Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

 

JP EDM 14 08 019

 

 

 

Royaume-Uni - Mercredi 14/08/2019 - energiesdelamer.eu. A la suite de la panne géante en Grande-Bretagne, John Pettigrew, le directeur général de National Grid qui fait face aux critiques, a appelé le gouvernement à rechercher pourquoi les réseaux régionaux avaient coupé l'électricité aux infrastructures critiques, telles que les chemins de fer et les hôpitaux, alors que National Grid avait rétabli en mois de 10 minutes l'électricité sur le réseau.

Il demande que l'enquête qui est menée intègre également les réseaux locaux de distribution d'électricité afin de tirer des enseignements de cette panne.

 

Dans sa première interview depuis la panne d'électricité du vendredi 9 août où environ 1 million de foyers et d’entreprises britanniques ont été touchés, John Pettigrew a défendu les performances de National Grid, affirmant que le réseau de transport d’électricité avait été rétabli en quelques minutes à peine. Mais, les problèmes au niveau des réseaux locaux ont rendu les effets de la panne plus graves, a-t-il déclaré.

«Mon avis est que l'enquête plus large doit absolument porter sur la priorisation de la demande», a déclaré John Pettigrew. "Le réseau était de retour et fonctionnait normalement au bout de sept minutes, mais la perturbation a été considérable. Il est donc essentiel que nous examinions la hiérarchisation des priorités en fonction de la demande."

Les commentaires de John Pettigrew suggèrent un sentiment de frustration au sein de National Grid, qui a été privatisé il y a presque trois décennies soit aujourd’hui dans l’obligation de faire face aux appels du parti travailliste (opposition) à être renationalisés.

 

National Grid est responsable de l’épine dorsale du système électrique britannique et de l’équilibre entre l’offre et la demande. Cependant, les décisions concernant les coupures de courant en cas de panne d'électricité incombent aux gestionnaires de réseau de distribution régionaux, a déclaré John Pettigrew au Financial Times. Ceux-ci comprennent UK Power Networks, qui couvre Londres et l'est de l'Angleterre, et Western Power Distribution, qui couvre les Midlands, le sud-ouest et le Pays de Galles.

 

John Pettigrew a nié que le réseau électrique soit devenu plus vulnérable à cause des énergies renouvelables telles que l'énergie éolienne, éolien en mer ou le solaire, qui ont été ajoutées au réseau.

Il a ajouté qu'il ne cherchait pas à rejeter la responsabilité de la panne de vendredi sur les plus petits opérateurs de réseaux de distribution régionaux. Mais il a concédé que les pannes de courant affectant les domiciles des personnes étaient gênantes et a affirmé que leurs effets d'entraînement étaient moins importants que ceux des centres de transport ou des hôpitaux fermés.

 

image d'archives


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/