Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

EDM ADM 30 05 019

 

 

France - Mardi 28/05/2019 – Dans la ville du 1er port de pêche du Calvados, Port en Bessin cinq établissements financiers normands ont signé avec la Région Normandie le protocole d’accord pour le lancement du fonds de développement de l’économie du littoral : NORMANDIE LITTORAL.

 

A la suite de l’initiative du Crédit Maritime qui propose de soutenir et de pérenniser les secteurs de ses clients principaux en matière de prêts et de financement, trois autres acteurs de la banque et de l’assurance de premier rang, rejoints par le Fonds régional Normandie Participations, se mobilisent pour réunir un premier montant d’intervention disponible de 5 M€ dès l’automne 2019.

Parmi les premiers secteurs visés, le fonds envisage les thématiques d’investissement suivantes :

  • Projets du secteur de la pêche, de l’aquaculture et des cultures marines: criées, avitaillement, sécurité maritime, achat et modernisation de navires, sous-traitance le cas échéant.
  • Projets relevant de l’économie du littoral et du domaine maritime: mareyage, transformation,
  • Projets liés à l’énergie marine :sous-traitants industriels ou de services, équipementiers production et industries à partir de biomasse marine et micro algues

Photo Hervé MORIN, Président de la Région Normandie, Frédéric HAUWEN, Directeur du marché Maritime et Fluvial chez Banque Populaire du Nord et Crédit Maritime, Philippe RENAUDIN, Directeur Filière Maritime chez Crédit Maritime et Banque Populaire Grand Ouest, Christophe DESCOS, CFO et Membre du directoire Finance et Opération chez Caisse d’Épargne Normandie, Aurélien ALVES, Responsable Domaine Gestion des Actifs financiers et Immobiliers chez Groupama Centre Manche et Franck MURRAY, Président de Normandie Participations

 

Un outil privé stratégique qui doit à la fois permettre de franchir des étapes lors d’une déficience du marché et à un besoin de structuration du secteur.

L’initiative est née sur la constatation d’opportunités naturelles insuffisamment exploitées sur les 640 km de côtes, les problématiques d’investissement des acteurs de la filière, la dégradation du patrimoine de pêche, mais également de l’intérêt qui résiderait dans la structuration de toutes les initiatives économiques qui concernent le littoral normand et son exploitation.

Les Actionnaires de NORMANDIE LITTORAL sont :

  • Crédit Maritime Grand Ouest
  • Banque Populaire du Nord
  • Caisse d’Epargne Normandie
  • Groupama
  • Normandie Participations

Ils sont les premiers actionnaires du fonds, d’autres seront recherchés au fur et à mesure de son déploiement afin d’atteindre un montant cible minimal de 10 M€.

Malgré ses 50 000 emplois maritimes (16 % des 340 000 au niveau national), représentés dans les secteurs de la pêche, de l’aquaculture et des produits de la mer (les trois formant le premier employeur), du transport et logistique, de l’industrie navale, de la construction, du nautisme et plaisance, des ports, des énergies marines…,  le littoral avait besoin de « volontaires » privés audacieux pour relever ses défis d’avenir et de sauvegarde de ses emplois.

Etant donné la taille du Fonds à date, les financements de projets touristiques, le transport maritime et les projets immobiliers ne sont pas retenus, sauf exceptionnellement sur des emprises très minoritaires et en bouclage de tour.

Normandie Participations intervient en phase de création, d’amorçage, de développement, de consolidation, de redéploiement ou de transmission-reprise ; - Niveau de prise de participation : la SOCIETE interviendra uniquement de façon minoritaire dans le capital des Cibles. Elle co-investira avec des partenaires dont le capital ne peut-être détenu majoritairement par des fonds publics. Bien que la part publique dans l’investissement puisse être supérieure au seuil du pari-passu, la part des fonds publics dans le capital de la Cible doit respecter les seuils du pari-passu*.

* La clause "pari passu" est une disposition de la pratique bancaire qui se trouve incluse généralement dans une convention de financement dans laquelle l'emprunteur s'engage à faire bénéficier le prêteur des mêmes garanties mais surtout, des mêmes avantages, que dans l'avenir il pourrait être amené à accorder à d'autres prêteurs. Cette disposition établit donc une égalité juridique entre les financiers d'une même entreprise débitrice. Elle évite qu'en cas de difficultés financières entraînant l'engagement d'une procédure d'ordre, les prêteurs d'un même débiteur puissent chacun faire valoir des sûretés leur conférant des rangs différents


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/