Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 
 Radio france
 
 
 

Brest - France - Mercredi 28/11/2018 - energiesdelamer.eu. François de Rugy est passé en coup de vent ce matin pour la deuxième journée des Assises de l'économie de la mer qui se tiennent à Brest jusqu'à ce soir, mais il a tenu à faire le déplacement et à tenir ses engagements. Après son discours, les journalistes ont pu l'interviewer... adossé à un kakemono, il a soutenu les multiples questions avant de partir pour rejoindre Paris où il devait être à 14h.
 
 
Le communiqué de presse que nous reproduisons intégralement des présidents de Région des façades, du Cluster maritime français, du SER et de FEE est clair, le discours n'a pas convaincu.... 
« Scénario catastrophe », « 1 364 emplois menacés » en Pays de la Loire … 
 
Le ministre a déclaré lors de la conférence de presse être plus habitué "aux cirés jaunes qu'aux gilets jaunes", mais il risque d'avoir besoin des deux, et pour le moment c'est carton jaune, s'il ne redresse pas la barre ! 
 
 
 
 
Le Communiqué intégral
 
 
"Tonnerre de Brest ce matin avec les annonces du ministre de la Transition écologique et solidaire, sur l’avenir de l’éolien en mer en France : le Gouvernement affirme ses ambitions, mais ne propose qu’un développement très limité de l’éolien en mer posé et flottant en France dans les prochaines années avec, dans le meilleur des cas, 5 GW en service en 2028 alors que les professionnels et les territoires en proposaient 10.
 
 
Alors que la France, qui s’est positionnée en championne de la lutte contre le changement climatique par la voix du Président de la République, a ouvert des perspectives fortes et claires sur le développement des énergies renouvelables, la réalité des annonces sur l’éolien en mer ne correspond pas à ce discours.
 

Ces dernières remettent en cause les modèles économiques de la filière et des territoires proposés dans le cadre de la transition énergétique et laissent présager d’un scénario catastrophe pour le développement d’une filière de l’économie maritime pourtant compétitive et prometteuse, créatrice aujourd’hui et demain de milliers d’emplois non délocalisables.
 

Les Régions Bretagne, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire, Région Sud/Provence-Alpes-Côte d’Azur ont déjà pris, aux côtés des industriels et entreprises, toutes les initiatives nécessaires à l’accompagnement du développement de la filière, notamment par le biais d’investissements massifs et d’appui aux écosystèmes d’entreprises. La France s’exclurait de facto de la dynamique internationale de l’éolien en mer. Les acteurs industriels de la filière ont investi pour créer et concevoir des usines, poursuivre leurs innovations technologiques et se sont engagés pour atteindre une très forte compétitivité. Ensemble, ils ne peuvent laisser un tel scénario se produire.
 

Les Régions et les représentants de la filière demandent au Gouvernement de revoir sa feuille de route pour la filière de l’éolien en mer afin de répondre à l’ambition portée collectivement (a minima 1 GW par an) et demandent à être reçus au plus tôt par le Premier Ministre".
 
 
 
Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne
Hervé Morin, Président de la Région Normandie
Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine
Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie
Christelle Morançais, Présidente de la Région Pays de la Loire
Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Député européen
Olivier Perot, Président de France Energie Eolienne (FEE)
Jean-Louis Bal, Président du Syndicat des énergies renouvelables (SER)
Frédéric Moncany de Saint-Aignan, Président du Cluster maritime français
 
 
Réaction au discours de François de Rugy prononcé lors de la 2ème jour des Assises de l'économie de la mer (28 novembre 2018) à Brest organisées par Infomer, Le marin, Ouest france avec le Cluster maritime français. 
 
 

Discours de François de Rugy - Ministre de la Transition écologique et solidaire from Assises de l'Économie de la Mer on Vimeo.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/