Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

EDM jandeNul09

 

 

Luxembourg - Mardi 09/04/02019 – energiesdelamer.eu. Jan De Nul Group a commandé un troisième navire d’installation offshore, le Voltaire, auprès de COSCO Shipping Heavy Industry en Chine. Equipé d’une grue principale de plus de 3 000 tonnes, ce navire autoélévateur pourra accompagner le secteur des énergies renouvelables dans la construction des parcs éoliens offshore du futur. Le navire sera livré en 2022.

 

Le secteur des énergies renouvelables offshore développe la prochaine génération de turbines éoliennes en mer. Ces éoliennes peuvent avoir une hauteur de plus de 270 mètres et des pales d’une longueur de 120 mètres. Les navires d’installation offshore actuellement disponibles sur le marché éprouvent de plus en plus de difficultés à installer ces types de turbines en raison de leur taille, des hauteurs d’installation, et des fondations de plus en plus grandes.

 

Ce navire sera non seulement utilisé pour la construction des plus grands parcs éoliens offshore, mais aussi pour des travaux dans le secteur pétrolier et gazier, et pour le démantèlement d’installations offshore.

 

Ce navire a pris le nom de l’écrivain, historien et philosophe français François-Marie Arouet, plus connu sous le pseudonyme de Voltaire qui marqua le 18ème siècle, siècle des Lumières. "Voltaire et notre navire d’installation offshore sont tous les deux des pionniers dans leur domaine d’expertise".

Philippe Hutse, Directeur Offshore chez Jan De Nul Group a déclaré : “À sa réception en 2022, nous serons en mesure d'installer la prochaine génération de turbines éoliennes offshore et leurs fondations. Cet investissement est une étape logique dans le développement de nos capacités d’installation d’éoliennes offshore. Ce troisième navire autoélévateur nous permettra d’assurer la construction des projets d’éoliennes offshore dans le monde entier. La demande croissante d’énergie implique l’installation de turbines éoliennes de plus en plus grandes. Le Voltaire aura toutes les caractéristiques requises pour répondre aux défis potentiels.”

Le Voltaire répondra également aux normes environnementales en intégrant les mêmes technologies de pointe pour le contrôle des émissions, tout comme les autres navires ULEv (Ultra-Low Emission vessel) de la flotte de Jan De Nul. 

 

Technologie innovatrice pour le contrôle des émissions

 

En tant que leader mondial en construction maritime, Jan De Nul Group innove en technologies de contrôle des émissions. La dernière génération de navires de Jan De Nul est équipée d’une technique de filtration des gaz d’échappement conforme à la règlementation d’émission la plus stricte en Europe pour les véhicules terrestres et pour la navigation intérieure, la norme EURO STAGE V.

 

Quelle que soit la technologie de carburant ou de moteur utilisée pour alimenter les équipements, les gaz d’échappement doivent être filtrés. Pour cette raison, Jan De Nul Group a conçu le Voltaire avec un moteur gasoil, mais équipé d’un système de pointe pour la filtration des gaz d’échappement à l’aide d’un système RCS (Réduction Catalytique Sélective) et d’un filtre à particules (FAP).

Jan De Nul a déjà mis en œuvre cette technologie de pointe de contrôle des émissions sur cinq dragues à élindes traînantes, dont trois sont en cours de construction. Le Voltaire sera le premier navire ‘ULEv’ (Ultra-Low Emission vessel) d’installation de haute mer en son genre et, en outre, certifié EURO STAGE V. 

 

Les caractéristiques du navire autoélévateur à l’épreuve du temps

 

Le Voltaire est conçu spécifiquement pour le transport, le levage et l’installation de turbines éoliennes offshore, de pièces de transition et de fondations. Parmi les principales caractéristiques, le Voltaire sera équipé d’une grue principale de plus de 3 000 tonnes ayant une profondeur opérationnelle d’environ 80 mètres, une capacité de charge d’environ 14 000 tonnes, et la possibilité de loger jusqu’à 100 personnes. Le navire a quatre pieux d’ancrage permettant de se soulever au-dessus du niveau de la mer afin d’assurer des conditions de travail stables. Le Voltaire est également équipé d’un système DP2.

 

Par rapport aux deux autres navires autoélévateurs de Jan De Nul, le Vole au vent et le Taillevent, ce nouveau navire possède presque 100% d’espace de stockage additionnel sur le pont. Non seulement ce navire a la capacité de charger des turbines éoliennes de future génération et leurs fondations, mais également l’espace suffisant sur le pont permettant ainsi à Jan De Nul d’optimiser l’installation en mer tout en réduisant la consommation de carburant et les émissions.

 

Expérience des éoliennes dans le monde entier

 

Jan De Nul Group intervient pour les parcs éoliens en mer en Belgique, en Angleterre, en Suède, au Danemark, en Finlande et en Allemagne. En 2019, le groupe ajoutera à son palmarès la construction du parc éolien offshore Northwester II en Belgique qui doit débuter en mai.

Ce projet comprend l’installation des turbines MHI Vestas de 9,5 MW avec un rotor d’un diamètre de 164 mètres, considérées comme les plus grandes actuellement disponibles sur le marché mondial.

Mi-2018, Jan De Nul Group était le premier entrepreneur européen à s’introduire sur le marché asiatique de l’énergie éolienne offshore, remportant deux marchés pour des projets de parcs d’éoliennes offshore à Taïwan : le projet Formosa 1 Phase 2 OWF pour Formosa Wind Power Co. (construction en 2019) et le projet Changhua OWF pour le compte de Taiwan Power Company (construction 2020). Les deux projets sont actuellement en cours d’exécution. 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/