Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 Adwen

Espagne – Allemagne (U.E) – Mardi 2/02/2016 – Portail energiesdelamer.eu. Va-t-on vers un N°1 européen au niveau mondial?  Siemens qui avait été “sorti” des appels d’offre pour les parcs éoliens français, pourrait en devenir l’acteur industriel en concrétisant une alliance avec Gamesa.

C’est le groupe espagnol qui a confirmé le vendredi 29 janvier que des discussions était en cours avec Siemens.

Après les résultats des deux volets de l’appel d’offre hexagonal, un haut responsable d’un groupe français pensait qu’il y avait “surabondance” de concurrents industriels dans le marché de l’éolien offshore en France, mais immense au niveau mondial.

L’option prise en 2015 par Gamesa et Areva, en faisant la JV à 50/50 intitulée ADWEN marquée une première étape franco-espagnole. La discussion entre l’allemand Siemens et l’espagnol Gamesa accélère ce processus de rapprochement. Ce regroupement ferait du nouveau groupe européen, le numéro un Siemensmondial, avec  respectivement 9,5% et 4,5% de parts de marché mondial devant Vestas qui  s’adjuge actuellement 12% de parts de marché.

D’après notre confrère Manuel Moragues d’Usine Nouvelle, “ce mouvement répondrait à une consolidation du secteur face aux géants chinois et à l’internationalisation croissante du marché. L’allemand Nordex a acquis en octobre dernier Acciona Windpower pour 785 millions d’euros, payés pour plus de moitié en actions au conglomérat espagnol Acciona, qui devient ainsi l’actionnaire principal de Nordex”.

General Electric* à l’époque présidée par Clara Gaymar qui vient d’annoncer son départ, a pu acquérir de la branche énergie d’Alstom qui comprend notamment dans l’offshore l’éolienne

Toujours, d’après Usine Nouvelle “avec l’intégration de Gamesa, Siemens … grand leader dans ce segment, et qui enrage d’avoir été écarté de l’offshore français” reviendrait par la grande porte avec dans la corbeille les parcs de Saint-Brieuc, de Noirmoutier et du Tréport”. C’est la 8MW d’Adwen qui en “la lauréate” de l’appel d’offre. Mais, est-ce que Siemens confirmerait les engagements pris par rapport à l’usine qu’Adwen doit construire au Havre... L’histoire d’un rapprochement industriel s’ouvre ….., si l’on se souvient de celle de GE cette négociation européenne ne se déroulera pas exclusivement sur l’hexagone.

 

Points de repère

Siemens et Areva sont impliqués dans la construction du réacteur nucléaire finlandais Olkiluoto-3

Siemens EDM 02 02 016Siemens a prévu d’investir €200 millions dans une usine implantée à Cuxhaven (nord de l'Allemagne). Elle est destinée à la production de composants pour la future génération d’éoliennes en mer. Parallèlement, le groupe construit une usine de composants d'éolien en mer à Hull – UK qui sera opérationnelle à partir de 2017.

Rappelons que l'Association européenne de l'énergie éolienne (EWEA), prévoit que les installations éoliennes sur terre et en mer pourrait permettre de couvrir de 13% à 17% de la demande électrique européenne d'ici 2020, contre autour de 10% à l'heure actuelle. Ces perspectives motivent visiblement Siemens à accélérer son virage après sa sortie du nucléaire. .

GE : A la tête depuis 9 ans de la branche française de GE, Clara Gaymard a annoncé qu'elle avait "une nouvelle opportunité professionnelle"… C’est Mark Hutchinson Président et CEO de GE Europe qui la remplace dès le 1er février 2016.

29/01/2016 – Eolien offshore US : vers une turbine de 50MW avec notamment Siemens ICI

29/10/2015 - Siemens reçoit sa première commande pour l’éolienne offshore 7 MW

14/09/2015 - Siemens présentera à Husum Wind 2015 sa chaîne de valeur complète dans l’éolien

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/