Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

Haropa Havre

 

 


France – Allemagne - Espagne- Mardi 16/10/2018 – energiesdelamer.eu. Siemens Gamesa Renewable Energy et le Grand Port Maritime du Havre (HAROPA) ont signé un accord pour mettre en place un complexe industriel pour la fabrication d'éoliennes offshore dans le port du Havre.

 

Le complexe alimentera les trois parcs éoliens en mer de Dieppe-Le Tréport (Engie), Saint Brieuc (Iberdrola (Ailes Marines) auparavant la machine ADWEN était prévue) et Yeu-Noirmoutier (Engie), ainsi que les futurs projets éoliens en mer en France et en Europe. 

 

L'accord préfigure également les infrastructures portuaires et les investissements nécessaires pour préparer la zone portuaire à l'implantation de cette industrie.

Filippo Cimitan, directeur général de Siemens Gamesa en France déclare : "Après plusieurs mois d’incertitudes sur les projets éolien en mer, cet accord signe une reprise effective des travaux de développement de notre projet. Le but est de créer à partir du Havre une véritable plateforme industrielle européenne, compétitive, innovante et flexible. Nous sommes confiants sur le fait que cet accord préfigure une mobilisation des tous les acteurs pour sécuriser les infrastructures portuaires nécessaires. Ces investissements s’inscrivent dans un cadre d’opportunités industrielles durables pour l’éolien mer à confirmer dans la prochaine Programmation Pluriannuelle de l’Energie - PPE." L'usine assurera l'assemblage de nacelles, la fabrication de pales,  et un hub logistique dédiés à l’éolien en mer.

Avec une capacité éolienne offshore totale d'environ 11 GW installée depuis le premier projet en 1991, Siemens Gamesa Renewable Energy (SGRE) possède la plus longue expérience de l'industrie éolienne offshore.

 

Une demande de permis de construire avait déjà été déposée par ADWEN pour l'aménagement de l'usine sur le quai Johaness-Couvert. Apparemment, compte tenu des nouveaux projets, Siemens Gamesa doit un déposer prochainement un nouveau projet pour une construction qui devrait débuter début 2019.

En septembre 2017, plus de 300 unités d'éoliennes offshore SGRE Direct Drive ont été livrées auxquelles s’ajoutent 1 000 machines SGRE Direct Drive d'ici 2020. Au total, SGRE a installé plus de 2 800 éoliennes offshore. SGRE et exploite actuellement des installations de production d'énergie éolienne en mer en Allemagne, au Danemark et au Royaume-Uni.

 

En avril dernier, le gouvernement avait annoncé vouloir renégocier les tarifs de rachat de l'électricité des six champs éoliens en projet en France. La construction de deux usines de pièces d'éoliennes offshore avec 750 emplois à la clé au Havre était, à l'époque, menacée. 

 

Points de repère

 

Le Conseil de Surveillance du port du Havre avait confirmé un programme d’investissements pluriannuel consacré au développement pour un montant de 500 millions d’euros. La décision avait été votée à l’unanimité au Havre le 29 juin 2018 en séance plénière présidée par Emmanuèle Perron.
 

Cette décision s’appuie sur les éléments issus de la consultation des instances de gouvernance saisies par le port et du bilan de la concertation sur l’amélioration des accès fluviaux à Port 2000 menée l’an dernier. Composés de représentants de la place portuaire, notamment élus des territoires, industriels, opérateurs portuaires et représentants d’associations environnementales, le Conseil de Développement du Grand port maritime du Havre et sa Commission des Investissements ont ainsi étudié le programme présenté par le port auquel ils ont apporté leur total soutien.

 

Le Grand Port Maritime est dirigé par un Directoire, sous le contrôle d'un Conseil de surveillance. Une instance consultative représentant les milieux professionnels, sociaux et associatifs ainsi que les collectivités territoriales est créée avec le Conseil de Développement. Le Conseil de surveillance arrête les orientations stratégiques de l'établissement et exerce le contrôle permanent de sa gestion. Au Havre, le Conseil de Surveillance (mandature d'une durée de 5 ans) est composé de 18 membres. Emmanuèle PERRON, en est la Présidente.  Jean-Baptiste GASTINNE est le 1er Vice-Président et Léa LASSARAT, la 2ème Vice-Présidente.

 

Le Directoire assure la direction de l'établissement et est responsable de sa gestion. Au Havre, le Directoire est composé de : Hervé MARTEL, Président, Baptiste MAURAND, Directeur Général Adjoint, Hervé CORNEDE, Directeur Commercial et du Marketing, Serge FERREIRA, Directeur des Ressources Humaines.

Hervé MARTEL a pris la Direction du Grand Port Maritime du Havre en 23 mars 2012. le décret est signé par le Président de la République.

Le président du conseil de développement du Grand port maritime du Havre est Jean-Louis Le Yondre. « Le conseil de surveillance est une instance étatique. Le grand patron des ports, c’est Bercy... Le conseil de développement, lui, a une totale indépendance de pensée et d’action... » aime-t-il rappeler.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/