Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

Shell

 

 

 

Pays-Bas – Lundi 03/12/2018 – energiesdelamer.eu. Sous la pression grandissante des investisseurs, et après Total et BP, Shell (co-candidat pour le futur parc éolien de Dunkerque aux côtés de DEME et Quadran Energies Marines ) dirigé par Ben van Beurden, a annoncé qu’il se fixerait à partir de 2020 des objectifs à court terme de réduction de ses émissions de CO2.

 

Désormais la politique de rémunération de ses dirigeants sera liée à la réalisation de cet objectif.

 

Ben van Beurden, n’avait pas fixé d’objectifs contraignants, mais il a déclaré, qu’il serait « imprudent » d’exposer potentiellement le groupe pétrolier à des poursuites judiciaires.

 

En 2017, les actionnaires de Shell avaient reproché au groupe de fixer des objectifs à long terme pour réduire de moitié ses émissions de CO2 d’ici 2050 mais sans se donner d’objectifs contraignants pour leur mise en œuvre et de manquer d'ambition. Cette décision coïncide avec l’ouverture de la COP24.

 

 

Points de repère

 

23/11/2018 - DEME, QUADRAN ENERGIES MARINES ET SHELL argumentent pour leur projet Dunkerque ...

05/11/2018 - SHELL développe sa stratégie dans les énergies de la mer ... et a récemment pris la décision d'investir dans le parc éolien Borselle III & IV et dans la fondation flottante TetraSpar ...

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/