Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Logo oceanFrance – Lundi 11/04/2016 – Quotidienne www.energiesdelamer.eu. La 2è conférence pour la croissance bleue a fait le point sur des mesures et Ségolène Royal a annoncé le lancement d’un évènement de Haut niveau sur l’océan à New York.

Le programme était dense pour cette matinée organisée avec rapidité après l’annonce d’un futur appel d’offres pour l’éolien posé à Dunkerque, (tout en laissant pour le moment Boulogne sur Mer sur le quai d’embarquement)…. avant l’adoption définitive de la Loi Arnaud Leroy qui est en commission mixte paritaire, la clôture de l’appel à projets éolien flottant en Méditerranée et en Bretagne …. la signature des pays qui se sont engagés dans le cadre de la COP21…. 

La Ministre de l’environnement organisera un événement de haut niveau sur l’océan le 21 avril à New York pour maintenir la mobilisation internationale sur ces enjeux.

Il est impératif que l’Océan reste une préoccupation des négociations climatiques y compris dans l’agenda des solutions dont la pertinence à fait ses preuves. D’autre part, les acteurs s’accordent à dire que des actions sont encore à mener en matière de connaissance des océans, de réduction des émissions de CO2 du transport maritime internationale, de coopération régionale pour la gestion des zones côtières et de protection des zones marines et d’écosystèmes d’importance écologique pour la régulation du climat, la lutte contre les pressions anthropiques, qui affectent les fonctionnalités des océans (la lutte contre les déchets en mer et les pollutions telluriques, la surpêche, etc.).

En complément, il est aussi nécessaire de veiller à ce que les enjeux climatiques soient pris en compte et intégrés dans les processus sectoriels et environnementaux ayant trait à l’Océan. A cet égard, la France, membre de six conventions de protection des mers régionales, a un rôle unique à jouer.

L'outil visant à réaliser ou maintenir au plus tard en 2020 le bon état écologique des eaux marines européennes, le plan d'action pour le milieu marin (Pamm), a fait l'objet d'un éclairage lors de la 2e conférence pour la croissance bleue et le climat qui s'est tenue le  8 avril à Paris. Voir le dossier de presse distribué aux participants. ICI (44 pages).

Les quatre  PAMM par façade ont été élaborés avec l'appui des professionnels de la mer, des associations mais aussi des élus, via les conseils maritimes de façade. Adoptés récemment et dotés de programmes de surveillance et de mesures, il reste à les traduire en actions concrètes. Ce sont ces actions que ces Pamm vont permettre de déployer qui ont justement été détaillées. Elles complètent des actions relevant d'autres secteurs comme l'aménagement ou la gestion de l'eau, déjà bien pourvus en schémas directeurs et autres exercices de planification.

L'enjeu est en effet d'éviter les doublons avec les dispositifs de surveillance mis en place dans le cadre d'autres politiques sectorielles environnementales. Exemples de secteurs au final concernés : l'extraction de granulats ou la gestion des aires de carénage de navires de plaisance. Il est ainsi prévu, via ces Pamm, de mieux diffuser les méthodes de dragage qui ont le moins d'impacts pour le milieu marin et de mettre aux normes ces aires, d'ici 2021, "dans le cadre de partenariats avec les communes, les ports et les agences de l'eau".

Le concept d’aire marine éducative.

Un bon concept, né en Polynésie, il correspond à une zone maritime littorale gérée de manière participative par une école ou un groupe d’élèves. Sa méthodologie, son label et son logo ont été éprouvés dans les Marquises, où six aires marines ainsi gérées existent. La démarche est volontaire, fait appel à l'expertise des écoles et des communes concernées, mais aussi à celle d'associations environnementales ou d'usagers. Un comité de pilotage interministériel a été mis en place pour plancher sur l'extension de ce concept et sur son cadrage. Pour la prochaine rentrée scolaire, l'objectif est d'aboutir à la création de six nouvelles aires marines éducatives – trois en outre-mer et trois en métropole.

D'autres démarches sont menées (par exemple) depuis le début du projet de création du Parc marin d’Iroise avec l’Agence des Aires Marines Protégées (intégrée dans l'Agence française pour la biodiversité depuis février 2016 ICI) ou durant cinq ans avec des «Journées découvertes scientifiques Junior»  organisés autour des énergies renouvelables de la mer parallèlement aux Entretiens Science et Ethique de Brest.

"IL S'AGISSAIT DE QUELQUE CHOSE D'EXTRAORDINAIRE"

L'expédition Pakaihi i te moana ("respect de l'océan" en polynésien) menée à l'initiative de l'Agence des aires marines protégées, et à laquelle ont participé près de quarante chercheurs d'octobre 2011 à fin février 2012 est une des sources d’inspiration. La conférence Liteau qui s’est tenue à Brest en janvier dernier avait proposé un certain nombre de retour d’expérience où les jeunes et le grand ublic sont intégrés dans les démarches.

E Fritch polynesieL'expédition Pakaihi s'est distinguée par l'effort permanent des scientifiques pour partager leurs découvertes avec les îliens, comme en avait témoigné Pierre Watremez, conseiller scientifique et vulgarisation à l'Agence des aires marines protégées. Les enfants rencontrés ont tous dit vouloir devenir océanographes!"

L’initiative du concept d’ « aire marine éducative – AME » a été lancée en 2013 par l’école primaire de Vaitahu (île de Tahuata aux Marquises), la fédération culturelle et environnementale des Marquises MOTUHAKA et l’Agence des aires marines protégées avec le soutien de la Polynésie française, de la communauté de communes des Marquises (CODIM) et de l’Etat. Son lancement fait suite à la vaste campagne océanographique PAKAIHI I TE MOANA (ICI). D'ailleurs, Edouard Fritch, président de la Polynésie Française, avait proposé de faire de la zone économique exclusive polynésienne une grande "aire marine gérée". Il a été entendu.

Les participants à la 2è conférence étaient : 

Les participants étaient 

Points de repère

14/01/2016 : Liteau …. Science participative pour mieux connaître les phénomènes sur le littoral par le “tout public” : ICI

Archives – « Jounées découvertes » entretiens Science et Ethique Jeunes et Junior. Quelques exemples à partir de 2006 menés avec le soutien du rectorat de Rennes, avec les acteurs scientifiques régionaux, le Conseil régional de Bretagne, les élus…. http://www.science-ethique.org/

Les Conseils régionaux Paca ou de Normandie ont également le même type de démarche avec les scolaires pour les énergies renouvelables de la mer.

 

Dernière nouvelle : Barbara POMPILI, Secrétaire d'Etat chargée de la Biodiversité, se rendra à Brest et sur l'île d’Ouessant les 12 et 13 avril.

Elle rencontrera successivement la direction du Parc Marin d’Iroise au Conquet, le maire d’Ouessant, l’ile Ouesant accueille à titre expérimental l’hydrolienne Sabella D10 dans le Fromveur ... possède une espèce d’abeille indigène … et terminera son déplacement par la Visite du conservatoire botanique national de Brest.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/