Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

EDM AssembleeNationale Melenchon Son Forget

 

France – Vendredi 21/06/2019 – energiesdelamer.eu . Le mercredi 19 juin 2019, Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise) et Joachim Son-Forget (apparenté UDI) ont présenté en Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, le rapport «Mers et océan : quelle stratégie pour la France ?».

 

Un rapport dans lequel ils ont pointé du doigt les question de souveraineté de la France sur son territoire maritime, le deuxième du monde, mais aussi sur les enjeux écologiques liés aux questions maritimes (A lire en fin d'article).

Parmi les nombreux domaines, les grands fonds (évoqué, les câbles, et les aires marines protégées font l’objet d’attention particulièrement .... « nous sommes les seuls en Europe a posséder un sous-marin capable de descendre en eaux profondes .... » si l’on avance, nous français, nous pouvons devenir producteur de normes juridiques internationales sur le sujet pour peu qu'elle s'investisse pleinement sur cette question.

. Pour les câbles le rapport recommande que la France reprenne la main sur l’ancienne société détenue dorénavant par Nokia qui cherche à se séparer de cette filiale Alcatel Submarine Networks.

 

Et les aires marines protégées font l’objet de préconisation

Pour les aires marines protégées le rapport préconise notamment de

. Lutter contre la pollution sonore : 1) Réduire voire interdire le trafic dans certaines zones, notamment dans et aux abord des aires marines protégées ; 2) Encadrer plus strictement la vitesse des navires.

. Développer des aires marines protégées (AMP) :

1) Réserver la notion d’AMP aux zones excluant toute activité industrielle, et interdisant toute extraction ou capture ;

2) Réviser la typologie des AMP, en se fondant non plus sur des objectifs mais sur les impacts des activités autorisées afin d’évaluer plus finement l’efficacité écologique des AMP ;

3) Concrétiser les projets de grandes réserves marines projetées dans les eaux ultramarines françaises. Nécessité de faire preuve d’une véritable volonté politique en la matière aux échelons nationaux (Clipperton, TAAF) et territoriaux (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française).

 

La protection des eaux sous juridiction française : un long développement. Les deux rapporteurs ont recommandé de renforcer les moyens de surveillance (bâtiments, surveillance satellitaire, oiseaux de mer équipés de balises…) ainsi que les capacités d’intervention dans les eaux sous juridiction française afin de permettre une adéquate protection de nos eaux territoriales et de nos zones économiques exclusives ; Lutte contre la surpêche et la pêche illicite, non déclarée et non réglementée :

Les deux rapporteurs ont identifié huit grands défis maritimes que la France se doit impérativement de relever :

  • -  la lutte contre la pollution en mer ; 

  • -  le développement de véritables sanctuaires marins ; 

  • -  la promotion d’une pêche durable et responsable à l’échelle internationale ; 


- la protection des fonds marins internationaux qui constituent un « patrimoine commun de l’humanité » ;

- la juste prise en compte de l’enjeu stratégique des câbles sous-marins ;

  • -  la régulation stricte du tourisme de masse ; 

  • -  la lutte contre les actes de piraterie ; 

  • -  la promotion de la recherche scientifique. 


 

Points de repère

 

A lire dans MerVeille Energie, le premier numéro annuel, l'interview de Sylvain Michel, chargé de mission "usages industriels & aménagements maritimes" à l'Agence française pour la biodiversité (AFB), gestionnaire notamment des parcs naturels marins et d'une partie des sites Natura 2000.

 

15/02/2015 - Fusion Alcatel Lucent - Nokia : Quel avenir pour les navires de pose de câbles ?

 

 

 

 

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/