Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

 

GEOxyz EDM marinetraffic 03 02 019

 

 

UK – France – Dimanche 03/02/2019 – energiesdelamer.eu. L'avion serait repéré. Le navire GEO OCEAN III qui est sur zone pour la recherche des épaves de l'avion utilisé par Emiliano Sala et piloté par Dave Ibbotson, intervient habituellement pour l'O&G et les parcs éoliens en mer.

Interview exclusive de Richard Watson CCO de GEOxyz Offshore UK. 

 

 

EDM 03 02 2019 GEO OCEAN III

 

 

Les recherches menées par GEO OCEAN III ont débuté ce matin à 9h aux côtés du navire le Morven de David Mearns océanographe.

A 21 heures, GEO OCEAN III était toujours sur zone selon le site marinetrafic.com après confirmation de Frédéric Dubois, Directeur France de GEOxyz.

 

EDM : Dans le cadre de la recherche dans la Manche des épaves de l'avion d'Emiliano Sala et de son pilote, à quelle date la société GEOxyz a-t-elle été contactée ?

 

 

 

 

Richard Watson CCO GEOxyz Offshore UK - La semaine dernière, une société indépendante m'a contactée au nom de la division des enquêtes sur les accidents aériens du ministère de la Défense du Royaume-Uni – AAIB - Air Accidents Investigation Branch.

 

Nous avons été appelés à intervenir car notre navire, le GEO Ocean III, est spécialisé dans les levés géophysiques et géosysmiques. Le GEO Ocean III dispose également d’un véhicule de travail léger télécommandé (ROV) permettant d’inspecter de près les lignes situées au fond de la mer.

 

La zone de recherche de la Manche a été divisée entre une zone à surveiller par GEO Ocean III et une zone à surveiller par le navire de David Mearns appelé Morven.

 

 

EDM : Les deux navires « tracent des lignes » chacun dans leur zone pour repérer des débris. Pouvez-vous identifier les zones respectives?

RW - Le Morven va sonder la moitié nord de la zone de 2 km2 et le GEO Ocean III le secteur sud.

 

 

EDM : Quels sont les problèmes de recherche particuliers liés à la nature des fonds marins dans les zones respectives ?

RW - Le fond marin est vallonné et associe roches et sable. Lorsque vous ajoutez de nombreux autres débris d'épaves, il devient difficile d'identifier un avion s'il s'est trop fragmenté.

 

EDM : Quels sont les atouts respectifs des deux navires et comment vont-ils coordonner leurs recherches ?

RW - GEO Ocean III a commencé sa mission ce matin le 3 février et elle devrait durer environ trois jours. Pour cette mission, les effectifs du GEO Ocean III seront au nombre de 37, dont 17 personnes hautement qualifiées qui vont acquérir les levés et interpréteront les données à partir du navire. L’équipe transmettra ces informations au ROV afin qu’il commence ses opérations et établisse une confirmation visuelle de l’objet sur le fond marin après avoir plongé.

Si le navire de David Mearns identifie des pistes, il est possible que GEO Ocean III soit sollicité car le matériel de sonar à balayage latéral (SSS) du GEO Ocean III offre une résolution plus élevée et son ROV peut s'avérer très utile une fois la zone d'investigation établie.

 

EDM : Pour que GEO Ocean III puisse rapidement assumer cette mission, GEOxyz a obtenu l'accord d'un client pour suspendre temporairement une mission en cours ?

RW - Oui. GEO Ocean III devait être affecté dans le sud de la mer du Nord pour le compte d’un client du secteur pétrolier et gazier. Lorsque j'ai contacté notre client, il a immédiatement convenu que nous pouvions retarder le début de la mission afin que nous puissions accepter celle de la Direction des enquêtes sur les accidents aériens.

 

 

EDM : Quels sont les contraintes météo et d'environnement marin sur zone ?

 

RW : La zone de levé est fortement affectée par les vagues qui viennent de l’Atlantique et par les courants extrêmes, ce qui fait du GEO Ocean III un navire idéal compte tenu de sa taille et de ses capacités exceptionnelles de protection contre les intempéries.

 

 

 

Points de repère

 

GEOxyz, propriétaire du navire GEO OCEAN III a été appelé par AAIB pour participer à la recherche des épaves de l’avion d'Emiliano Sala et son pilote dans la Manche.

 

GEOxyz qui mène de nombreuses missions pour les opérateurs d’O&G et de parcs éoliens en mer en France, Belgique, Allemagne et aux Pays-Bas a été appelé par l’agence officielle Air Accidents Investigation Branch pour participer à la recherche de l’avion aux côtés de David Mearns, dont le navire est le Morven.

 

GEO OCEAN III et les parcs éoliens en mer

Le GEO OCEAN III est intervenu pour des levés pour le gestionnaire de réseaux TenneT, Inch Cape Offshore Wind Farm en Ecosse et Hornsea II.

 

 

Après l'abandon officiel des recherches coordonnées par la police de Guernesey, jeudi 24 janvier pour retrouver Emiliano Sala et son pilote dans la Manche, celles-ci ont depuis été relancées par des fonds privés.

 

Une souscription en ligne intitulée #NoDelenDeBuscar Emiliano Sala / "N'arrêtez pas de chercher Sala, lancée par une amie de la sœur du joueur argentin, avait collecté plus de €368.000 euros auprès de 4700 donateurs (au 30 janvier, midi) pour financer de nouvelles recherches.

 

 

Richard Watson est le CCO de GEOxyz Offshore depuis mai 2018. Le président de GEOxyz est Patrick Reyntjens.

 

Gross Tonnage: 3722

Deadweight: 3320 t

Length Overall x Breadth Extreme: 77.3m × 18m

Year Built: 2004

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/