Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Hydraulique EDM 08 02 018 

 

France – Jeudi 08/02/2018 - 13è édition du Panorama de l'électricité renouvelable. La puissance du parc de production d’électricité renouvelable en France métropolitaine s’élève à 48 685 MW, dont 26 024MW sur le réseau de RTE, 20 827 MW sur le réseau d’Enedis, 1 428 MW sur les réseaux des ELD et 390 MW sur le réseau d’EDF-SEI en Corse .

Les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 18,5 % à la couverture de la consommation d’électricité en 2017. Ce sont 2 763 MW de nouvelles installations qui ont été raccordés aux réseaux d’électricité métropolitains en 2017. Les filières éolienne (terrestre) et solaire comptent respectivement pour 65 % et 32 % de ce volume. 

Panorama de l’électricité renouvelable 2017, élaboré par RTE, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), Enedis et l’Association des distributeurs d’électricité en France (ADEeF).

   


Il s’agit d’un record pour les deux filières, dépassant ainsi les résultats de 2011. A lui seul, le dernier trimestre a vu progresser le parc de production d’électricité renouvelable de 1 106 MW.

La puissance totale du parc – hydroélectricité, solaire photovoltaïque, éolien et bioénergies confondus – s’élève, fin 2017, à 48 685 MW et représente 94 % de l’objectif pour 2018 (51,7 GW) de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE). Avec une production de 89 TWh sur l’année, les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 18,5 % à la couverture de la consommation d’électricité.

 


 

Eolien terrestre


Le parc éolien atteint, au 31 décembre, 13 559 MW, avec 1 797 MW raccordés en un an, soit une progression de 15,3 % sur l’année. Les réseaux ont accueilli 687 MW supplémentaires durant le dernier trimestre, soit 20,8 % de plus que l’année précédente sur la même période. Ces résultats sont, pour la deuxième année consécutive, les meilleurs jamais enregistrés pour la filière éolienne française et traduisent, entre autres, les effets des dispositions de simplification réglementaire prises ces dernières années. Le parc atteint 90 % de l’objectif fixé à la filière par la PPE à l’horizon 2018 (15 GW).

Avec un volume de 24 TWh, la production de la filière progresse de 14,8 % par rapport à l’année précédente. L’énergie éolienne a ainsi couvert 5 % de la consommation électrique métropolitaine en 2017, malgré des conditions météorologiques mitigées pour les performances éoliennes.
 

Eolien en mer « en devenir » : Pas de chiffres, pas de nouveauté, mais des étapes, une méthodologie et un point d'actu relevé dans le Panorama

 

Eolien posé

Le dialogue concurrentiel pour le 3e appel d’offres éolien en mer posé au large de Dunkerque s’est tenu tout au long de l’année 2017 entre l’Etat et une dizaine de candidats présélectionnés. Après publication du cahier des charges final, l’annonce des lauréats est attendue d’ici l’été 2018.

Un appel d’offres est en cours de préparation au large de l’ile d’Oléron. Les études environnementales et techniques préalables seront menées au cours de l’année 2018. L’Etat commanditera le débat public qui devra conduire au choix de la zone ensuite mise en concurrence.

Enfin, le raccordement des parcs éoliens en mer sera dorénavant financé et réalisé par RTE, afin de limiter le risque de retard.

Eolien flottant

Le ministre Nicolas Hulot a annoncé, le 22 octobre 2017, le lancement d’études de site et de vent, qui permettront d’initier de futurs appels d’offres commerciaux au large de la Bretagne et en Méditerranée. L’avancée des concertations a permis d’identifier des zones propices, sur lesquelles l’Etat engagera des débats publics au cours de l’année 2018. 

A noter que WindEurope mentionne dans son Bilan 2017 que l'éolien offshore flottant français s'élève désormais à 2 MW, grâce à Floatgen. Lire ou relire l'analyse du 6/02/2018.

 

Parc solaire

La puissance du parc solaire s’élève, au 31 décembre, à 7 660 MW, avec 887 nouveaux MW raccordés en 2017, dont 419 MW durant le dernier trimestre. Le parc métropolitain progresse ainsi de 13,1 %. Ces chiffres marquent un rebond de la filière après une année 2016 en demi-teinte et le retour aux niveaux de 2014 et 2015. Néanmoins, cette progression reste encore insuffisante pour atteindre les objectifs de la PPE fixés à 10 200 MW en 2018. Pour les respecter, la progression devra désormais s’établir au rythme annuel de 1 270 MW. Au 31 décembre, 75 % de l’objectif était atteint.
Avec une production de 9,2 TWh, en augmentation de plus de 9,2 % par rapport aux douze mois précédents, l’énergie solaire photovoltaïque représente désormais 1,9 % de la consommation de France métropolitaine.
 

Bioénergies électriques


La filière bioénergies électriques représente, quant à elle, une puissance installée de 1 949 MW, dont 31 MW raccordés durant l’année 2017.


Sa production a augmenté de 5,4 % par rapport à l’année précédente et a représenté 7 TWh. Les bioénergies couvrent 1,5 % de la consommation électrique française.
   

Le parc hydraulique représente 52 % de la capacité installée en France.

Composé de 25 517 MW, le parc hydroélectrique reste stable avec 48 MW raccordés en 2017.
Au cours de l’année, 48,6 TWh d’origine hydraulique ont été injectés sur les réseaux de transport et de distribution, soit un volume inférieur de 10,7 TWh à celui de l’année précédente. Cette baisse de la production est due aux épisodes de sécheresse sur les trois premiers trimestres de l’année qui ont bridé le potentiel du parc. L’hydroélectricité a ainsi couvert 10,1 % de la consommation électrique  de la France métropolitaine en 2017 (contre 12,3 % en 2016).

En Norvège et en Islande, l’électricité produite par l’hydraulique, couvre la totalité de la consommation. Ce taux atteint 38 % en Espagne, 33,1 % en Allemagne et 34,2 % en Italie. 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/