Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

om vagkraft EDM 2410017

 

 

Nantes – France. Mercredi 24/10/2017 – energiesdelamer.eu. En amont de la conférence Ocean Energy Europe qui se tient les 25 et 26 octobre, le workshop MET-Certified* a rassemblé hier une trentaine de participants autour des normes et des certifications.

Image : SEABASED

 

L’assemblée était diversifiée avec des représentants de bureaux de certification (Bureau Veritas, observateur), des courtiers d'assurance (B2Bsure), des laboratoires de test (Ifremer Brest, EMEC), des développeurs de technologies (Sabella, Umbra), l’université de Gand à Bruges, le suédois SEABASED, ainsi que des jeunes fraîchement diplômés (université des Orcades notamment).

 

Peter Scheijgrond du Centre néerlandais de l'énergie marine (DMEC) a ouvert le workshop en rappelant que les investisseurs sont beaucoup plus confiants lorsqu’une technologie est certifiée.

 

En effet, la certification aide à réduire les risques perçus des technologies d'énergie marine et peut accroître la confiance du marché dans la performance des appareils, attirer des programmes de financement et faciliter l'exportation de technologies énergétiques marines à travers le monde.

 

M.Scheijgrond a ensuite présenté le projet MET-Certified Project Worshop Project Worshop. Il s’agit d’une initiative visant à accroître l'adoption de normes et de certifications pour les énergies marines afin d'accélérer leur rentabilité, notamment en Manche et en Mer du nord. Ce projet qui couvre l'Angleterre, la France, les Pays-Bas et la Belgique, dite région « 2 SEAS », est soutenu par le Fonds Européen de Développement Régional.

Le projet MET-Certified tente d'améliorer les certifications en les comparant et en les appliquant à des exemples de cas réels. D'ue durée de trois ans (2017-2019) MET-Certified Project Worshop rassemble 10 partenaires et 13 observateurs, pour un montant de 10 millions d'euros. 

Il y a 8 sites d'essais à l’échelle :

- 4 dont l'Ifremer de Boulogne sur Mer

- 4 en eau libre.

 

 

Les travaux de normalisation de la IEC 

 

Anna Southall de l’EMEC a ensuite présenté la plate-forme de certification «International Electrotechnical Commission» (IEC, CEI en français).  Celle-ci, fondée en 1906, est la principale organisation mondiale pour la préparation et la publication de normes internationales pour toutes les technologies électriques et électroniques.

 

Il s’agit d’une ONG à but non lucratif basée à Genève et dotée d'un budget annuel d'environ 20 millions de francs suisses. Elle a de plus de nombreux bureaux à l’étranger (Boston, Sao Paulo, Singapour, Nairobi et Sydney), ce qui lui permet de trouver des solutions partout dans le monde.

 

L’IEC fournit une plate-forme aux entreprises, industries et gouvernements pour développer les normes internationales dont ils ont besoin. Plus de 10 000 experts de l'industrie, du commerce, du gouvernement, des laboratoires d'essais et de recherche, des universités et des groupes de consommateurs participent aux travaux de normalisation de la CEI. Les processus d'élaboration des normes de la CEI sont fondés sur le consensus, la transparence et ouverts à tous les comités nationaux de participation.

 

Mme Southall a expliqué les spécifications techniques pour les convertisseurs d'énergie marine sous IEC TC 114. Le comité technique 114 a pour objectif de préparer des normes internationales pour les systèmes de conversion d'énergie marine, en mettant l'accent sur les énergies houlomotrice, marémotrice et autre courant (à l'exclusion de l'énergie marémotrice qui est couverte par TC4 et de l’énergie éolienne qui est couverte par le TC88.) Pour en savoir + www.iec.ch/tc114

 

 

BUREAU VERITAS observateur intéressé et actif

Ce fut ensuite au tour de M. Olivier Benyessaad de Bureau Veritas de présenter le régime de certification développé au sein du Comité de Gestion des Opérations (OMC) du Comité Electrotechnique International de l'Energie Marine (IECRE ME). Plusieurs de ses clients sont présents à ce workshop dont UMBRA Cuscinetti S;p.A. (UMBRA Group) qui conçoit le convertisseur d'EEL Energy en cours de tests à Boulogne sur Mer chez Ifremer.

 

Il s’agit d’une sous-branche de l’IEC qui développe des normes relatives aux énergies marines renouvelables.  Quinze pays en sont membres. M. Benyessaad vient d’ailleurs d’être nommé Président du Comité miroir français de l’IEC TC114.  Celui-ci a pour objectif de tenir informée l’industrie française des mises à jour et des nouveaux standards en développement.

 

Bureau Veritas s’intéresse depuis une dizaine d’année aux énergies de la mer (éolien posé et flottant – hydrolien, navires … ) Olivier Benyessaad, directeur des ventes et du marketing Offshore business et également en charge de la partie Ocean Energy Market Leader a annoncé développer pour le site d’essai avec SEENEOH Bordeaux situé au pont de pierre une procédure d'essai pour l'évaluation de la courbe de puissance.

La journée s’est terminée par un travail de groupe dans lequel les participants ont souligné la difficulté de suivre le développement des normes, notamment par manque de personnel et de temps.

Ce workshop était le dernier d’une série de cinq.

 

 

Points de repère

15/09/2017 - Aqua Ventus - Le concept de la fondation VolturnUS dont Naval Energies est partenaire est validé ICI

  http://www.energiesdelamer.eu/publications/46-eolien/eolien-flottant/3215-aqua-ventus-le-concept-de-sa-fondation-volturnus-valide 

Le 5è workshop était organisé par Peter Scheijigrond avec Olivier Benyessaad. Le précédent s’était tenu en juin dernier chez Bureau Veritas.

 

MET-CERTIFIED rassemble des partenaires de 4 pays européens pour faire progresser le secteur de l'énergie marine dans la région 2SEAS: Tidal Testing Centre (NL) en tant que coordinateur de projet, European Marine Energy Centre (UK), Lloyd's Register EMEA (UK), IFREMER (FR ), Tocardo Tidal Power (NL), Perpetuus Tidal Energy Centre (Royaume-Uni), NEC (NL), DNV GL (Royaume-Uni), Agence de développement régional Flandre occidentale (BE), Université de Gand (BE).

 

MET-CERTIFIED brings together partners from 4 European countries to advance the marine energy sector in the 2SEAS region: Tidal Testing Center (NL) as project coordinator, the European Marine Energy Center (UK), Lloyd’s Register EMEA (UK), IFREMER (FR), Tocardo Tidal Power (NL), Perpetuus Tidal Energy Centre (UK), NEC (NL), DNV GL (UK), Regional Development Agency West Flanders (BE), Ghent University (BE).


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/