux côtés de la frontière.

Le ministère de l'Emploi, de l'Entreprise et de l'Innovation en Irlande et le Département de l'économie en Irlande du Nord ont également financé le projet, en plus de la subvention dans le cadre du programme INTERREG VA.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/