ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 AFP EDM 702017

France  – Mardi 7/02/2017 – Quotidienne - energiesdelamer.eu. Le Groupe « Energie et développement durable » de la Fondation Jean-Jaurès organise un colloque sur l'Accord de Paris. La Friedrich Ebert Stiftung, les personnalités et les organisations allemandes intervenantes au colloque du 7 février 2017 produiront leurs analyses et propositions concernant l’Allemagne. L’ensemble des contributions sera l’objet du débat. ICI

Points de Répère

L’Accord de Paris pour l’application de la Convention cadre sur le changement climatique est entré en vigueur le 4 novembre 2016, moins d’un an après la COP 21. Les seuils fixés par l’Accord en termes de nombre d’États l’ayant ratifié et d’émissions cumulées de gaz à effet de serre (GES) ayant été dépassés.

Le Maroc préside les destinées de la COP22. L’Union européenne a désormais une responsabilité certaine et doit préparer, en cohérence et de façon convergente, les options de l’entrée en vigueur de cet Accord au sein des différents pays membres, à commencer par le couple franco-allemand.

Rappel : extraits de la note de Pierre Abou et Jacques Roger-Machard

La ratification de l’Accord par la Chine et les États-Unis à l’occasion du G20 de septembre 2016 a manifestement donné un coup d’accélérateur inattendu à sa mise en œuvre. Pris de cours, le Conseil européen a dû approuver le 30 septembre 2016 une procédure inédite pour sa ratification afin d’éviter que l’Union européenne ne subisse une perte de prestige résultant de son ralliement à un accord entré en vigueur en se passant d’elle : en autorisant les États membres et l’Union, par vote du Parlement, à déposer leurs instruments de ratification non simultanément, contrairement à la procédure habituelle, le Conseil a tenté de préserver la place qui revient à l’Europe dans ce défi global des prochaines décennies au prix d’un recul sur la cohérence interne.

L’objet de la note est de préparer le débat sur les options qui résultent pour l’Union européenne de l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris.

Les réflexions menées se sont attachées aux points suivants :

. En trois ans, un bouleversement des faits et de leurs anticipations

. Le marché carbone européen, un acquis à réformer en profondeur

. Le « partage de l’effort », mauvaise approche et différends en perspective

. Illustration de visions différentes : la France et l’Allemagne

. Réflexions et propositions sur la France

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/