Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

imgres

France - Mardi 29/03/2016 - Quotidienne energiesdelamer.eu - Acteurs des EMR !..... Pas moins de trois appels d'offres à boucler, deux pour l'ADEME respectivement les 4 et et un pour l'ANR-FEM dans le cadre de l'ITE-EMR. C'est ce dernier qui fait aujourd'hui l'objet de la quotidienne du jour.

FEMYann Hervé de Roeck était aujourd'hui à l'ENSTA Bretagne, pour présenter l’appel à projets 2016 qui est doté d’un budget total de trois millions d’euros et s’inscrit dans le cadre du SET (Strategic Energy Technology) Plan Européen et la feuille de route de France Energies Marines.

Comme nous l’avions annoncé au début du mois sur l’Agenda du portail energiesdelamer.eu, la date limite de candidature le 22 avril 2016 ICI.

Que contient le deuxième appel à projets ITE EMR ?

L’ANR en liaison avec l’association FEM lance, un appel à projets sur les Energies Marine Renouvelables. L’ambition est le développement de la filière française des Energies Marines Renouvelables par l’établissement de connaissances et d’outils pré compétitifs de recherche amont et industrielle. 

La présentation précise que l’ANR en liaison avec FEM, poursuit l’impulsion donnée en 2015 aux énergies marines renouvelables dans le cadre de l’action Instituts pour la Transition Energétique des Investissements d’Avenir par un deuxième appel à projets annuels de recherche finalisée dont nous vous avions communiqué les résultats le jour de l'annonce des lauréats par la diffusion d'un communiqué de presse signé par quatre ministres ICI

Ce nouvel appel d’offre est destiné à soutenir le développement de la filière française des Energies Marines Renouvelables par l’établissement de connaissances et d’outils pré compétitifs de recherche amont et industriell à partir des axes suivants  :

  • Performance/Compétitivité de la chaîne de valeur,
  • Aide au déploiement des réseaux des fournisseurs,
  • Optimisation des flux logistiques,
  • Développement des standards,
  • Intégration des systèmes,
  • Aspects non technologiques (aspects environnementaux, financement),
  • Enjeux sociétaux.

L’appel à projets se fera, comme en 2015, en liaison avec France Energies Marines et est ouvert à toute structure dans les conditions générales suivantes dont les résultats avaient été annoncés le 22 décembre 2015 ICI .

Les projets proposés devront être de type collaboratif, en partenariat public/privé, sauf pour d’éventuels projets opérés en interne par FEM.

Les PME et les laboratoires de recherche à statut public, non membres de FEM, devront s’associer pour déposer un projet.

Toute autre structure non membre de FEM devra travailler en partenariat avec FEM pour monter un projet en commun. Les membres de FEM passeront par l’association pour présenter leur projet. Les projets auront une durée maximale de 36 mois, et pourront bénéficier d’une aide comprise entre 50 000 et 2 000 000 euros sur la base d’un financement de 50% des dépenses éligibles. Les modalités précises sont indiquées dans le texte de l’appel à projets et le règlement financier ci dessous que vous trouvez sur le site de l'ANR ICI  ou de FEM.

imgres 1La sélection se fera en une deux étapes, avec une publication des résultats en juillet 2016.

 

Points de repère

Les lauréats du 1er ITE-EMR dont le montant s’élève à 4 millions d’euros sont

HYD2M - HYDrodynamique du Raz Blanchard : Mesure et Modélisation, porté par Anne-Claire BENNIS, Morphodynamique continentale et côtière (M2C • UMR 6143). Le projet HYD2M (Hydrodynamique du Raz-Blanchard : Mesures et Modélisation), porté par le M2C, Ce projet international vise à caractériser la ressource hydrolienne du Raz Blanchard par mesures radar et in situ, et par modélisation numérique pour quantifier les impacts de l’état de mer et des événements extrêmes sur le productible. Les partenaires sont : FEM, CNRS (M2C Morphodynamique Continentale et Côtière), DCNS, OpenHydro-DCNS, EDF (LNHE), SHOM (HOM-REC), l’Université Caen (LUSAC), Ifremer (LOPS), l’Université du Littoral et Côte d’Opal (LOG), l’Université d’Hawaï, les Universités de Plymouth et de Sheffield.

THYMOTE - (Turbulence Hydrolienne : Modélisation, Observations, TEsts en bassin) porté par Sylvain GUILLOU, Laboratoire universitaire des sciences appliquées de Cherbourg (LUSAC EA 4253). L’objectif est d’améliorer la connaissance des processus turbulents des sites afin d’optimiser le dimensionnement des hydroliennes (calcul numérique, essai en canal, mesures in situ). En particulier les effets de la bathymétrie du Raz Blanchard sur la turbulence de l’échelle centimétrique à l’échelle hectométrique y seront étudiés.

TROPHIK - porté par Nathalie NIQUIL, Biologie des organismes et écosystèmes aquatiques (BOREA • UMR 7208). Ce projet concerne l’étude de l’impact des éoliennes offshore et des autres activités anthropiques sur le fonctionnement des réseaux trophiques côtiers.

PHYSIC - Processus HYdro-Sédimentaires en Interaction avec les Courants extrêmes porté par le SHOM. Amandine Nicolle, océanographe et enseignant-chercheur à l'ENSTA Bretagne co-encadrera une thèse, avec l’UBO, sur le déplacement des sédiments marins au Raz Blanchard. Dans ce passage, où le courant des marées est l’un des plus forts d’Europe, un projet de déploiement d’hydroliennes est à l’étude. Prévoir la façon dont se déplacent le sable, les galets, les algues… permettra d’optimiser le dimensionnement des futures installations.
Les partenaires de ce projet sont DCNS, le SHOM, l'Université de Caen, l'UBO, TELECOM Bretagne, IXSURVEY, EDL, FEM et ENSTA Bretagne.

INDUSCOL - Durabilité des structures multimatériaux collés des systèmes EMR - Le projet piloté par David Thévenet enseignant-chercheur à l'ENSTA Bretagne, vise ainsi à l’établissement de nouvelles règles de conception et de maintenance permettant une réduction de LCOE (Levelized COst of Energy) et offrant de plus amples possibilités d’innovation avec l’utilisation de structures hybrides. Les partenaires de ce projet sont l'ENSTA Bretagne, l'Université de Bretagne Sud, l'Université de Nantes, DCNS, Bureau Veritas, Meca Nantes et FEM.

EOLINK - Nouveau concept d’éolienne flottante (structure, flotteur et système d’ancrage) projet porté par Marc Guyot qui vient de commencer ses essais chez IFREMER. voir quotidienne du 9/03/2016 ICI http://www.energiesdelamer.eu/publications/46-eolien-flottant/2103-la-mediterranee-l-eolien-flottant-offshore-prend-ses-marques

OMDYN - Développement de câbles ombilicaux dynamiques notamment pour l’éolien flottant projet porté par Christian Berhault, directeur de SEM-REV de l’Ecole centrale de Nantes. Cette initiative de FEM fédère plusieurs acteurs des Pays de la Loire : L'université, l'Ecole centrale, DCNS, EDF et Innosea. Le projet vise premièrement à améliorer les câbles dynamiques, notamment via une modélisation de leur comportement hydromécanique, et en vue de préparer la mise en place d’un banc d’essais dédié. Dans un second temps, l’enjeu sera de mettre en place une méthode de monitoring efficace avec des tests en conditions réelles.

BENTHOSCOPE 2 - Le projet BENTHOSCOPE a pour objectif de développer des méthodes innovantes de surveillance environnementale des impacts potentiels des hydroliennes sur le compartiment benthique des substrats durs, là où les méthodes classiques font défaut. Les entreprises sont Quiet Oceans, Rtsys, Caudan, TBM et les centres de recherche, FEM, porteur de projet, l'Institut Polytechnique de Grenoble (Grenoble INP), l'IUEM LEMAR  Laboratoire des sciences de l'Environnement MARin Brest et Océanopolis

3MDDTA - Le projet est porté parThierry Maitre INP Grenoble Laboratoire des Écoulements Géophysiques et Industriels et vise la modélisation 3D de parcs hydroliens en mer .

HYFLOELFLU - Nouvelle technologie d’hydrolienne flottante fluviale. Le projet est piloté côté académique par l’université Dauphine en collaboration avec le laboratoire Ceremade (Centre de Recherche en Mathématiques de la Décision) l’équipe-projet Ange (Analyse Numérique, Géophysique et Ecologie) de l’Inria (Institut National de Recherche en Informatique et Automatique) et l’entreprise basée à Bordeaux, Hydrotube Energie présidée par Franck Jouanny, déjà à l’origine d’une hydrolienne flottante baptisée H3.

 

Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/