Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 GEPS PH4S resized EDM 22 06 016

Saint-Nazaire - France : Mercredi 22/06/2016 – Quotidienne energiesdelamer.eu. GEPS Techno mobilise plus de €2 millions pour financer sa R&D et accélérer son développement à l’international.

Pour intensifier son développement R&D et son expansion commerciale à l’international, GEPS Techno, startup nazairienne spécialisée dans les solutions innovantes destinées à l’autonomie énergétique en mer, vient de boucler une levée de fonds de €1 million. Cette opération vient compléter l’obtention d’une aide complémentaire R&D de €1 million attribuée par Bpifrance.

Une première étape de renforcement de ses fonds propres

L’ensemble du financement concerné est composé tout d’abord d’une augmentation de capital soutenue par les 60 actionnaires individuels de la holding GEPS Innov créée en 2011, auquel s’ajoute un apport en quasi-fonds propres de STX France (partenaire industriel aux côtés de GEPS Techno depuis sa création), puis la mise en place de financements bancaires complémentaires auprès de Crédit Mutuel et de BNP Paribas. Il convientd’y ajouter unpremier versement d’aides de la part de Bpifrance dans le cadre du programme R&D IHES*.

Afin de poursuivre sa croissance, GEPS Techno envisage dès à présent une nouvelle opération capitalistique de 2 millions d’euros supplémentaires en 2017, opération pour laquelle des contacts avec des fonds d’investissements et des investisseurs privés sont d’ores et déjà en cours.

Un développement commercial qui s’accélère, notamment à l’international

Le développement commercial des deux lignes de produits « stabilisateurs navires » et « plateformes autonomes petite puissance » s’est accéléré ces derniers mois, principalement à destination du marché français.

Ce travail de prospection a débouché sur de nouvelles prises de commandes auprès d’Ifremer et de l’Université de Caen dans le domaine des plateformes autonomes petite puissance SVP Lesquelles dans le cadre du projet SMILE, et auprès de Bureau Mauric et Piriou pour les stabilisateurs navires.

Les 4 projets phare de Geps Techno

Geps Techno PH4S 2 22 06 016. Le projet PH4S, pour Pilote Hybride 4 Sources, co-labellisé par les pôles de compétitivité Mer Bretagne-Atlantique et EMC2  en février 2014, a consisté à développer un système de production hybride d'électricité qui utilise 4 sources d’énergies renouvelables : houle, courant, vent et soleil. Ce projet, est porté en partenariat avec  l’Ifremer EDROME, ICAM, STX et Mécasoud, indépendamment du soutien financier de BPI France, il a reçu également celui des régions des Pays de la Loire et de la Bretagne. La mise en place de cette nouvelle collaboration entre Ifremer EDROME et GEPS TECHNO, faisait suite à celle initiée, dans le cadre du projet PMH (Pilote Module Houlomoteur) en partenariat avec l'IFREMER Brest dans le cadre du projet Investissement d’Avenir Captiven.

La première phase du projet a consisté à réaliser et expérimenter un pilote de 9,50 m de haut, 6 m de long et 3,5 m de diamètre et 12 T devant permettre de  produire quelques kW, pour l’alimentation de systèmes autonomes en mer (structures offshore, instruments de mesure…) ou encore de sites isolés.

La phase d’expérimentation a débuté le 21 juillet 2015 avec le déploiement du premier prototype sur la plate-forme d’essais à la mer de Sainte-Anne du Portzic de l’Ifremer pour une durée d’un an. Après une série de modifications permettant de modifier la technologie d’hybridation des énergies, une nouvelle période de test débutera en Septembre 2016.

L’expertise des équipes Ifremer EDROME dans les énergies marines renouvelables, l’hydrodynamique et la mise en œuvre de structures flottantes, va permettre d’apporter des réponses tout au long des phases de maturation de la technologie et d’optimiser la combinaison des 4 sources d’énergie

Le projet PH4S préfigure ce que sera le projet de démonstrateur du MLiner.

GEPS MLINER 50MW resized EDM 22 06 016. Le MLiner

Le MLiner est doté d’équipements éoliens et hydroliens déjà présents sur la marché, la solution houlomotrice Octopusea proposée ici est inédite et issue des résultats du projet R&D PMH cité ci-dessus. Elle et permet de s’affranchir des principales contraintes liées à l’environnement maritime. Interne à la structure flottante, ce système est basé sur un fonctionnement en circuit fermé, à partir de plusieurs compartiments. Les mouvements de la houle transmis au flotteur permettent au liquide de circuler d’un compartiment à un autre, générant ainsi une énergie cinétique dans la structure centrale. Une turbine, disposée dans la structure centrale, permet de capter cette énergie cinétique et de la transformer en électricité.

Conçue comme la structure d’un navire, cette installation bénéficie de plus d’une mise en œuvre sur site extrêmement rapide et de coûts d’installation et de maintenance réduits. 

Les deux lignes de produits en commercialisation

Le Gsire

Geps EDM 22 06 016Le stabilisateur Gsire assure à la fois une fonction première de stabilisation, et récupère l’énergie du roulis des navires ce qui permet une diminution de 3% de la consommation de carburant... Le Gsire est déclinable en version “sans récupération d’énergie” assurant alors une unique fonction de stabilisation suivant les meilleurs standards du marché.

 

 

L’ OctoPUSea 

GEPS Octopusea SMILE GEPS EDM 22 06 016

Cette application permet la production d’énergie en continue à partir de la houle, une source d’énergie prévisible et continue permettant ainsi une autonomie complète en mer. Elle s’appuie sur les résultats du programme PMH évoqué ci-dessus.Les plateformes intègrent un système houlomoteur unique développé par GEPS Techno, complété par des panneaux solaires qui vont harmoniser la production lorsque la houle est plus faible.

Ses applications sont nombreuses et intéressent des domaines divers et variés tels que la recherche, les EMR, l’aquaculture, ou encore la défense.

Capacité installée jusqu’à 25kW

 

Point de repère

A propos de Geps Techno

. Créée en 2011 par Jean-Luc Longeroche et Philippe Magaldi (tous les deux ex-STX), GEPS Techno a abordé le sujet des énergies marines renouvelables sous l’angle «autonomie en mer». Les solutions innovantes mises en œuvre au cours des programmes R&D précédents sont aujourd’hui déclinées à travers deux lignes de produits : des stabilisateurs de plateformes marines, navires notamment, et des plateformes autonomes en énergie.

. Le projet IHES (Integrated Harvesting Energy System), budget de 4,8 M€ sur 36 mois, répond au défi technologique identifié par le pôle EMC2 dont sont membres Geps Techno, STX France, SNEF, l’ECN et l’Icam partenaires de GEPS  Techno. Blue Solutions du groupe Bolloré et Ifremer sont également partenaires du projet. Le projet IHES concerne la maîtrise de la consommation d’énergie et propose des technologies avancées de fabrication et industrialisation pour les systèmes de production, de stockage et de récupération de l’énergie dans le secteur des EMR offgrid. Il répond à la qualification “navires écologiques” et aux technologies clés (ou Technologies d’excellence) de la feuille de route EMC2 suivantes : interactions fluides - structures.

Geps Techno avait été candidate en mai 2015 à l’appel à projets PIAVE de BPIfrance (Projets industriels d’avenir) qui s’inscrivent dans la démarche des 34 plans de la « Nouvelle France Industrielle »... avec le projet IHES, candidature récompensée par l’annonce du financement par Mr Louis Schweitzer, Commissaire Général à l’Investissement à l’occasion de son déplacement à Saint-Nazaire le 27 octobre 2015.

Ajouter un Commentaire



 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/