Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Portuguese Spanish
Traduction Google

OTC 2016 Damen GustoMSC ink deal to develop range of jack up platforms 664x474

 

 

Houston – Etats-Unis. Lundi 2/05/2016 – Quotidienne energiesdelamer.eu. L'accord de collaboration a été signé à Houston lors de la première journée de la ‘Offshore Technology Conference’ (OTC) qui se tient jusqu’au 5 mai. Les deux sociétés ont annoncé leur intention de construire une nouvelle proposition de plates-formes auto-élévatrices.

Damen et GustoMSC se sont associés pour produire une gamme de plates - formes autoélévatrices automotrices et non autopropulsées pour les industries en mer - à plartir de la gamme DG JACK.

 

"Ces jack-ups proposent une expansion du portefeuille Damen ciblant les marchés étrangers dans  les énergies renouvelables comme l' éolien offshore et la construction civile," le pétrole et le gaz, a déclaré le directeur général GustoMSC, Nils van Nood.

"À la suite de cette collaboration l'équipe conjointe Damen et GustoMSC est entièrement équipée pour fournir une solution optimisée couvrant le cycle de vie complet des unités, y compris la conception, la construction et la livraison ainsi que les services durant la durée de vie opérationnelle s’étale entre 20 et 25 ans. Cette disposition permet au marché une solution globale en bénéficiant de l’expérience des deux sociétés".

Le Chief Commercial Officer de Damen, Arnout Damen a expliqué: «La collaboration entre Damen et GustoMSC représente une réponse réfléchie aux besoins de l'ensemble de l'industrie offshore. Il fournit aux opérateurs une solution fiable, efficace, combinant l'expertise de GustoMSC dans la conception et l'ingénierie avec la connaissance de Damen de manière efficace et à des prix compétitifs, en ligne avec les attentes du marché ".

La décision d'associer et de produire la gamme DG JACK est basée sur le retour d’expérience et les discussions avec les marchés.

 

Les tendances de l'industrie éolienne en mer

 

La "capacité éolienne a connu une croissance de 41,1% de 2010 à 2015. En 2015, la capacité moyenne des nouvelles éoliennes installées était de 4,2 MW, une augmentation significative de 3,0 MW en 2010, ce qui reflète une période de développement continu dans la technologie de turbine pour augmenter les rendements énergétiques en mer. Le déploiement de 4-6 turbines MW en 2015 sera suivie par l'introduction progressive de 6-8 turbines MW de plus vers 2018. "

 

L'expérience opérationnelle à ce jour a montré que l'intervention du navire jack-up a été nécessaire pour les parcs éoliens pour corriger les défaillances par rapport aux composants principaux, à la fois pour les défauts isolés et pour introduire des améliorations de conception. La plupart des interventions ont été en relation avec la vie opérationnelle au début des opérations et il n'y a actuellement qu'une expérience limitée des éoliennes en mer sur l'usure des matériaux à long terme et la durée de vie pour les principales composantes critiques, y compris les pales, les générateurs, les transformateurs et les boîtes de vitesse.


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/