Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

EDM 1806015

 

Brest - France (U.E) - Jeudi 18/06/2015 - Energies de la mer. L'actualité EMR et agro-alimentaire se prête à mieux comprendre les enjeux des installations portuaires pour le grand Ouest. Sabella va être remorquée jusqu'à Ouessant dans les prochains jours. Les "OpenHydro DCNS" sont arrivées au Port de Brest pour Paimpol Bréhat. Philippe Martinez, Secrétaire général de la CGT tient une réunion le 25 juin prochain à Brest. Il ne faut pas oublier, un autre enjeu qui est un trafic portuaire et l'agro-alimentaire...

Actuellement, dans les coulisses, il n'est pas impossible qu'un dilemme se pose.

 

Quel port d'embarquement choisir entre Lorient et Brest pour le transfert des boîtes de lait qui auront été fabriquées et transformées pour être exportées en Chine ?

 

Normalement, le Havre serait le port d'où partirait le portecontainers pour la Chine. Mais d'autres ports européens sont également dans la course. Deuxième "mais", pour le transport "intra-ports" en France. Lequel choisir ?

Ce débat rassemblera probablement des agriculteurs de Carhaix et la CCI de Brest qui souhaitent que Brest soit choisi lors du débat de la CGT où le sujet pourrait être évoqué aux côtés de celui des EMR. 

 

Carhaix accueille ce qui sera l'une des plus grandes usines d'Europe dans le secteur de l'alimentation infantile. Depuis le 10 janvier 2015, l'usine de lait en poudre du groupe à capitaux chinois Synutra se construit à grande vitesse. Marc Vroone, le directeur de projet chez Thébault Ingénierie, filiale du groupe Idec spécialisée dans les constructions de l'agroalimentaire basée à Cesson-Sévigné (35) prévoit l’inauguration le 16 janvier 2016.

C’est un contrat important pour les producteurs et la population de Carhaix, dans le Finistère. Le groupe Synutra, numéro trois de l'alimentation infantile en Chine, a investi plus de €100 millions dans cette usine géante qui s’étend sur quatorze hectares, dans la plaine de Kergorvo. La production doit atteindre les 280 millions de litres par an afin de nourrir les petits enfants chinois. Le Conseil régional de Bretagne présidé par Pierrick Massiot est en première ligne avec le Conseil départemental du Finstère présidé par Nathalie Sarrabezolles et son 1er vice-président Michaël Quernez pour l'élevage, la construction des infrastructures autour de l'usine.  Quel port l'emportera ? Le Port de Brest où des investissements importants sont prévus pour l’aménagement du polder en vue des EMR ou le Port de Lorient un peu plus près de Carhaix. En effet, le port de Brest a une grande tradition de logistique pour l’agro-alimentaire, en revanche Jean-Yves Le Drian à un véritable tropisme pour le port de Lorient qui doit faire face à des revers pour l’emploi.

 

Les Brestois en sauront plus le 25 juin, car le Conseil régional présentera les conclusions du débat sur le Port qui vient de se dérouler.

Photo : Mention obligatoire - Copyright GP - Energies de la mer - 18/06/2015


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/