Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 EDM 11 02 019 isblue

 

France – Lundi 11/02/2019 – energiesdelamer.eu. L'École Universitaire de Recherche ISblue a été inaugurée à Brest le 30 janvier dernier. Dédiée aux sciences et technologies de la mer, Isblue est lauréat du 3e Programme d’investissements d’avenir (PIA) et financée dans ce cadre. C'est tout un pôle de formation scientifique et technologique qui s'est structuré avec Brest Métropole.

 

 

Anne-Marie Tréguier, chercheur au CNRS, dirigeait jusqu’à début septembre 2018 l’Institut universitaire européen de la mer (IUEM-UBO), avait pris depuis cette date la direction de l’école universitaire de recherche ISblue (Interdisciplinary graduate school for the blue planet) à la rentrée 2019.

 


En tant qu’école universitaire de recherche les vocations d’ISblue sont multiples : la mise en place de projets de recherche interdisciplinaires, l’accueil de post-doctorants internationaux, les chaires et l’accueil de professeurs invités, et le soutien aux actions à la mer.

 

UNE « GRADUATE SCHOOL  » INTERDISCIPLINAIRE EN SCIENCES ET TECHNOLOGIES MARINES

 

Ses actions s’articuleront autour de cinq questions scientifiques de pointe liés aux océans, appelées à répondre aux grands défis planétaires du 21e siècle :

 

ISblue, comme les autres EUR (École Universitaire de Recherche), est fondée sur une collaboration étroite entre les organismes de recherche, les universités et les écoles d’ingénieurs en vue de promouvoir l’ensemble des formations et recherches de son domaine et d’en créer de nouvelles.

Elle développera une forte activité internationale et des liens étroits avec les acteurs économiques autour de 5 grands thèmes : 

  • Océan et régulation du climat
  • Interactions Terre / Océan
  • Systèmes côtiers durables
  • L'océan vivant et les services écosystémiques
  • Systèmes d'observation à long terme pour la connaissance de l'océan

Elle a vocation à devenir une « graduate school » à la Française, qui, comme dans le système anglo-saxon et plus largement dans le monde, rassemble les formations les plus élevées de l’enseignement supérieur : les diplômes de master et le doctorat (soit des formations de bac+4 à bac+8 dans le système français, en formation initiale ou tout au long de la vie). 

ISBlue s’appuie sur les universités, grandes écoles et établissements scientifiques suivants : UBO, Ifremer, l’Université Bretagne Sud-UBS, CNRS, IRD, Ecole Navale, ENSTA Bretagne, IMT Atlantique, l’École Nationale d’Ingénieurs de Brest-ENIB

ENIB.

 

 

Points de repère

 

03/09/2018 – Frédéric Jean a pris ses fonctions de directeur de l’Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM-UBO) à Brest, le 1er septembre.

 

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le Commissariat Général à l’Investissement avait annoncé, le 24 octobre, la liste des 29 projets d’Ecoles Universitaires de Recherche retenus. ISblue, porté par l’UBO présidée par Matthieu Gallou se voit doté de 11,1 M€ pour une période de 10 ans. Cette dotation s’accompagne de la prolongation de celle attribuée au LabexMER, porté depuis 2011 par l’Université de Bretagne Occidentale - UBO, pour 10 ans supplémentaires. C’est donc une dotation moyenne de 2,2 M€ par an qui sera consacrée aux objectifs spécifiques du projet ISblue. Les Vice-présidents Recherche et Innovation sont respectivement Christian Brosseau et pour la Mer Yves Marie Paulet.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/