Logo-EDM

ConnexionInscription

French English German Spanish
Traduction Google

 Robin Rigg wind farm credit Eon EDM0508017

 

 

Royaume-Uni – Samedi 05/08/2017 – energiesdelamer.eu. La Cour a jugé MT Hojgaard responsable d’avoir sous-évalué les prescriptions du contrat et, était donc responsable des problèmes rencontrés avec les connexions entre la fondation monopile et la pièce de transition. 

Retrouvez les minutes du jugement. 

Le procès aura duré trois ans. MT Hojgaard avait provisionné Dkr195m (26 millions d'euros) dans ses comptes de 2015 pour compenser les pertes potentielles liées à l'affaire.

En avril 2014, MT Hojgaard avait été condamné en première instance, mais avait gagné en appel fin avril 2015. MT Hojgaard, avait déclaré que E.on devrait être tenu responsable des problèmes techniques survenus avec les fondations monopile du 1er parc éolien offshore écossais et devait supporter le coût des travaux correctifs d'un montant de 26,25 millions d'euros (31,2 millions USD).

Au début, les parties ont différé le différend légal en convenant d'un système de travaux correctifs. Plus tard, ils ont entamé les procédures judiciaires afin de déterminer qui devrait supporter le coût de ces travaux. E.on a soutenu que l'entreprise danoise avait été négligente et avait également été responsable de nombreuses infractions au contrat qui ont entraîné des problèmes techniques, alors que MT Hojgaard a soutenu avoir respecté toutes ses obligations contractuelles.


Les fondations

C'est la barge Jack Up "Lisa A" qui a installé les fondations et a remplacé les jonctions des fondations. Les fondations de la turbine avaient été livrées directement sur le site offshore de Belgique au cours de l'été 2007. MT Hojgaard a terminé ses travaux en vertu du contrat en février 2009, mais en avril 2010, des problèmes ont commencé à survenir et E.ON avait engagé un procès pour que les frais soient pris en charge par MT Hojgaard.

 

Les minutes : http://www.bailii.org/uk/cases/UKSC/2017/59.html

Points de repère

 

En décembre 2006, MT Hojgaard a gagné le contrat clé en main pour la conception, la fourniture et l'installation des 60 fondations pour les éoliennes en mer Vestas V90-3.0 MW de Robin Rigg construit par E.ON. Il est situé dans le Solway Firth entre les côtes de Galloway et du Cumbrian. L'accord comprenait une disposition selon laquelle "la conception des fondations doit assurer une durée de vie de 20 ans dans tous les aspects sans remplacement prévu".

Les turbines Vestas ont été assemblées à Belfast puis l'installation s’est faite cours de l'été 2008. Les plates-formes des deux sous-stations offshore ont été équipées à l'automne 2007 de matériel électrique à Barrow-in-Furness. C’est Prysmian qui a fourni les câbles. 

 

Le projet avait été acquis par E.ON UK Renewables à l'automne 2003 et Natural Power qui avait été dans le premier groupe propriétaire Solway Offshore Limited et Offshore Energy Resources Ltd a poursuivi son travail avec E.ON pendant la phase de préconstruction.

La puissance de 180 MW fournit de l'électricité à environ 11700 foyers. Robin Rigg emploie près de 40 personnes, principalement recrutées localement. L'équipe comprend la maintenance fournie par MHI Vestas Offshore Wind qui est intégrée et gérée par l'équipe E.ON.

Au cours de sa première année d'exploitation, Robin Rigg a atteint 98% de disponibilité.

 


 
Les traductions anglaise, espagnole et allemande sont générées de manière automatique, la qualité du texte peut être altérée.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Pour plus d'informations sur les cookies, vous pouvez consulter le site de la CNIL à cette adresse :
http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/