Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 

Capture decran 2019 05 22 10.07.42

 

 

Europe – Mercredi 22/05/2019 – energiesdelamer.eu. Un rapport qui sera finalisé et remis fin juin par l’institut suisse Biosphère à la demande du réseau Sortir du nucléaire Suisse romande estime que si un « accident nucléaire majeur » se produisait à la centrale du Bugey, il pourrait entraîner entre 20 000 et 50 000 cas de cancers « radio-induits ». Entre 7 500 et 18 000 cas de maladies cardio-vasculaires « radio-induites » pourraient appraître.

Bugey, fait partie des quatre installations étudiées dans ce futur rapport dont une partie a été révélé le 21 mai. Par ailleurs, cela « affecterait lourdement » l’activité économique des pays concernés et pourrait même « affecter la survie politique d’un petit pays comme la Suisse ».

Les auteurs sont : Piguet Frédéric-Paul, Institut Biosphère, Geneva; Eckert Pierre, Geneva, Deriaz Bastien, Institute for environmental sciences, University of Geneva, Knüsli Claudio, IPPNW (Suisse), Bireggstrasse 36, Luzern, Giuliani Gregory, Institute for environmental sciences, University of Geneva.

 

Ce rapport ne manquera pas de provoquer quelques réactions !

 

Points de repère

 

Présentation de la centrale

 

Implanté sur la commune de Saint-Vulbas (dans l’Ain), le site occupe une superficie de 100 hectares sur la rive droite du Rhône, à une quarantaine de kilomètres de Lyon.

La centrale du Bugey est dotée de 4 unités de 900 MW chacune, mises en service en 1978 et 1979. Sur le même site, EDF déconstruit une unité de production de la filière UNGG (uranium naturel graphite gaz), mise en service en 1972 et arrêtée en 1994 : Bugey 1.

La centrale du Bugey produit, en moyenne, chaque année l'équivalent de 40 % de la consommation en énergie de la région Auvergne Rhône-Alpes. Produire en toute sûreté, respecter et surveiller l’environnement, tels sont les engagements que portent nos équipes au quotidien.

Chaque année, 2 800 prélèvements et 29 300 analyses et mesures sont réalisés pour contrôler les rejets du site et leur impact sur l’environnement. La centrale nucléaire du Bugey est certifiée ISO 14 001 depuis 2003.

La centrale du Bugey figure parmi les premiers employeurs du département de l'Ain. Près de 1390 agents EDF et plus de 600 salariés prestataires permanents œuvrent au cœur des installations chaque jour pour fournir aux clients d'EDF une électricité sûre, propre et compétitive.

You have no rights to post comments


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/